Restez connectés avec nous

Club

Dortmund/PSG – Verratti reste optimiste et évoque sa suspension

Dortmund/PSG - Verratti reste optimiste et évoque sa suspension

Marco Verratti, milieu de 27 ans du Paris Saint-Germain, s’est arrêté en zone mixte hier soir après la défaite 2-1 contre le Borussia Dortmund au Signal Iduna Park en 8e de finale aller de la Ligue des Champions. L’Italien ne cache pas que son équipe a plutôt raté son match, mais repousse l’idée de la « peur ». Surtout, il affiche un espoir clair de se qualifier lors du match retour le 11 mars.

Verratti « Bien sûr, on aurait pu faire mieux. Mais ça n’a rien à voir avec la peur. »

« Je ne pense pas que nous avons joué avec la peur. Les matchs de Ligue des champions sont toujours difficiles, particuliers. Liverpool l’an passé a gagné la compétition en perdant quasiment tous ses matchs de poule à l’extérieur. Ce sont des matchs qui se jouent sur des détails. Devant la télé, c’est facile de parler. Bien sûr, on aurait pu faire mieux. Mais ça n’a rien à voir avec la peur. On est déçu car on avait réussi à égaliser. Mais rien n’est fini, c’est un match qui se joue sur 180 minutes. On va se reposer et faire un grand match à la maison devant nos supporters. A la maison, on a toujours fait de très bonnes rencontres. On a besoin de faire un gros match pour atteindre les quarts de finale.

Satisfait de ce qu’on a montré ?

Non, moi quand je perds, je ne suis jamais satisfait. On a raté des choix, perdus beaucoup de ballons faciles. Quand on joue à Dortmund et qu’on fait ça, ça crée des espaces derrière. En défense on était compact, on n’a pas concédé de grandes contre-attaques. Dortmund marque 3 ou 4 buts par match. Pas là. Mais on doit faire mieux.

Verratti « On a les capacités pour gagner au Parc. »

Inquiet pour le retour ?

Je ne suis pas satisfait, mais pas inquiet. En foot, si tu gagnes, tu es un phénomène et si tu perds, tu es nul. Mais par le passé, on avait gagné l’aller et ça ne nous a pas empêché de nous faire sortir. Il n’y a pas de règles. On a 90 minutes pour faire mieux. On a marqué un but important pour le retour. On a les capacités pour gagner au Parc. Tout est encore ouvert. »

C’est la remarque un peu simple des « spécialistes » et différents observateurs de dire que le PSG a eu « peur ». Mais le balancer comme ça c’est faire un résumé trop simple de quelque chose de complexe. Il a tout de même semblé que les joueurs n’étaient pas tout à fait libre pour jouer. Comme s’ils voulaient trop bien faire, qu’ils avaient peur de rater encore. Sauf que c’est cela qui mène aux ratés. On ne peut pas dire que les Parisiens n’aient fait que trembler hier soir. Mais ils ont manqué d’énergie, de créativité. On le voyait au manque de mouvement pour proposer des solutions.

La « bonne nouvelle » étant que les Parisiens ne peuvent pas s’inquiéter pour le retour. Sans faire n’importe quoi, il n’y aura pas à trop réfléchir. Il faut faire un grand match pour gagner et se qualifier. Certes, il ne faut pas oublier de défendre. Mais on espère que le PSG montrera plus d’ambition offensive. Plutôt que de penser à ne pas rater, il faudra se concentrer sur la possibilité de gagner. Car cette équipe en a les capacités en jouant à fond, avec confiance et détermination. Il ne faut pas baisser les bras. Même si c’est dommage de voir encore les Parisiens oublier un peu les leçons du passé.

Cela a d’ailleurs été le cas sur carton jaune pris par Verratti pour contestation, ce qui l’amène à être suspendu au match retour. Ce qu’il a aussi évoqué.

Verratti « Je n’ai rien dit, juste qu’il y avait faute pour nous, en rigolant. »

« Oui je serai absent. Je n’ai pas compris la décision de l’arbitre. Je n’ai rien dit, juste qu’il y avait faute pour nous, en rigolant. Il a pensé que ça méritait jaune. C’est son choix. J’ai confiance en l’équipe. Celui qui jouera à ma place fera un gros match. »

On a un peu de mal à être sûr de la version de l’Italien sur l’idée du « en rigolant ». Il est bien pensable que cela sonnait comme une vraie contestation. Ce que Verratti a l’habitude de faire et paie de temps en temps, sans apprendre à se contrôler. Il manquera donc ce match très important. On peut espérer que son remplaçant, probablement Leandro Paredes (25 ans), sera au niveau. Mais c’est tout de même décevant de la part de l’Italien.

Publicités

 

Articles récents

Autres articles présents dans Club