Restez connectés avec nous
Jean Michel AULAS critiqué par Riolo

Club

Aulas : «Le PSG a des moyens disproportionnés»

Au cours des années 2000, Lyon a régné -presque- sans partage sur la Ligue 1. Le PSG pourrait exercer la même hégémonie lors de cette décennie.

Dans un entretien accordé au Monde, Jean-Michel Aulas analyse la situation économique du club de la capitale, avec ses 300 millions d’euros de budget. « Il y a deux approches. Celle macroéconomique montre que l’arrivée des Qataris au PSG et la mise en place de la chaîne BeIN Sport servent l’intérêt du football français. Après, le PSG a des moyens disproportionnés pour le football français à court terme. Face à Paris, les clubs de Ligue 1 vont connaître deux saisons difficiles. Durant cette période, nous allons fonder notre modèle sur le Stade des Lumières. Dans trois à cinq ans, l’écart se sera resserré. A moyen terme, l’instrument de régulation qu’est le fair-play financier va pleinement jouer son rôle », estime le président rhodanien. Pour contourner ce fair-play financier, les dirigeants parisiens pourraient signer un contrat de sponsoring avec une banque qatarie qui serait prête à investir 100 millions d’euros par an. « C’est une tentative de contournement ou une parade à court terme. Le PSG a anticipé le fair-play financier mais ce contrat devra, après retraitement avec la banque liée, s’inscrire dans les prix du marché. Or, ce partenariat maillot est aujourd’hui largement au-dessus. Le PSG habille ses résultats financiers à court terme. S’ils souhaitaient répondre durablement aux nouvelles exigences du fair-play financier, les propriétaires du PSG se doteraient d’un stade », poursuit Aulas.

Lors du règne lyonnais, il a souvent été reproché à l’OL de fausser le championnat, en recrutant les meilleurs joueurs de Ligue 1. La politique de recrutement parisienne est totalement différente. « Il y a une émotion diffuse parmi le public en réaction aux niveaux de rémunération extraordinaires de certains joueurs du PSG. En temps de crise, ce financement exceptionnel est désynchronisé avec l’humeur du moment. Après, les résultats sportifs ne sont pas déterminés en avance. Le PSG ne gagnera pas tous ses matches 7-0. Et s’il le faisait, cela ne satisferait pas le public. Par expérience, je sais que c’est difficile d’exercer une suprématie. Nous avons dominé le football français durant de nombreuses années en misant sur nos fonds propres », tient à rappeler l’homme d’affaires, qui est parvenu à débaucher Bisevac lors du dernier mercato. « Nous avons recruté l’un des meilleurs défenseurs centraux. Il vient du PSG, c’est significatif », se félicite Aulas au sujet de l’international serbe, qui a signé un contrat de trois ans en faveur de l’OL.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club