Club

Delanoë milite pour le Parc et Saint-Germain

Publie le 28/03/2013 a 10:48



  • Au micro de BFM TV, Bertrand Delanoë a fait part de sa satisfaction de voir le PSG évoluer de cette manière et de se montrer si proche de Paris. Le maire de la ville a également annoncé qu’il souhaitait voir le nouveau centre d’entraînement à Saint-Germain et que le club n’avait pas l’intention de quitter le Parc des Princes.

    « Je suis très reconnaissant. Ils ont pris ça à cœur. Je savais que les nouveaux propriétaires aimaient Paris avant d’acquérir le PSG et qu’ils aimaient le PSG. Je l’avais éprouvé dans les temps passés. Ce n’est pas d’abord une histoire commerciale, mais d’amour de Paris, du PSG. Après, c’est vrai qu’ils ont mis le paquet pour que le club se donne les moyens d’être dans la compétition la plus exigeante possible. A chaque changement de propriétaire, j’essaye d’être constructif et exigeant avec les dirigeants. Ils confirment ce qu’ils m’avaient dit : cette passion du club et de Paris. Ils ne m’ont pas déçu. (…) Contrairement à ce qui a été écrit, je ne fais partie d’aucun lobby. Le Prince (Al Thani, ndlr) et le président ont toujours été crédibles dans le lien qu’ils avaient avec Paris et le club. Je leur fait confiance. Chacun est à sa place. Je veux les encourager à réussir dans les valeurs que nous partageons. Par exemple, le foot féminin m’apporte beaucoup. Là aussi, ils ont mis le paquet. Ils ont été courageux et ambitieux. Notre relation est saine et basée sur une ambition commune au service de Paris. Nous avons des relations fluides, mais nous n’avons pas besoin de nous appeler souvent avec le Prince. Il y a un président de club et un directeur général de club, Jean-Claude Blanc, a déclaré Delanoë, avant donc d’évoquer le centre d’entraînement et l’avenir du Parc des Princes. Le centre d’entraînement ? Je facilite la solution Saint-Germain. La ville de Paris est propriétaire d’un terrain de 100 hectares à Saint-Germain, que je suis prêt à vendre à la ville de Saint-Germain qui le revendrait au PSG. Je pense que les dirigeants doivent être libres de faire le choix le plus opportun. Personnellement, je souhaite qu’il reste à Saint-Germain, mais je veux respecter la volonté des dirigeants. Le logo ? Il m’a plu. Il est encore plus parisien. Comme j’aime bien mes amis de Saint-Germain, j’aurais été désolé qu’on les élimine, ils sont là et restent un partenaire important. Dans le monde entier, quand on parle du PSG, on parle de Paris. Et où que j’aille dans le monde, on me parle du PSG. Le PSG, c’est l’équipe de foot de Paris dans les quartiers populaires du Maghreb, du Brésil… J’aime qu’on me renvoie cette image de Paris fraternelle, chaleureuse et bienveillante au monde. C’est une image d’ouverture au monde. Le stade ? Le PSG reste au Parc (le bail arrive à échéance en 2016). C’est notre maison. D’ailleurs, nous lançons ensemble des travaux pour nous mettre aux normes de l’UEFA pour 2016. La ville de Paris a débuté des travaux estimés à 20M€ et le PSG s’est engagé à faire des travaux pour environ 50M€ d’adaptation totale. Connaissez-vous beaucoup de gens qui investissent beaucoup d’argent pour 2 ans ? Au-delà de 2016, il faut trouver les moyens de faire le Parc le plus adapté aux ambitions du club. Je suis assez confiant. Pour le raser, il y a des contraintes qui ne permettent pas de l’envisager car c’est un monument classé. »

    Publie le 28/03/2013 a 10:48

    Delanoë milite pour le Parc et Saint-Germain

    Au micro de BFM TV, Bertrand Delanoë a fait part de sa satisfaction de voir le PSG évoluer de cette manière et de se montrer si proche de Paris. Le maire de la ville a également annoncé qu’il souhaitait voir le nouveau centre d’entraînement à Saint-Germain et que le club n’avait pas l’intention de quitter le Parc des Princes.

    « Je suis très reconnaissant. Ils ont pris ça à cœur. Je savais que les nouveaux propriétaires aimaient Paris avant d’acquérir le PSG et qu’ils aimaient le PSG. Je l’avais éprouvé dans les temps passés. Ce n’est pas d’abord une histoire commerciale, mais d’amour de Paris, du PSG. Après, c’est vrai qu’ils ont mis le paquet pour que le club se donne les moyens d’être dans la compétition la plus exigeante possible. A chaque changement de propriétaire, j’essaye d’être constructif et exigeant avec les dirigeants. Ils confirment ce qu’ils m’avaient dit : cette passion du club et de Paris. Ils ne m’ont pas déçu. (…) Contrairement à ce qui a été écrit, je ne fais partie d’aucun lobby. Le Prince (Al Thani, ndlr) et le président ont toujours été crédibles dans le lien qu’ils avaient avec Paris et le club. Je leur fait confiance. Chacun est à sa place. Je veux les encourager à réussir dans les valeurs que nous partageons. Par exemple, le foot féminin m’apporte beaucoup. Là aussi, ils ont mis le paquet. Ils ont été courageux et ambitieux. Notre relation est saine et basée sur une ambition commune au service de Paris. Nous avons des relations fluides, mais nous n’avons pas besoin de nous appeler souvent avec le Prince. Il y a un président de club et un directeur général de club, Jean-Claude Blanc, a déclaré Delanoë, avant donc d’évoquer le centre d’entraînement et l’avenir du Parc des Princes. Le centre d’entraînement ? Je facilite la solution Saint-Germain. La ville de Paris est propriétaire d’un terrain de 100 hectares à Saint-Germain, que je suis prêt à vendre à la ville de Saint-Germain qui le revendrait au PSG. Je pense que les dirigeants doivent être libres de faire le choix le plus opportun. Personnellement, je souhaite qu’il reste à Saint-Germain, mais je veux respecter la volonté des dirigeants. Le logo ? Il m’a plu. Il est encore plus parisien. Comme j’aime bien mes amis de Saint-Germain, j’aurais été désolé qu’on les élimine, ils sont là et restent un partenaire important. Dans le monde entier, quand on parle du PSG, on parle de Paris. Et où que j’aille dans le monde, on me parle du PSG. Le PSG, c’est l’équipe de foot de Paris dans les quartiers populaires du Maghreb, du Brésil… J’aime qu’on me renvoie cette image de Paris fraternelle, chaleureuse et bienveillante au monde. C’est une image d’ouverture au monde. Le stade ? Le PSG reste au Parc (le bail arrive à échéance en 2016). C’est notre maison. D’ailleurs, nous lançons ensemble des travaux pour nous mettre aux normes de l’UEFA pour 2016. La ville de Paris a débuté des travaux estimés à 20M€ et le PSG s’est engagé à faire des travaux pour environ 50M€ d’adaptation totale. Connaissez-vous beaucoup de gens qui investissent beaucoup d’argent pour 2 ans ? Au-delà de 2016, il faut trouver les moyens de faire le Parc le plus adapté aux ambitions du club. Je suis assez confiant. Pour le raser, il y a des contraintes qui ne permettent pas de l’envisager car c’est un monument classé. »




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • tribuneparis

      on va le garder notre Parc, et il sera tout beau, tout grand sans dénaturer son archi.

    • Pastore15

      Bonne interview ! Un parisien de gauche qui aime Paris, c’est beau !
      Vendre 100 hectares à Saint-Germain pour qu’ils le revendent au pSG, je trouve que ce serait un geste fort, pour satisfaire et Saint-Germain, et les dirigeants qui veulent un centre d’entraînement ultra-moderne.
      Pour le stade, je ne sais pas en quoi consiste les travaux, pourvu que ça reste au Parc, si ils pouvaient l’agrandir sans touché à l’architecture globale, ce serait parfait !
      Un petit mot sur le retour des groupes de supporter, pour faire de notre club un vrai grand d’Europe, et de notre ville un terrain hostile pour l’adversaire, tout en respectant la loi et l’Homme, et là, ce serait parfait !

      Allez Paris !!!

      • Shadcfc

        Oui la vente de terrain serait une bonne solution…

      • Olmecinho

        Pour le retour des supporter, je pense qu’il faudra un effort des 2 cotés, et j’ose espérer que le club acceptera d’en discuter avec leur représentant pour la saison prochaine. Je me dis qu’ils essaient de faire les choses les uns après les autres et que la phase supporter est inscrit dans leur planning, après ça reste mon espoir, le temps nous le dira s’il devient réel

    • j ai le droit de pas croire a ses beau discours ou je me plante ??

      • Pastore15

        Tu crois ce que tu veux, mais j’ai l’impression que sur tes commentaires tu doutes beaucoup de tout, ai confiance

        • magicnene

          t’as trop regardé le livre de la jungle toi

          • Pastore15

            Mdr excellent ce dessin animé, toute mon enfance !

            • magicnene

              ouais c’est clair

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    Xavi Verratti fait partie des joueurs possibles pour le futur du Barça

    LDC – Les socios du Barça souhaitent plutôt affronter le PSG en huitième.

    Adversaires

    Lundi prochain à midi aura lieu le tirage au sort des huitièmes de finale de la ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa publié un new post."Les images partagées par les joueurs du PSG ce samedi: motivation pour PSG/Nice"
    34 minutes ago
    NicolasBa publié un new post."Féminines - Al-Khelaïfi et Kluivert étaient à la victoire du PSG contre Juvisy"
    1 hour ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Al-Khelaïfi et Kluivert étaient à la victoire du PSG contre Juvisy

    Féminines – Al-Khelaïfi et Kluivert étaient à la victoire du PSG contre Juvisy

    Actu Féminin

    Ce samedi, l’équipe féminine du Paris Saint-Germain recevait Juvisy pour le compte de la 10e journée ...

    Vidéos PSG

    Delanoë milite pour le Parc et Saint-Germain

    <Club , Interviews

    Au micro de BFM TV, Bertrand Delanoë a fait part de sa satisfaction de voir le PSG évoluer de cette manière et de se montrer si proche de Paris. Le maire de la ville a également annoncé qu’il souhaitait voir le nouveau centre d’entraînement à Saint-Germain et que le club n’avait pas l’intention de quitter le Parc des Princes.

    « Je suis très reconnaissant. Ils ont pris ça à cœur. Je savais que les nouveaux propriétaires aimaient Paris avant d’acquérir le PSG et qu’ils aimaient le PSG. Je l’avais éprouvé dans les temps passés. Ce n’est pas d’abord une histoire commerciale, mais d’amour de Paris, du PSG. Après, c’est vrai qu’ils ont mis le paquet pour que le club se donne les moyens d’être dans la compétition la plus exigeante possible. A chaque changement de propriétaire, j’essaye d’être constructif et exigeant avec les dirigeants. Ils confirment ce qu’ils m’avaient dit : cette passion du club et de Paris. Ils ne m’ont pas déçu. (…) Contrairement à ce qui a été écrit, je ne fais partie d’aucun lobby. Le Prince (Al Thani, ndlr) et le président ont toujours été crédibles dans le lien qu’ils avaient avec Paris et le club. Je leur fait confiance. Chacun est à sa place. Je veux les encourager à réussir dans les valeurs que nous partageons. Par exemple, le foot féminin m’apporte beaucoup. Là aussi, ils ont mis le paquet. Ils ont été courageux et ambitieux. Notre relation est saine et basée sur une ambition commune au service de Paris. Nous avons des relations fluides, mais nous n’avons pas besoin de nous appeler souvent avec le Prince. Il y a un président de club et un directeur général de club, Jean-Claude Blanc, a déclaré Delanoë, avant donc d’évoquer le centre d’entraînement et l’avenir du Parc des Princes. Le centre d’entraînement ? Je facilite la solution Saint-Germain. La ville de Paris est propriétaire d’un terrain de 100 hectares à Saint-Germain, que je suis prêt à vendre à la ville de Saint-Germain qui le revendrait au PSG. Je pense que les dirigeants doivent être libres de faire le choix le plus opportun. Personnellement, je souhaite qu’il reste à Saint-Germain, mais je veux respecter la volonté des dirigeants. Le logo ? Il m’a plu. Il est encore plus parisien. Comme j’aime bien mes amis de Saint-Germain, j’aurais été désolé qu’on les élimine, ils sont là et restent un partenaire important. Dans le monde entier, quand on parle du PSG, on parle de Paris. Et où que j’aille dans le monde, on me parle du PSG. Le PSG, c’est l’équipe de foot de Paris dans les quartiers populaires du Maghreb, du Brésil… J’aime qu’on me renvoie cette image de Paris fraternelle, chaleureuse et bienveillante au monde. C’est une image d’ouverture au monde. Le stade ? Le PSG reste au Parc (le bail arrive à échéance en 2016). C’est notre maison. D’ailleurs, nous lançons ensemble des travaux pour nous mettre aux normes de l’UEFA pour 2016. La ville de Paris a débuté des travaux estimés à 20M€ et le PSG s’est engagé à faire des travaux pour environ 50M€ d’adaptation totale. Connaissez-vous beaucoup de gens qui investissent beaucoup d’argent pour 2 ans ? Au-delà de 2016, il faut trouver les moyens de faire le Parc le plus adapté aux ambitions du club. Je suis assez confiant. Pour le raser, il y a des contraintes qui ne permettent pas de l’envisager car c’est un monument classé. »

    By
    @
    OTER ?>