Restez connectés avec nous
Riolo a été aussi surpris par l'équipe alignée que la performance du PSG contre le Galatasaray

Autour du PSG

Riolo a été aussi surpris par l’équipe alignée que la performance du PSG contre le Galatasaray

Pour son dernier match de poule en Ligue des Champions face à Galatasaray, le Paris Saint-Germain a fait le travail avec la manière hier soir au Parc des Princes. Si tous les joueurs offensifs y sont allés de leur but (5-0), ils n’ont pas non plus oublié d’apporter leur soutien en défense pour soulager leurs coéquipiers. Avec une victoire pleine, les hommes de Thomas Tuchel finissent cette phase en étant invaincus (5 victoires, 1 nul). Daniel Riolo, journaliste sportif, est revenu au micro de RMC Sport sur la force collective de cette équipe, pourtant bien remaniée au coup d’envoi.

« Il y a la composition que j’ai trouvée surprenante voire incompréhensible, il n’y avait que les trois de devant pour donner l’impression que c’était un vrai PSG. Le reste, c’était un peu de la bricole. J’avais assez peur de la façon dont le PSG aborderait la rencontre. Sans automatismes, demander à l’équipe de faire un bon match… Et bien autant la compo a été surprenante, mais le match aussi… 

Riolo « ça faisait longtemps que le PSG n’avait pas été bon sur un match entier. »

On va me dire Galatasaray, c’est faible. Oui mais ça faisait longtemps que le PSG n’avait pas marqué beaucoup en un match. Même contre une équipe de Ligue 1, ça faisait longtemps que le PSG n’avait pas été bon sur un match entier. Là, le 5-0 je trouve qu’il arrive à un bon moment, tu as des joueurs qui ont besoin d’être bons pour faire oublier plein de choses à côté, plein de critiques. Je pense à Neymar qui a été bien meilleur que contre Montpellier même s’il n’a pas été autant secoué. Il a joué plus simplement. Il a été plus efficace et plus sobre. On peut dire qu’il a été le meilleur du PSG. Le penalty, c’est la cerise sur le gâteau, Neymar n’a pas manqué l’occasion d’être élégant. »

Beaucoup de positif à retenir et à confirmer.

On attendait un grand match hier soir et si la composition de départ a pu en alerter plus d’un, l’envie et l’intensité dégagées par l’équipe ont largement été à la hauteur de l’événement. Même Layvin Kurzawa (arrière gauche de 27 ans), plus que décrié ces derniers temps, a été plutôt bon dans un rôle inhabituel côté droit ! Si l’adversaire a semblé effectivement moins sur de ses forces que le PSG, c’est également en partie le jeu et le pressing déployés par les Parisiens qui en sont responsables. C’est toujours compliqué de savoir exactement où est le curseur des responsabilités.

Cependant, il est clair que lorsque les attaquants, à l’image de Neymar et de Mbappé, fournissent les efforts nécessaires en défense, l’équipe entraînée par Thomas Tuchel a tout de suite une autre allure. Doit-on pour autant en conclure que le championnat n’est pas suffisamment attractif pour leur donner envie d’en faire autant ? Peut-être pas si on considère que ces deux joueurs ont été blessés et qu’il fallait du temps pour revenir à son meilleur niveau.

Si le PSG veut aller loin cette année en coupe d’Europe, il en a pour une fois déjà posé les bases, et des bases solides, il faudra continuer avec cette mentalité quel que soit le groupe aligné par le coach allemand. Mais comme on s’habitue vite à la qualité, on espère tous revoir une pareille prestation le plus vite possible. Il faudra confirmer dès les prochains matchs.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG