Restez connectés avec nous

Club

Deux semaines particulières au Camp des Loges

Cette semaine, douze joueurs du PSG ont déserté le Camp des Loges pour rejoindre leur sélection nationale. Évidemment, pour Carlo Ancelotti et ses adjoints, le changement est radical.

« Ce n’est pas facile Mais j’ai l’habitude. J’ai connu cela à Milan et à Chelsea où l’on passait beaucoup de semaines avec seulement 6, 8 ou 10 joueurs. L’expérience me fait dire que ce qui compte le plus, c’est la récupération active (sommeil, soins, alimentation) et un programme individualisé pour chaque joueur avec des exercices sans un trop gros volume de travail », confie Giovanni Mauri, le responsable de la préparation physique, dans les colonnes du Parisien.

Certains éléments suivent un programme spécifique. C’est le cas de Gregory Van der Wiel, dernière recrue du mercato estival, qui vient de reprendre l’entraînement. Toutefois, ce n’est pas parce que le groupe est considérablement restreint que les joueurs doivent se croire en vacances. « Tu travailles différemment mais tu travailles quand même. Il faut faire des séances ludiques », estime le prédécesseur d’Ancelotti, Antoine Kombouaré, aujourd’hui coach d’Al Hilal en Arabie saoudite.

Le 14 septembre, le PSG accueillera Toulouse, pour le compte de la cinquième journée de Ligue 1. « On doit préparer ce match avec pas mal d’absents qui ne reviendront que la veille du match pour certains. Ensuite, on va jouer sept matchs en vingt-quatre jours et on ne pourra plus s’entraîner », poursuit Giovanni Mauri. Aujourd’hui, en Ligue 1, le PSG est le club qui compte le plus d’internationaux dans son effectif.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club