Adversaires

Tino Fernández « Tant que les clubs génèrent l’argent, il n’y a pas de problème. Mais le PSG n’en génère pas »

Publie le 15/09/2017 a 19:30



  • Plus un jour ne passe sans que le Paris Saint-Germain ne soit attaqué pour son non-respect supposé du Fair-Play financier érigé par l’UEFA. Cette fois-ci, les critiques viennent de l’homme d’affaires et président du club espagnol du Deportivo la Corogne, Tino Fernández.

    Javier Tebas, le président de la Ligue de football espagnole, n’est désormais plus seul dans son pays à s’en prendre ouvertement au club de la capitale après ses dépenses pharaoniques cet été sur le marché des transferts. En effet, sur les ondes de Foro Radio Coruna Cadena Ser, le président du Deportivo La Corogne a critiqué le modèle économique du PSG.

    « Personne n’investit pour n’avoir rien en retour. Le football devient de plus en plus une industrie. Tant que les clubs génèrent l’argent, il n’y a pas de problème. Mais le PSG ne génère pas cet argent, il vient d’un Etat. »

    Inlassablement, le club de la capitale subit les critiques de présidents de clubs, de dirigeants d’instances nationales pour avoir réalisé l’un des mercatos les plus chers de l’histoire du football moderne. Critiques qui n’apparaissaient  pas lorsque le Real Madrid ou les équipes anglaises réalisaient des transferts hors normes, disproportionnés par rapport au reste du football européen.

    Comme s’il n’avait pas été accepté que le PSG puisse développer son image et ses revenus pour grandir. Il faudra pourtant sans doute que ses détracteurs s’y fassent. Paris attire, vend, grandit et s’installe.

     

    Publie le 15/09/2017 a 19:30

    Tino Fernández « Tant que les clubs génèrent l’argent, il n’y a pas de problème. Mais le PSG n’en génère pas »

    Plus un jour ne passe sans que le Paris Saint-Germain ne soit attaqué pour son non-respect supposé du Fair-Play financier érigé par l’UEFA. Cette fois-ci, les critiques viennent de l’homme d’affaires et président du club espagnol du Deportivo la Corogne, Tino Fernández.

    Javier Tebas, le président de la Ligue de football espagnole, n’est désormais plus seul dans son pays à s’en prendre ouvertement au club de la capitale après ses dépenses pharaoniques cet été sur le marché des transferts. En effet, sur les ondes de Foro Radio Coruna Cadena Ser, le président du Deportivo La Corogne a critiqué le modèle économique du PSG.

    « Personne n’investit pour n’avoir rien en retour. Le football devient de plus en plus une industrie. Tant que les clubs génèrent l’argent, il n’y a pas de problème. Mais le PSG ne génère pas cet argent, il vient d’un Etat. »

    Inlassablement, le club de la capitale subit les critiques de présidents de clubs, de dirigeants d’instances nationales pour avoir réalisé l’un des mercatos les plus chers de l’histoire du football moderne. Critiques qui n’apparaissaient  pas lorsque le Real Madrid ou les équipes anglaises réalisaient des transferts hors normes, disproportionnés par rapport au reste du football européen.

    Comme s’il n’avait pas été accepté que le PSG puisse développer son image et ses revenus pour grandir. Il faudra pourtant sans doute que ses détracteurs s’y fassent. Paris attire, vend, grandit et s’installe.

     




  • Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    1. Dibir94 on 16 septembre 2017 at 12:34 said:

      Leur problème, c’est que depuis le départ de Neymar, la liga espagnole est moins capté par les TV brésiliennes et regardent de plus en plus les matchs du PSG. Effectivement, la liga va y perdre et la L1 à en gagner.

    2. Yann Möa NK on 15 septembre 2017 at 20:39 said:

      – J’ai très mal Docteur ! Et le pire c’est que même après un mois, la plaie ne cicatrise pas !
      – C’est normal Mr Fernandez, ce n’est pas une plaie, c’est votre anus…

    3. john-psg-for-life on 15 septembre 2017 at 20:09 said:

      Ils son dégoûter de perdre neymar juste pour les droits tv !!!!ils savent que sans neymar leur championnat « d’endettement » les partenaires seront moins enclins à donner du 💶💶💶💶💶 et donc sa ne rentre plus dans les caisses !!!ahahhahahaha

      • Greg Sight on 15 septembre 2017 at 21:06 said:

        après avoir perdu neymar, ils pourraient perdre le barça tout simplement des le 1er octobre (@ suivre)

    4. john-psg-for-life on 15 septembre 2017 at 20:05 said:

      Loool la corogne club ultras endetté mdr !!!!

    5. Sa en deviens super lourd à force ces accusations non fondés. L’UEFA devrait l’ouvrir tant que l’enquête est en cours, ils ne veulent pas parler avant la fin mais devrait quand même les remettre à leur place …

    6. cabalpsg on 15 septembre 2017 at 19:44 said:

      Qu’est ce qu’il en sait le type des finances du PSG , tout ça est de la pure jalousie !!!

    7. Mhd Abdi on 15 septembre 2017 at 19:34 said:

      Quel bande d’imbécile cs espagnols( ire de putas)

      • Yann Möa NK on 15 septembre 2017 at 20:37 said:

        – J’ai très mal Docteur ! Et le pire c’est que même après un mois, la plaie ne cicatrise pas !!
        – C’est normal Mr Fernandez, ce n’est pas une plaie; c’est votre anus…

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Marco Verratti revient sur l'échec contre le Barça et critique Deniz Aytekin

    Marco Verratti revient sur l’échec contre le Barça et critique Deniz Aytekin

    Club

    Marco Verratti, milieu de 25 ans du Paris Saint-Germain, s’est confié auprès du magazine officiel du ...

    Actualité Féminine

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Actu Féminin

    Corinne Diacre (43 ans), la sélectionneuse de l’équipe de France Féminine a livré sa liste pour ...

    Vidéos PSG

    Tino Fernández « Tant que les clubs génèrent l’argent, il n’y a pas de problème. Mais le PSG n’en génère pas »

    <Adversaires , Autour du PSG

    Plus un jour ne passe sans que le Paris Saint-Germain ne soit attaqué pour son non-respect supposé du Fair-Play financier érigé par l’UEFA. Cette fois-ci, les critiques viennent de l’homme d’affaires et président du club espagnol du Deportivo la Corogne, Tino Fernández.

    Javier Tebas, le président de la Ligue de football espagnole, n’est désormais plus seul dans son pays à s’en prendre ouvertement au club de la capitale après ses dépenses pharaoniques cet été sur le marché des transferts. En effet, sur les ondes de Foro Radio Coruna Cadena Ser, le président du Deportivo La Corogne a critiqué le modèle économique du PSG.

    « Personne n’investit pour n’avoir rien en retour. Le football devient de plus en plus une industrie. Tant que les clubs génèrent l’argent, il n’y a pas de problème. Mais le PSG ne génère pas cet argent, il vient d’un Etat. »

    Inlassablement, le club de la capitale subit les critiques de présidents de clubs, de dirigeants d’instances nationales pour avoir réalisé l’un des mercatos les plus chers de l’histoire du football moderne. Critiques qui n’apparaissaient  pas lorsque le Real Madrid ou les équipes anglaises réalisaient des transferts hors normes, disproportionnés par rapport au reste du football européen.

    Comme s’il n’avait pas été accepté que le PSG puisse développer son image et ses revenus pour grandir. Il faudra pourtant sans doute que ses détracteurs s’y fassent. Paris attire, vend, grandit et s’installe.

     

    By
    @@Quentino75
    OTER ?>