Restez connectés avec nous
Stéphane Bitton critique Emery sur ses choix et cible Kurzawa et Pastore totalement éteint

Autour du PSG

Stéphane Bitton critique Emery sur ses choix et cible Kurzawa et Pastore « totalement éteint »

Journaliste pour France Bleu Paris, Stéphane Bitton, n’a pas été tendre avec Emery et son choix d’aligner Pastore et Kurzawa face à St Etienne vendredi soir. Le PSG a peut-être livré sa pire mi-temps sous l’ère Qatari et passé proche d’une défaite sans l’aide de Debuchy pour un CSC dans les arrêts de jeu :

« Pour un match comme ça, face à Saint-Etienne, à Geoffroy-Guichard, j’ai été surpris pas la compo d’Emery. A un moment où Thiago Silva est certainement le plus en forme au PSG, lui préférer Marquinhos et Kimpembe c’était une surprise. Kurzawa, il faut le laisser digérer cette mauvaise saison et faire confiance à Berchiche.

Ce serait presque lui rendre service de ne plus faire appel à lui’

L’immense surprise, ce fût l’absence de Cavani. Après, il est ce qu’il est… on l’a vu… il peut rater des choses. Mais c’est un joueur qui est souvent décisif. Se passer de son apport offensif, en l’absence de Neymar, c’est problématique.

Pastore ? Là, il est totalement éteint, fantomatique. Il est à côté de la plaque, il n’a plus envie, il n’est plus motivé. Ce serait presque lui rendre service de ne plus faire appel à lui lors des 5-6 derniers matcs… »

Thiago Silva et Cavani manquent forcément quand ils ne sont pas sur le terrain. Ils sont des titulaires indiscutables. Cependant, il faut bien qu’ils puissent se reposer de temps en temps. Ils ont tous les 2 joué les 2 matchs de la trêve internationale. Cavani était en Chine et Silva en était déjà à 11 titularisations de suite toutes compétitions confondues. Il y avait du sens à les laisser sur le banc au début pour éviter une blessure. Peut-être même qu’ils ont fait part de leur fatigue. Pour le reste, il est difficile de contredire Bitton.

Kurzawa n’est que l’ombre de l’espoir qu’il avait laissé entrevoir à Monaco. Il n’y a pas eu d’évolution dans son jeu depuis son arrivée au PSG malgré l’exemple que fut Maxwell. Le français voit s’éloigner le Mondial avec les bleus et par la même occasion laisse entrevoir une sortie discrète l’été prochain, comme le fut celle de son ami Serge Aurier. Quant à Pastore on ne peut pas dire que l’argentin fasse le nécessaire pour qu’on le retienne. Ses éclats de génie sont loin derrière lui. C’est un joueur sans la moindre motivation, fantomatique et inutile que l’on voit actuellement sur le terrain.

Le malêtre de certains est de plus en plus criant et les changements annoncés sont de plus en plus pressants. A commencé par Emery qui ne semble plus avoir la moindre influence au club, des joueurs tournés vers le mondial (pour ceux qui seront convoqués) et d’autres en quête d’un nouveau club. Comme la saison dernière, la fin de saison parait longue tant le peuple Rouge et Bleu étant ambitieux et avide d’Europe. Reste a valider le titre qui tend les bras au PSG et formaliser une Coupe de France largement à sa portée si tout le monde y met un peu de sérieux.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG