Restez connectés avec nous

Club

Bisevac : « Si tu lâches, tu sors »

Titulaire indiscutable dans l’esprit de Carlo Ancelotti, Milan Bisevac a su s’imposer avec brio dans l’équipe-type du PSG. Véritable guerrier à l’état d’esprit irréprochable, le défenseur serbe se sert de la concurrence au PSG pour progresser et se dit satisfait de sa première saison dans la capitale.

« Ma première saison se passe très bien. Mais ce n’est pas fini et ça va être dur jusqu’au bout. On sait quel objectif on s’est donné avant le championnat : le titre. On est dans la course, on est là. Sinon, je peux être content de ma saison puisque je joue. Si on n’accepte pas la concurrence, il ne faut pas jouer au football. Dans une carrière il faut savoir prendre des risques et avoir confiance en ses qualités. C’est le mental qui fait la différence. Quand on joue dans un grand club, si on n’est pas prêt mentalement, on a beaucoup de problèmes. Je ne vais pas le cacher, on a beaucoup de très bons joueurs et, parfois, les entrainements sont plus difficiles que les matchs ! A chaque séance on doit être concentré, il faut travailler très dur. Parfois il y a 20 ou 22 joueurs convoqués pour les mises au vert. On a un gros effectif, il ne faut pas lâcher. Si tu lâches un instant, tu sors. Il faut faire attention à tout », a expliqué Bisevac à Top 59, lui qui ne devrait pas avoir la chance d’affronter son ancien club dimanche soir puisqu’il a annoncé sur son compte Twitter qu’il était forfait pour les matches face à Saint-Etienne (victoire 2-0 des Parisiens) et Valenciennes. A moins que sa douleur aux adducteurs se soit estompée plus rapidement que prévu.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club