Club

Bisevac : «Un club mythique»

Publie le 25/07/2011 a 09:55



  • « C’est exceptionnel. Avant, c’était un rêve. Quand j’étais petit, à l’époque de Raï et de Leonardo, c’était une équipe que j’admirais. Un club mythique. Aujourd’hui, c’est une réalité. J’avais très envie d’aller là-bas depuis un an. J’y suis parvenu, a lâché plein d’enthousiasme l’international serbe, soulagé de rejoindre enfin le PSG et d’avoir eu la confiance de tout le staff parisien et surtout celle d’Antoine Kombouaré, qui lui avait fait la promesse de le recruter cet été. Il connaît mes qualités. Après, c’est moi qui joue et qui essaye de faire du mieux possible pour intégrer un grand club. Antoine me connaît en tant que joueur et en tant qu’homme. Cela fait un an que le PSG me voulait. Antoine me l’a répété. Bien sûr, ça m’a rassuré. J’ai eu aussi Leonardo (directeur sportif) au téléphone, il y a deux jours. Il était content. Et Alain Roche (responsable de la cellule recrutement) doit venir m’accueillir ce soir (hier) à l’hôtel. Ça n’a pas été facile pour moi d’assumer toute cette attente. Elle a été stressante. Maintenant, je suis au PSG et je suis soulagé.»

    Le défenseur de 27 ans a également affirmé qu’il ne craignait pas la concurrence et qu’il était de toute manière venu au PSG pour se battre, s’imposer, et gagner des titres. « Je m’y suis préparé. La concurrence fait progresser, t’oblige à ne pas te relâcher. Combien de matches le PSG a-t-il disputé la saison passée ? Soixante-dix ? (60 rencontres officielles). C’est normal que les postes soient doublés ou triplés. Quand on joue au PSG, il faut viser haut. Je suis venu pour gagner des titres. J’ai déjà vécu cette pression avec l’Étoile Rouge de Belgrade (2004-2006). Les supporters attendent de vous que vous soyez champion tous les ans, a déclaré le futur ex-Valenciennois, qui garde toute de même une pensée pour les club qui l’ont fait grandir en Ligue 1 ces dernières années. J’ai beaucoup progressé. Je vais garder une très belle image de ce club (Valenciennes, où il évoluait depuis 2008) et du Nord-Pas-de-Calais (il a joué à Lens de 2006 à 2008). L’ambiance y était magnifique. »

    Publie le 25/07/2011 a 09:55

    Bisevac : «Un club mythique»

    « C’est exceptionnel. Avant, c’était un rêve. Quand j’étais petit, à l’époque de Raï et de Leonardo, c’était une équipe que j’admirais. Un club mythique. Aujourd’hui, c’est une réalité. J’avais très envie d’aller là-bas depuis un an. J’y suis parvenu, a lâché plein d’enthousiasme l’international serbe, soulagé de rejoindre enfin le PSG et d’avoir eu la confiance de tout le staff parisien et surtout celle d’Antoine Kombouaré, qui lui avait fait la promesse de le recruter cet été. Il connaît mes qualités. Après, c’est moi qui joue et qui essaye de faire du mieux possible pour intégrer un grand club. Antoine me connaît en tant que joueur et en tant qu’homme. Cela fait un an que le PSG me voulait. Antoine me l’a répété. Bien sûr, ça m’a rassuré. J’ai eu aussi Leonardo (directeur sportif) au téléphone, il y a deux jours. Il était content. Et Alain Roche (responsable de la cellule recrutement) doit venir m’accueillir ce soir (hier) à l’hôtel. Ça n’a pas été facile pour moi d’assumer toute cette attente. Elle a été stressante. Maintenant, je suis au PSG et je suis soulagé.»

    Le défenseur de 27 ans a également affirmé qu’il ne craignait pas la concurrence et qu’il était de toute manière venu au PSG pour se battre, s’imposer, et gagner des titres. « Je m’y suis préparé. La concurrence fait progresser, t’oblige à ne pas te relâcher. Combien de matches le PSG a-t-il disputé la saison passée ? Soixante-dix ? (60 rencontres officielles). C’est normal que les postes soient doublés ou triplés. Quand on joue au PSG, il faut viser haut. Je suis venu pour gagner des titres. J’ai déjà vécu cette pression avec l’Étoile Rouge de Belgrade (2004-2006). Les supporters attendent de vous que vous soyez champion tous les ans, a déclaré le futur ex-Valenciennois, qui garde toute de même une pensée pour les club qui l’ont fait grandir en Ligue 1 ces dernières années. J’ai beaucoup progressé. Je vais garder une très belle image de ce club (Valenciennes, où il évoluait depuis 2008) et du Nord-Pas-de-Calais (il a joué à Lens de 2006 à 2008). L’ambiance y était magnifique. »




  • Tags de l'article : , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Z E Pec

      ca fait plaisir les joueurs comme lui qui veulent vraiment venir au club j’espere que tu seras a la hauteur sur le terrain comme en itw

    • Biznessflow

      Tu connais Vidic en séléction, je te présente Mamad!! allez Paris!!

    • Matthieu71230

      Notre Nouveau Yepes! :D

    • Paris1973

      Super discours!!! Bienvenue Milan, a toi de jouer maintenant

    • Okocha

      Très bon dans son discours à chaque fois le Milan. Lui voulait venir avant QSI et le pognon, lui à fait patienter des Schalkes, des Stuttgart, des Zenith et autres pour signer à Paris, lui avait vraiment envie de rejoindre notre club, pour mouiller le maillot. Je n’ais absolument aucuns doutes au vue de son parcours, de son âge, de sa progression, de son style, qu’il va exploser chez nous, qu’il s’y imposera, et qu’il deviendra l’un des chouchous du parc.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Verratti «Nous ne sommes pas au niveau du Bayern, du Barça et du Real»

    Verratti «Nous ne sommes pas au niveau du Bayern, du Barça et du Real»

    LDC

     Lors d’un entretien accordé à Rai Sport, le milieu du Paris Saint-Germain, Marco Verratti, est revenu ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Fernandez «En plus de leur proposer le salaire qu'ils veulent, derrière le PSG ne nous les vend pas»"
    23 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."Ménès : Matuidi quand il pioche sur le plan physique " il ne reste plus grand-chose ""
    2 days ago

    Actualité Féminine

    PSG Féminines

    Féminines – La victoire face à Soyaux permet au PSG de se tourner sereinement vers le Bayern

    Actu Féminin

    A quelques jours de défier le Bayern Munich dans le cadre de l’UEFA Women’s Champions League, ...

    Vidéos PSG

    Bisevac : «Un club mythique»

    <Club , Interviews , Mercato

    « C’est exceptionnel. Avant, c’était un rêve. Quand j’étais petit, à l’époque de Raï et de Leonardo, c’était une équipe que j’admirais. Un club mythique. Aujourd’hui, c’est une réalité. J’avais très envie d’aller là-bas depuis un an. J’y suis parvenu, a lâché plein d’enthousiasme l’international serbe, soulagé de rejoindre enfin le PSG et d’avoir eu la confiance de tout le staff parisien et surtout celle d’Antoine Kombouaré, qui lui avait fait la promesse de le recruter cet été. Il connaît mes qualités. Après, c’est moi qui joue et qui essaye de faire du mieux possible pour intégrer un grand club. Antoine me connaît en tant que joueur et en tant qu’homme. Cela fait un an que le PSG me voulait. Antoine me l’a répété. Bien sûr, ça m’a rassuré. J’ai eu aussi Leonardo (directeur sportif) au téléphone, il y a deux jours. Il était content. Et Alain Roche (responsable de la cellule recrutement) doit venir m’accueillir ce soir (hier) à l’hôtel. Ça n’a pas été facile pour moi d’assumer toute cette attente. Elle a été stressante. Maintenant, je suis au PSG et je suis soulagé.»

    Le défenseur de 27 ans a également affirmé qu’il ne craignait pas la concurrence et qu’il était de toute manière venu au PSG pour se battre, s’imposer, et gagner des titres. « Je m’y suis préparé. La concurrence fait progresser, t’oblige à ne pas te relâcher. Combien de matches le PSG a-t-il disputé la saison passée ? Soixante-dix ? (60 rencontres officielles). C’est normal que les postes soient doublés ou triplés. Quand on joue au PSG, il faut viser haut. Je suis venu pour gagner des titres. J’ai déjà vécu cette pression avec l’Étoile Rouge de Belgrade (2004-2006). Les supporters attendent de vous que vous soyez champion tous les ans, a déclaré le futur ex-Valenciennois, qui garde toute de même une pensée pour les club qui l’ont fait grandir en Ligue 1 ces dernières années. J’ai beaucoup progressé. Je vais garder une très belle image de ce club (Valenciennes, où il évoluait depuis 2008) et du Nord-Pas-de-Calais (il a joué à Lens de 2006 à 2008). L’ambiance y était magnifique. »

    By
    @
    OTER ?>