Restez connectés avec nous
Abdou Diallo se confie dans le Canal Football Club : qualité de jeu, temps de jeu et Equipe de France

Club

Abdou Diallo se confie dans le Canal Football Club : qualité de jeu, temps de jeu et Equipe de France

Abdou Diallo, défenseur central de 23 ans du Paris Saint-Germain, était l’invité du Canal Football Club dimanche soir. Voici le passage complet du joueur arrivé en provenance du Borussia Dortmund cet été. Il y évoque la qualité de jeu des Parisiens, sa vie au club, l’ambition de ce dernier et son frère Ibrahima Diallo (milieu de 20 ans) qui joue à Brest.

3 clubs en 3 ans, un choix, une envie de bouger ?

Ce sont des opportunités qu’il faut saisir, donc c’est ce que je fais.

Un risque en venant à Paris compte de la concurrence ?

Le temps de jeu, c’est toujours une réflexion quand on change de club. Il faut analyser avant de s’engager, mais quand tu arrives dans un certain type de club il y a toujours de la concurrence. Est-ce que j’ai eu des doutes en arrivant, avec Thiago Silva et Marquinhos ? Pas de risques, pas de récompense.

Diallo « Neymar a raté des choses certes, mais il en a réussi beaucoup. »

La qualité est un sujet de débat en interne ? Il y a une inquiétude ?

Le mot est un peu exagéré. Par contre, on y pense parce qu’on est un club ambitieux. C’est normal. On a de très bons joueurs donc on se doit de pratiquer un beau jeu. On va travailler là-dessus, c’est sûr. Maintenant, quand j’entends le débat sur Neymar et Mbappé, à la fin Neymar a raté des choses certes, mais il en a réussi beaucoup. Il provoque l’expulsion, il marque, il fait une passe décisive. Il débloque la situation. On est toujours plus dur avec les grands joueurs, cela fait partie du jeu.

Le bilan est positif personnellement ?

J’aspire à mieux, forcément. Je suis ambitieux, je suis encore très jeune. Mais ce n’est pas illogique ce qui se passe. J’attends mon tour pour montrer et pouvoir performer.

Le niveau à l’entraînement est différent de Dortmund ?

Il y a quelques joueurs qui sont au-dessus du lot, les Neymar et Mbappé, mais après Dortmund c’est un très gros club aussi, avec des internationaux et des champions du monde.

Diallo « C’est un objectif, c’est dans un coin de ma tête. »

L’Equipe de France est un objectif ?

Il y a une grande concurrence, on m’avait déjà demandé d’en parler il y a un an et la situation a évolué. C’est un objectif, c’est dans un coin de ma tête. Et je sais que ça passera par des performances au PSG, car c’est un club représenté en Equipe de France. Si je m’impose ici, j’aurais toutes mes chances.

Les JO ?

Je peux y aller oui. En toute honnêteté, je rêve de l’Euro forcément, mais les JO on ne crache pas dessus du tout.

Le PSG, un club particulier ?

C’est spécial, car le projet est très ambitieux et récent. Il y a une attente, un engouement. La ville de Paris est spéciale aussi. C’est le premier club en France aujourd’hui. Médiatiquement c’est différent de Dortmund.

Mon frère ?

On a à peu près le même parcours jusqu’au moment de commencer en professionnel. On bloquait à Monaco, moi je suis parti en Allemagne et lui à Brest en prêt. Là, il s’y est engagé définitivement. Il va partir à l’étranger ? Pour le moment il est à Brest, il va faire le maximum. Mais j’essaye de pas être trop sur son dos, en étant là quand il en a besoin.

Jardim ne me faisait pas confiance à Monaco en 2017 ?

Très peu, il avait son onze qui marchait et dont il était satisfait. Donc je suis passé à la trappe.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Club