Restez connectés avec nous
Dina-Ebimbe évoque la confiance du PSG et son avenir "jouer un maximum, peu importe où."
©IconSport

Club

Dina-Ebimbe évoque la confiance du PSG et son avenir « jouer un maximum, peu importe où. »

Eric Junior Dina-Ebimbe, milieu polyvalent de 19 ans formé au Paris Saint-Germain, fait partie des jeunes joueurs qui ont été prêtés pour la saison 2019-2020 (pour le moment suspendue), et même la suivante puisque son prêt est pour 2 ans. Avant de partir au Havre en Ligue 2, le Titi parisien a signé une prolongation de son contrat professionnel jusqu’en 2023. Il pourrait donc encore avoir un avenir dans la capitale. Dans une interview accordée à Foot Mercato, le jeune joueur s’est confié à propos de sa situation et de son avenir.

Dina-Ebimbe « Ils m’ont prolongé donc je considère ça comme une confiance qu’il m’accorde. »

Le club me fait confiance ?

L’an passé je leur ai dit que je voulais partir mais ils m’ont dit que ça n’allait pas être possible. Ils m’ont prolongé donc je considère ça comme une confiance qu’il m’accorde. Ils auraient pu me laisser partir au Havre sans prolonger. Je suis un des seuls joueurs prêtés, je pense qu’ils suivent ma saison.

Frustré de ne pas avoir de temps de jeu en professionnel ?

C’est ça… Je voulais partir pour ça. Je pensais avoir les qualités pour faire au moins des entrées ou des bouts de matches et je n’ai pas eu cette possibilité-là. Il y a eu des problèmes dans le club par rapport à la Ligue des champions et d’autres choses à gérer, j’ai compris, mais pour ma carrière je me suis dit que le meilleur moyen de progresser était d’aller ailleurs.

Dina-Ebimbe « J’ai besoin de me sentir important. »

Si je préfère un temps de jeu réduit à Paris ou être titulaire dans un plus petit club ?

J’appartiens au PSG, c’est l’entraîneur qui décidera. Aujourd’hui, j’ai besoin d’être dans un club où mon temps de jeu est conséquent, où je joue autant qu’au Havre. J’ai besoin de me sentir important. Après, le PSG c’est mon club donc si on m’appelle je me donnerais à fond. Mais mon idée c’est de jouer un maximum, peu importe où.

Si j’ai le PSG dans la peau ?

En arrivant au club je n’étais pas forcément pour Paris, mais avec le temps j’ai commencé à kiffer. Quand je vois le PSG jouer je ne suis pas le supporter numéro un, mais s’ils perdent un match ça va me déranger. Mais pas qu’un peu ! Ça va vraiment me déranger comme si je travaillais au club. Donc s’ils peuvent gagner tous les matches, moi ça me va (Rire) ! »

Un avenir encore très incertain.

En effet, si le PSG ne comptait plus sur Dina-Ebimbe, il n’aurait pas signé une longue prolongation de contrat. C’est bien qu’il y a un espoir. Au mieux, qu’il arrive à se faire une place dans le groupe professionnel. Au pire, qu’une vente intéressante puisse être négociée à la fin du prêt. Pour le moment, il est très difficile de deviner ce qui va se passer pour ce milieu de 19 ans. S’imposer à Paris sera très difficile face à une énorme concurrence. Autant au niveau des joueurs confirmés que des Titis, puisque les très prometteurs Tanguy Kouassi (défenseur/milieu de 17 ans) et Adil Adouchiche (17 ans) ont réussi à obtenir du temps de jeu cette saison.

Il faut en tout cas qu’il continue à travailler et à être patient pour construire sa carrière petit à petit. On peut comprendre qu’il y ait eu de la déception en n’ayant pas sa chance, mais il ne faut pas se précipiter pour autant. Au moins, il a obtenu ce prêt au Havre qui doit lui permettre de progresser et de grandir. Ensuite, il aura probablement des options, même si ce ne seront pas forcément ses préférées. On voit en tout cas que le PSG n’est pas une priorité absolue. Ce que l’on peut comprendre, puisqu’il y a l’envie de jouer et d’avancer. Il confie d’ailleurs aussi dans cette interview qu’il aimerait passer par la Ligue 1. Un objectif qui semble raisonnable. Et si c’est avec le PSG, tant mieux.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club