Club

Armand, le pigiste polyvalent

Joie Sylvain ARMAND
Publie le 13/06/2012 a 19:00



  • Doyen de l’effectif, Sylvain Armand entame sa huitième année consécutive sous les couleurs franciliennes, la première dans la peau d’un remplaçant. Son statut n’évoluera guère au cours de l’exercice 2011-2012.

    Replacé par Antoine Kombouaré en défense centrale aux côtés de Mamadou Sakho la saison passée, l’ancien Nantais s’était montré irréprochable. Avec les arrivées de Milan Bisevac et de Diego Lugano, la concurrence s’intensifie dans ce secteur de jeu. C’est à son poste initial, latéral gauche, qu’Armand tient la corde pour faire partie de l’équipe-type. Ici, la rivalité se limite au seul Siaka Tiéné. Mais pendant l’échauffement d’un match de préparation face à Brighton (Ligue 2 anglaise) au mois de juillet, à Albufeira (Portugal), il se blesse à un genou. Suite à ce pépin physique, il doit subir une arthroscopie qui lui fait manquer le début de la saison. Il faudra attendre le 15 septembre 2011 pour le voir débuter une rencontre, face au Red Bull Salzbourg (victoire 3-1), à l’occasion de la première journée des phases de poule de la Ligue Europa.

    Toujours plus haut dans l’Histoire

    Sa prestation face aux Autrichiens s’avère convaincante, contrairement à celle correspondant à sa deuxième titularisation. Lors du déplacement à Évian Thonon-Gaillard (2-2), Kombouaré décide de l’aligner en charnière centrale, en compagnie de Lugano. Sur les deux buts encaissés, sa responsabilité est engagée. En C3, face à Bratislava et Bilbao, le technicien kanak le teste au poste de milieu défensif. Armand ne se montre guère plus fringant. Au mois de novembre, il retrouve sa place d’arrière gauche, pour la réception de Nancy (0-1) et le déplacement à Marseille (3-0). Pendant ce Clasico, il est l’un des rares Parisiens à surnager. A la fin de l’année 2011, le natif de Saint-Étienne devient le deuxième joueur ayant le plus porté les couleurs du club parisien, toutes compétitions confondues, à égalité avec Safet Susic et Paul Le Guen.

    Rêve brisé

    Malgré les arrivées d’Alex et Maxwell pendant le mercato hivernal, Sylvain Armand prouve encore sa fidélité aux Rouge et Bleu. « J’ai toujours la joie de vivre, après c’est vrai que ce n’est pas toujours évident de se retrouver sur la touche. Mais moi ce que je veux c’est être champion avec le PSG cette saison. C’est ce dont je rêve… depuis huit saisons. Après, je discuterai et je verrai pour mon avenir », explique-t-il. Pour le premier match officiel de Carlo Ancelotti en tant qu’entraîneur du PSG, en 32e de finale de la Coupe de France contre Locminé (1-2), il est titularisé au poste de latéral gauche. A l’instar de Kombouaré, « Carletto » l’utilise par intermittence, tantôt en défense, tantôt au milieu de terrain. A l’occasion de la 33e journée du Championnat et l’écrasante victoire contre Sochaux (6-1), le numéro 22 inscrira son unique but de la saison.

    Jamais 8 sans 9 ?

    Au total, Armand aura disputé 22 rencontres en Ligue 1 cette saison, dont huit comme titulaire. Malheureusement pour lui et tous les supporters, son rêve d’être sacré champion de France avec Paris ne se réalise pas. Le 1er août prochain, il soufflera ses 32 bougies. Après huit années passées au club, celui qui a connu huit présidents et six entraîneurs différents aspire à une place de titulaire. Évidemment, ce n’est plus au PSG qu’un tel statut pourra lui être garanti. Si l’on en croit Le Parisien, des clubs comme Bordeaux, Montpellier et Monaco se seraient renseignés à son sujet. Néanmoins, il n’est pas exclu qu’il effectue une neuvième saison dans la capitale. Sous contrat jusqu’en juin 2013, l’ancien Clermontois pourrait prolonger son bail d’une année supplémentaire. Carlo Ancelotti aurait donné son feu vert le mois dernier.

    Publie le 13/06/2012 a 19:00

    Armand, le pigiste polyvalent

    Doyen de l’effectif, Sylvain Armand entame sa huitième année consécutive sous les couleurs franciliennes, la première dans la peau d’un remplaçant. Son statut n’évoluera guère au cours de l’exercice 2011-2012.

    Replacé par Antoine Kombouaré en défense centrale aux côtés de Mamadou Sakho la saison passée, l’ancien Nantais s’était montré irréprochable. Avec les arrivées de Milan Bisevac et de Diego Lugano, la concurrence s’intensifie dans ce secteur de jeu. C’est à son poste initial, latéral gauche, qu’Armand tient la corde pour faire partie de l’équipe-type. Ici, la rivalité se limite au seul Siaka Tiéné. Mais pendant l’échauffement d’un match de préparation face à Brighton (Ligue 2 anglaise) au mois de juillet, à Albufeira (Portugal), il se blesse à un genou. Suite à ce pépin physique, il doit subir une arthroscopie qui lui fait manquer le début de la saison. Il faudra attendre le 15 septembre 2011 pour le voir débuter une rencontre, face au Red Bull Salzbourg (victoire 3-1), à l’occasion de la première journée des phases de poule de la Ligue Europa.

    Toujours plus haut dans l’Histoire

    Sa prestation face aux Autrichiens s’avère convaincante, contrairement à celle correspondant à sa deuxième titularisation. Lors du déplacement à Évian Thonon-Gaillard (2-2), Kombouaré décide de l’aligner en charnière centrale, en compagnie de Lugano. Sur les deux buts encaissés, sa responsabilité est engagée. En C3, face à Bratislava et Bilbao, le technicien kanak le teste au poste de milieu défensif. Armand ne se montre guère plus fringant. Au mois de novembre, il retrouve sa place d’arrière gauche, pour la réception de Nancy (0-1) et le déplacement à Marseille (3-0). Pendant ce Clasico, il est l’un des rares Parisiens à surnager. A la fin de l’année 2011, le natif de Saint-Étienne devient le deuxième joueur ayant le plus porté les couleurs du club parisien, toutes compétitions confondues, à égalité avec Safet Susic et Paul Le Guen.

    Rêve brisé

    Malgré les arrivées d’Alex et Maxwell pendant le mercato hivernal, Sylvain Armand prouve encore sa fidélité aux Rouge et Bleu. « J’ai toujours la joie de vivre, après c’est vrai que ce n’est pas toujours évident de se retrouver sur la touche. Mais moi ce que je veux c’est être champion avec le PSG cette saison. C’est ce dont je rêve… depuis huit saisons. Après, je discuterai et je verrai pour mon avenir », explique-t-il. Pour le premier match officiel de Carlo Ancelotti en tant qu’entraîneur du PSG, en 32e de finale de la Coupe de France contre Locminé (1-2), il est titularisé au poste de latéral gauche. A l’instar de Kombouaré, « Carletto » l’utilise par intermittence, tantôt en défense, tantôt au milieu de terrain. A l’occasion de la 33e journée du Championnat et l’écrasante victoire contre Sochaux (6-1), le numéro 22 inscrira son unique but de la saison.

    Jamais 8 sans 9 ?

    Au total, Armand aura disputé 22 rencontres en Ligue 1 cette saison, dont huit comme titulaire. Malheureusement pour lui et tous les supporters, son rêve d’être sacré champion de France avec Paris ne se réalise pas. Le 1er août prochain, il soufflera ses 32 bougies. Après huit années passées au club, celui qui a connu huit présidents et six entraîneurs différents aspire à une place de titulaire. Évidemment, ce n’est plus au PSG qu’un tel statut pourra lui être garanti. Si l’on en croit Le Parisien, des clubs comme Bordeaux, Montpellier et Monaco se seraient renseignés à son sujet. Néanmoins, il n’est pas exclu qu’il effectue une neuvième saison dans la capitale. Sous contrat jusqu’en juin 2013, l’ancien Clermontois pourrait prolonger son bail d’une année supplémentaire. Carlo Ancelotti aurait donné son feu vert le mois dernier.




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • J’aime bien ce joueur !!!! il est fidèle malgré une rude concurrence je dis BRAVO Mr Armand  

    • ALX932

      En regardant Danemark Portugal j’me suis dit que si thiago Silva sa se fait pas ça pourrait être pas mal Bruno alves, je connais pas son contrat s’il est dispo ou pas mais il est quand même super solide vous en pensez quoi ?

      • :erm:

        rien car tsilva viendra

        • ALX932

          Ouai inchallah ! Y’a jamais rien de sûre

      • Oui, y’a aussi Kjaer qui est pas mal (c un genre de Bisevac en plus jeune).

        • ALX932

          Hummels sa serait bien, pique c pas possible je pense et je connaît pas assez bien les autres pour en parler mais jte fait confiance, mais bon si c ça rajoute David Luis et kompany tant qu’à faire

          • J’ai mis pique pck en fin de saison il a ete pas mal critiqué et mis un peut a l’écart. Mais comme l’entraîneur a changé…

            David luis Pk pas, par contre Kompany tu peut vraiment l’oublier!!

            • ALX932

              David Luis aussi je pense qu’on peut l’oublier lol c’est pas parce qu’ils nous ont vendu Alex que c’est la fête tout les jours

    • SpikePsg

      HS ! Pour ceux qui n’ont pas Bein sport , ils peuvent suivre les matchs de l’euro sur la chaine 583 sur Free !

      merci qui ? ;-)

      • ALX932

        J’ai Bein mais merci quand même (vu qu’apparemment personne veut te remercier )

        Image 4/3 et commentaire en slovaque mais bon c mieux que rien mdr

        • SpikePsg

           MDRRR ce n’est pas de la HD mais bon….pour ceux qui n’ont pas Bein Sport, c’est le seul moyen de suivre un peu !

          Le match du Portugal etait énorme !

          • ALX932

            Lol ouai pas mal le match, d’ailleurs j’ai posté un truc dans l’article sur Armand va faire un tour t’aura peut être un avis

            • ALX932

              Ouai sur cet article quoi lol

      • men fou jregarde sur internet ;)

        • ALX932

          Rojjjaa dirrecttaaaa !

        • pareil, je trouve pas ça normal de pas avoir l’euro 100% gratuit

      • N_ico

        Les matchs l’Euro ne sont pas tous gratuits?? lol c’est devenu n’importe quoi en France non? Je vis en Espagne on a absolument tous les matchs ouverts sur les chaines de la TNT ^^

    • Ce que je comprends pas qu’on prolonge un mec comme Luyindula d’une saison alors qu’on sait très bien qu’il ne jouera pas, apparemment Carlo aurait donné le feu vert pour Armand pour une prolongation encore pour un joueur qui ne jouera pas, mais quand il s’agit de prolonger Néné, meilleur joueur cette saison, ça chipote…
      Bon après nous n’avons pas tous les tenants et aboutissements, mais vous remarquerez tout de même que d’un point de vue extérieur, c’est assez incompréhensible

      • La prolongation de Peggy c pour qu’il retire se plainte!!

      • Fab Fab

        c’est pas les mêmes types de joueurs. A mon humble avis , il les considére pas au même niveau. Armand est un joueur dit de club, il accepte volontiers de pas etre titulaire et son rendement est jusque là pour un remplacant d’un niveau acceptable. Le probleme avec néné c’est que lui ne voudrait pas etre ramplacant, beaucoup plus difficile a gerer. Un grand entraineurs disait recement que avec un effectif plethorique en qualité et en quantité c’etait pas de renouveler les titulaires qui était compliqué mais au contraire renouvelé les remplacents car trouver de bon « porteur d’eau » fidéle et travailleur comme on dit en cyclisme c’est pas si facile que cela en a l’air.  Maintenant je peut me tromper mais c’est vrai que tu as raison , ça peut etre difficilement comprehansible pour quelqu’un de l’exterieur de voir ça.

      • lol ca fais 5 footix ^^

    Dernieres news

    Classement PSG Ligue 1

    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0
    6 Guingamp 0 0 0 0 0
    7 LOSC Lille Métropole 0 0 0 0 0
    8 Lorient 0 0 0 0 0
    9 Metz 0 0 0 0 0
    10 Monaco 0 0 0 0 0

    Suivez-nous sur les reseaux



    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0

    L'actualité européenne

    Meunier "on attendait Aurier à l’aéroport...il y a assez de qualités dans le groupe pour s'adapter aux forfaits

    T.Meunier « On a vu une première mi-temps excellente,un bloc aussi bien défensif qu’offensif »

    LDC

    Le Paris Saint-Germain s’est réveillé ce matin avec le sourire. Grâce au match nul acquis à ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Balbir: Cavani "Le buteur trace sa route et quelle route...les obstacles sont éliminés""
    3 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."McCourt «Nous devrons être beaucoup plus malins que le PSG»"
    4 hours ago

    Actualité Féminine

    Les parisiennes Cissoko et Geyoro en finale de la FIFA Coupe du Monde U20 féminine 2016

    Les Parisiennes Cissoko et Geyoro en finale de la FIFA Coupe du Monde U20 féminine 2016

    Actu Féminin

    Lundi, les Féminines de l’Equipe de France U20, avec les joueuses du Paris Saint-Germain Hawa Cissoko (défenseur) ...

    Vidéos PSG

    Armand, le pigiste polyvalent

    Joie Sylvain ARMAND <Club , Editos , Une

    Doyen de l’effectif, Sylvain Armand entame sa huitième année consécutive sous les couleurs franciliennes, la première dans la peau d’un remplaçant. Son statut n’évoluera guère au cours de l’exercice 2011-2012.

    Replacé par Antoine Kombouaré en défense centrale aux côtés de Mamadou Sakho la saison passée, l’ancien Nantais s’était montré irréprochable. Avec les arrivées de Milan Bisevac et de Diego Lugano, la concurrence s’intensifie dans ce secteur de jeu. C’est à son poste initial, latéral gauche, qu’Armand tient la corde pour faire partie de l’équipe-type. Ici, la rivalité se limite au seul Siaka Tiéné. Mais pendant l’échauffement d’un match de préparation face à Brighton (Ligue 2 anglaise) au mois de juillet, à Albufeira (Portugal), il se blesse à un genou. Suite à ce pépin physique, il doit subir une arthroscopie qui lui fait manquer le début de la saison. Il faudra attendre le 15 septembre 2011 pour le voir débuter une rencontre, face au Red Bull Salzbourg (victoire 3-1), à l’occasion de la première journée des phases de poule de la Ligue Europa.

    Toujours plus haut dans l’Histoire

    Sa prestation face aux Autrichiens s’avère convaincante, contrairement à celle correspondant à sa deuxième titularisation. Lors du déplacement à Évian Thonon-Gaillard (2-2), Kombouaré décide de l’aligner en charnière centrale, en compagnie de Lugano. Sur les deux buts encaissés, sa responsabilité est engagée. En C3, face à Bratislava et Bilbao, le technicien kanak le teste au poste de milieu défensif. Armand ne se montre guère plus fringant. Au mois de novembre, il retrouve sa place d’arrière gauche, pour la réception de Nancy (0-1) et le déplacement à Marseille (3-0). Pendant ce Clasico, il est l’un des rares Parisiens à surnager. A la fin de l’année 2011, le natif de Saint-Étienne devient le deuxième joueur ayant le plus porté les couleurs du club parisien, toutes compétitions confondues, à égalité avec Safet Susic et Paul Le Guen.

    Rêve brisé

    Malgré les arrivées d’Alex et Maxwell pendant le mercato hivernal, Sylvain Armand prouve encore sa fidélité aux Rouge et Bleu. « J’ai toujours la joie de vivre, après c’est vrai que ce n’est pas toujours évident de se retrouver sur la touche. Mais moi ce que je veux c’est être champion avec le PSG cette saison. C’est ce dont je rêve… depuis huit saisons. Après, je discuterai et je verrai pour mon avenir », explique-t-il. Pour le premier match officiel de Carlo Ancelotti en tant qu’entraîneur du PSG, en 32e de finale de la Coupe de France contre Locminé (1-2), il est titularisé au poste de latéral gauche. A l’instar de Kombouaré, « Carletto » l’utilise par intermittence, tantôt en défense, tantôt au milieu de terrain. A l’occasion de la 33e journée du Championnat et l’écrasante victoire contre Sochaux (6-1), le numéro 22 inscrira son unique but de la saison.

    Jamais 8 sans 9 ?

    Au total, Armand aura disputé 22 rencontres en Ligue 1 cette saison, dont huit comme titulaire. Malheureusement pour lui et tous les supporters, son rêve d’être sacré champion de France avec Paris ne se réalise pas. Le 1er août prochain, il soufflera ses 32 bougies. Après huit années passées au club, celui qui a connu huit présidents et six entraîneurs différents aspire à une place de titulaire. Évidemment, ce n’est plus au PSG qu’un tel statut pourra lui être garanti. Si l’on en croit Le Parisien, des clubs comme Bordeaux, Montpellier et Monaco se seraient renseignés à son sujet. Néanmoins, il n’est pas exclu qu’il effectue une neuvième saison dans la capitale. Sous contrat jusqu’en juin 2013, l’ancien Clermontois pourrait prolonger son bail d’une année supplémentaire. Carlo Ancelotti aurait donné son feu vert le mois dernier.

    By
    @
    OTER ?>