Restez connectés avec nous
Riolo invite Tuchel à mettre Thiago Silva et Verratti sur le banc pour les grands matchs
©IconSport

Autour du PSG

Riolo invite Tuchel à mettre Thiago Silva et Verratti sur le banc pour les grands matchs

Daniel Riolo a publié un édito pour livrer son analyse sur la victoire 2-0 du Paris Saint-Germain mercredi dernier au Parc des Princes contre le Borussia Dortmund (à revivre ici) qui a permis au club parisien de se qualifier en quart de finale de la Ligue des Champions (suspendue pour le moment). L’occasion pour le journaliste de RMC Sport de souligner le positif à retenir. Mais aussi de donner des conseils au coach Thomas Tuchel pour sa prochaine composition d’équipe dans une grande soirée. Cela en plaçant Thiago Silva (défenseur central et capitaine de 35 ans) et Marco Verratti (milieu de 27 ans) parmi les remplaçants.

Riolo « ce succès aidera peut-être à chasser les vieux démons. »

« Au bord du terrain, Tuchel répétait beaucoup de jouer avec confiance, ce succès aidera peut-être à chasser les vieux démons. Sur le terrain, ce manque de confiance s’est peu vu. Si ce n’est lors d’un dernier quart d’heure plein de tension. Une appréhension légitime peut-être mais qui n’a pas servi un BVB finalement quasiment jamais dangereux. Dans cette fin de match, la peur a certainement été l’adversaire le plus délicat des Parisiens. (…) L’investissement collectif fut certes normal, mais aussi remarquable. Voir que Neymar, pourtant pas toujours excellent a couru plus de 10 km est satisfaisant. Savoir qu’il peut mieux faire est en plus encourageant.

Bon au pressing, solide défensivement, Paris a livré un match complet. Avec un Cavani en jambes et premier défenseur infatigable, les autres offensifs ont de la place. Pour la suite, s’il y en a une, Tuchel va devoir se casser la tête et prendre les bonnes décisions. Savoir que Marquinhos et Kimpembe forment la meilleure charnière, on le savait. C’est cruel pour Thiago Silva, mais la meilleure place pour le capitaine du club, c’est sur le banc à encourager l’équipe. Marquinhos est, désormais, le vrai capitaine. 

Riolo « S’il tergiverse sur les cas Silva et Verratti, Tuchel fera un pas en arrière.« 

L’autre duo qui doit s’installer, c’est celui composé de Paredes et Gueye ! Le Sénégalais donne au PSG ce pour quoi il est venu. Une personnalité au milieu. Un récupérateur, un harceleur. Un milieu comme en ont toutes les équipes qui vont loin en Ligue des champions. Paredes apporte lui du caractère. Oui mettre des coups, ça fait aussi partie du foot de haut niveau. Rester debout et se battre au milieu, surtout quand on évolue à 4 devant, c’est capital.

Mais Paredes ne fait pas que ça. Il oriente le jeu vite, sans garder le ballon inutilement. Avec plus de confiance du coach, il montrera vite sa grande qualité de passe vers l’avant. Il se retient parfois alors que sa passe est souvent limpide. Avec un bloc équipe encore plus haut, il pourra même frapper au but. Un secteur déficitaire depuis bien longtemps au PSG. (…) S’il tergiverse sur les cas Silva et Verratti, Tuchel fera un pas en arrière. »

De très bonnes choses et une prudence à avoir avant de vouloir tout changer.

On ne peut qu’aller dans le sens de Riolo pour ce qui a été réussi dans cette soirée. Le PSG a affiché une mentalité réjouissante et encourageante pour la suite. Après des échecs collectifs ces dernières années, on a cette fois un vrai succès d’équipe. Sans être parfait dans le jeu, certes. Mais on a vu les bases pour réussir de très bonnes choses avec une vraie solidarité et une détermination intéressante dans chaque duel. Neymar (attaquant de 28 ans), qui n’était pas au mieux par manque de rythme, en est un symbole. Sa méforme, avec celle d’Angel Di Maria (ailier de 32 ans) et l’angine de Kylian Mbappé (attaquant de 21 ans) expliquent en partie la prestation offensive loin d’être emballante. Mais chacun a donné le maximum et c’est ainsi que Paris peut avancer. Avec des joueurs en pleine forme, c’est une équipe qui a ses chances contre n’importe.

Cela avec même plusieurs options disponibles pour Tuchel au moment de faire son équipe. On peut retenir que malgré plusieurs absences, le PSG a été capable de faire une belle performance européenne. Il y a encore de grands débats possibles sur la meilleure composition possible. La charnière Marquinhos/Kimpembe a marqué des points, comme les milieux Gueye et Paredes. Mais pousser déjà sur le banc Thiago Silva et Verratti semblent un peu rapide. Même si ce n’est pas étonnant venant de Riolo en ce qui concerne le milieu italien, qu’il critique à la moindre occasion.

On ne peut pas enlever le fait que le PSG a souffert en seconde période et a créé très peu d’occasions. Cela leur serait reproché s’ils étaient sur le terrain. Et on a maintenant l’impression en voyant Riolo ou d’autres que le PSG n’a jamais été performant avec eux. Ce qui est bien sûr faux. C’est pour cela que l’on retient surtout que Tuchel a de belles options. Espérons que l’on pourra les revoir cette saison. Cela avec la même mentalité que mercredi dernier, ce qui reste l’essentiel.

Retrouvez ci-dessous notre podcast à propos du match :

Publicités

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG