Restez connectés avec nous

Autour du PSG

Strasbourg/PSG – MĂ©nès « Le plus important actuellement, c’est Belgrade. »

StrasbourgPSG - Ménès Le plus important actuellement, c’est Belgrade.

Pierre Ménès, journaliste de Canal+, a donné son avis sur les derniers matchs de la 16e journée de Ligue 1 joués hier (retrouvez le retour sur la journée ici). Via son blog, il a donc évoqué le match nul du Paris Saint-Germain à Strasbourg (1-1).

« Et puis en soirée, Tuchel avait le choix de démarrer avec beaucoup de remplaçants à Strasbourg, et notamment cinq joueurs formés au club. Mais la première période parisienne a été épouvantable. Sans rythme, sans vitesse, avec un Rabiot lamentable au milieu. Et puis comme d’habitude, le coach allemand a trouvé des solutions au retour des vestiaires. Cette fois, elle n’était pas bien difficile à trouver : il a juste fait entrer Mbappé, dont l’apparition a changé le visage du PSG, qui a retrouvé de la profondeur, du jeu entre les lignes et des accélérations.

« Cela va certainement permettre à certains de dire que c’est la crise. »

(…) Le ‘problème Cavani’ n’est pas rĂ©solu, loin de lĂ . En fin de match, la VAR a logiquement refusĂ© le but de la victoire alsacienne pour une position de hors-jeu de Thomasson. C’est le deuxième match nul consĂ©cutif du PSG. Cela va certainement permettre Ă  certains de dire que c’est la crise. Alors que bon : rester invaincu en Ligue 1 est sĂ»rement un objectif du club, mais le plus important actuellement, c’est Belgrade. », a Ă©crit MĂ©nès.

Le PSG n’a pas Ă©tĂ© grand, mais il n’y a pas de drame.

Difficile de contredire MĂ©nès sur le constat global. Paris a Ă©tĂ© loin de son meilleur niveau en première pĂ©riode, terriblement loin. Il n’Ă©tait pas volĂ© de la part de Strasbourg de mener Ă  la pause, mĂŞme s’ils ont eu très peu d’occasions. Ils ont simplement Ă©tĂ© meilleurs avec plus d’envie. Le penalty est tout de mĂŞme un beau cadeau de Kehrer, qui a Ă©tĂ© très bon Ă  part cela. C’est tout de mĂŞme dĂ©jĂ  le 3e penalty qu’il concède depuis son arrivĂ©e l’Ă©tĂ© dernier. C’est un point Ă  rĂ©gler.

Pour le reste, l’entrĂ©e de MbappĂ© a fait un bien immense pour amener de la vitesse et de la crĂ©ativitĂ©. Ce dernier Ă©lĂ©ment a beaucoup manquĂ© dans le duo Choupo-Moting/Cavani, probablement pas spĂ©cialement fait pour exister. Sauf s’il y a beaucoup de centres, mais le jeu parisien Ă©tait trop lent et imprĂ©cis pour cela. Draxler a notamment déçu en meneur de jeu. On ne l’a presque pas vu. Peut-ĂŞtre qu’avec plus de concentration des autres joueurs les deux buteurs parisiens auraient pu s’illustrer. On ne va pas parler d’un « problème » Cavani. Il a fait quelques bonnes choses et marque sur sa seule grosse occasion : le penalty. Il n’est pas responsable des passes et centres ratĂ©s. La seconde pĂ©riode a Ă©tĂ© meilleure et les Parisiens ont su Ă©galiser, c’est dĂ©jĂ  bien. Ils ont montrĂ© du caractère, ce n’est jamais nĂ©gligeable.

On attend tout de mĂŞme beaucoup mieux du PSG mardi prochain Ă  Belgrade. Ces deux matchs nuls en Ligue 1 (Bordeaux et Strasbourg) n’ont rien de très grave et seront vite oubliĂ©s si Paris va en 8e de finale de Ligue des Champions. Clairement, c’est ça l’essentiel en ce moment. Il n’y a pas eu de blessĂ© hier, c’est une excellente chose.

Publicités

 

Articles récents

Autres articles présents dans Autour du PSG