Restez connectés avec nous
Descamps je n'ai qu'une envie, c'est d'aller encore plus haut...Je sens que j'en ai les capacités

Club

Descamps « je n’ai qu’une envie, c’est d’aller encore plus haut…Je sens que j’en ai les capacités »

Rémy Descamps, gardien de 21 ans formé au Paris Saint-Germain prêté sur la seconde partie de saison 2017-2018 au Tours FC (Ligue 2), s’est confié au cours d’un long entretien accordé à France Football. Il revient sur son envie d’être lancé en professionnel et son ambition pour l’avenir.

Prêt à enfiler la tunique d’un numéro 1 ?

Oui. J’étais déjà dans cet état d’esprit l’été dernier. J’avais le besoin de jouer. Mais il y a eu un changement de direction au PSG, je n’ai donc pas pu partir. Beaucoup de dossiers étaient sur la table, cela a été long, et cela n’a pas pu se faire sur le tard.

‘à moi de monter mon propre parcours’

Après soixante matches en N2 (ex-CFA), à mon âge, ça commence à devenir lassant de stagner au même niveau. Évoluer et franchir les étapes est tout de suite plus intéressant. À Tours, j’avais l’assurance de jouer un maximum de rencontres en Ligue 2. Le temps de jeu, c’est la première chose que j’ai regardée. J’attendais ça depuis longtemps. Quand j’étais petit, je pensais que ce serait déjà bien d’atteindre la Ligue 2. Maintenant que j’y suis, je n’ai qu’une envie, c’est d’aller encore plus haut. Et je sens que j’en ai les capacités.

Mon projet personnel à court et moyen terme ?

Dans ma tête, pour l’instant, je suis en prêt, et je n’ai pas d’idées arrêtées pour la suite. Ce sera vraiment en fonction de ce que je ferai, de ce que Paris décidera à mon sujet. Je suis en train de construire mon début de carrière. Personne n’a jamais la même ascension, à moi de monter mon propre parcours. »

Il est tout à fait compréhensible que Descamps ait eu envie de passer une nouvelle étape à 21 ans. Il a eu déjà bien le temps de se former. Il était temps de tenter une aventure en professionnel. Tours était la parfaite opportunité pour avoir du temps de jeu. Par contre, la mission du Titi parisien s’annonce difficile : le club est dernier de Ligue 2 avec 10 points de retard sur le 19e. Réussir à maintenir cette équipe serait donc déjà grand. Au moins, le défi peut être très formateur. Il faut être prêt mentalement et c’est toujours une façon de grandir.

Le bilan sera fait à la fin de cette saison. Il y a encore de l’espoir de voir Descamps un jour dans l’équipe professionnelle du PSG. Il faut savoir être patient et continuer à travailler. On ne voit pas pour le moment un gardien à Paris qui prendrait forcément la place de numéro 1 pour plusieurs années. Elle est donc à gagner.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club