Restez connectés avec nous

Club

Alex : « On a l’obligation de gagner »

De retour en pleine forme après avoir été gêné par un genou douloureux au mois de décembre, Alex aborde avec sérieux le match de dimanche face à Bordeaux.

« Nous avons travaillé dur la semaine dernière. On va continuer de la sorte cette semaine. Nous avons un match difficile ce dimanche et il faut le préparer tout au long de la semaine. On a le temps de tout préparer pour être à cent-pour-cent lors de cette rencontre. Nous savons qu’il est toujours difficile d’affronter Bordeaux. Ils défendent très bien et sont très dangereux en contre-attaques. On devra donc être faire attention à ça. Il faudra stopper leurs contres et jouer intelligemment, a demandé l’ancien joueur de Chelsea, qui souhaite absolument rester au contrat de l’OL, leader du championnat. Oui, c’est important. Il est important de gagner et d’accumuler encore plus de confiance. Nous avons maintenant deux points de retard sur Lyon. On a donc l’obligation de gagner. »

Et c’est dans des conditions plutôt délicates que le PSG prépare ce match face à Bordeaux puisque le froid et le gel se sont emparés du Camp des Loges. Rien à voir avec les conditions exceptionnelles connues durant le stage au Qatar. « Avant le Qatar, j’ai passé quelques jours au Brésil. La température était proche des 40°C ! Je n’ai rejoint Doha qu’après. La température à Paris est normale. Le plus difficile, c’est de jouer sur des terrains qui ne sont pas très bons. Nous devons donc travailler de temps en temps sur synthétique. On doit faire avec. Je pense que le temps s’améliorera d’ici peu. Le stage au Qatar ? Très bien. C’est le lieu idéal. Je pense que tout le monde a apprécié ! Le temps était parfait et il était agréable de s’entraîner dans ces conditions chaque jour. Tout s’est très bien passé. C’était un bon stage pour nous. Il faut maintenant continuer sur cette voie et montrer nos progrès lors du prochain match, qui est très important. »

Enfin, Alex a conclu cet entretien accordé aux médias du PSG en évoquant l’adaptation de son compatriote Lucas Moura. « Je pense qu’elle est plus simple pour lui car il y a beaucoup de joueurs brésiliens (en plus d’Alex, Thiago Silva, Maxwell le sont, Thiago Motta a lui été naturalisé Italien) et sud-américains (l’Uruguayen Diego Lugano et les Argentins Javier Pastore et Ezequiel Lavezzi) au club. C’est donc plus facile. On essaye de l’aider car Paris est son premier club en Europe et il n’est jamais facile de quitter le Brésil et d’arriver en hiver. Il a beaucoup d’humour et est très sympathique », a décrit le défenseur brésilien, qui sera très probablement titulaire dimanche face à Bordeaux en raison de l’absence de Thiago Silva.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club