Club

El Pocho, gladiateur des temps modernes !

Publie le 02/07/2012 a 20:30



  • Le PSG tient sa première recrue estivale. Annoncé depuis le début du mois de juin, la signature d’Ezequiel Lavezzi est finalement intervenue ce lundi, après que celui-ci ait satisfait dans la matinée à la traditionnelle visite médicale.

    En ce jour de « rentrée des classes », les dirigeants parisiens frappent très fort sur le marché des transferts. Débauché à Naples, l’international argentin a paraphé un bail de quatre saisons. Le montant de la transaction dépasse légèrement la barre des trente millions d’euros, bonus compris. Un somme correspondant au montant de sa clause libératoire et qui en fait le troisième joueur le plus cher de l’histoire du club ainsi que du Championnat de France (derrière Javier Pastore et Nicolas Anelka). « Sportivement, un club comme le PSG va me faire progresser. C’est un club qui sera encore plus important dans le futur. Il y a un très beau projet ici, la possibilité de gagner des titres et je compte bien y contribuer », a déclaré le nouveau numéro onze des Rouge et Bleu, lors de sa présentation à la presse, très à l’aise dans sa chemise blanche. Âgé de 27 ans, l’ancien joueur de San Lorenzo de Almagro s’inscrit parfaitement dans l’ambitieux projet francilien. Son expérience de la Ligue des Champions ne pourra être que bénéfique.

    Électron libre

    Arrivé à l’aéroport de Roissy dimanche en provenance de Buenos Aires, El Pocho (« le joufflu » en français) reprendra l’avion dès demain pour quelques jours de vacances supplémentaires. Qu’il n’y ait pas de méprise : même s’il possède la carrure d’un cador offensif, Lavezzi n’est pas le « chasseur de buts » tant convoité par la cellule de recrutement. Son manque de réalisme (neuf buts en Serie A lors de l’exercice 2011-2012) peut se justifier par un sens du collectif exagéré. « Il peut transpercer les lignes défensives, il a une telle facilité à accélérer et l’avantage, c’est qu’il ne vit pas pour être buteur », explique Gustavo Alfaro, sur TF1. Sur le terrain, « le joufflu » (surnom qu’il a gardé depuis son enfance) apprécie évoluer librement. « Techniquement, il est très fort. Sa principale qualité, c’est de provoquer, de presser, d’user les défenses adverses. Ce n’est pas un buteur pur, il travaille essentiellement pour le collectif », souligne Olivier Dacourt dans les colonnes du Parisien. Outre sa technique, son altruisme et sa vitesse, le natif de Villa Gobernador Gálvez fait preuve d’une combativité sans faille. Infatigable, l’accumulation des rencontres ne l’effraie guère : El Pocho est aussi régulier que… tatoué.

    Fuoriclasse

    Doté d’un gabarit qui se fait de plus en plus rare dans le football de haut niveau (1,74 m, 76 kg), Lavezzi n’est pas sans rappeler un autre ancien Napolitain, un certain Diego Maradona. A l’instar d’El Pibe de Oro, il est rapidement devenu la coqueluche des supporters du Napoli, club dans lequel il sera resté cinq saisons. En 178 matches avec cette équipe, il aura inscrit 47 buts et délivré 61 passes décisives. Si Edinson Cavani figure parmi les meilleurs buteurs du Championnat italien depuis deux saisons, c’est en grande partie grâce à l’excellent travail de l’international albiceleste. « Ezequiel Lavezzi, en voilà une excellente recrue ! Il est capable de travailler en couverture et de rapidement porter le danger devant. Il devrait s’acclimater sans problème à la L1. C’est quelqu’un de très collectif, prêt à se mettre à la disposition de son équipe. C’est un fuoriclasse », analysait récemment Cesare Maldini, ancien sélectionneur de la Squadra Azzurra, dans les colonnes de France Football.

    « Duo explosif avec Pastore » ?

    Joueur de tempérament, Lavezzi ne manque pas de charisme, même si son style de jeu manque parfois d’élégance. Effectivement, il court penché vers l’avant, la tête basse, ce qui n’empêchera pas les spectateurs parisiens de prendre énormément de plaisir à le voir jouer. Mais de quelle façon l’utilisera Carlo Ancelotti ? Plusieurs solutions s’offrent au technicien italien. Si les dirigeants parviennent à recruter l’avant-centre de classe internationale dont ils rêvent, El Pocho pourrait évoluer en retrait de celui-ci, dans un rôle de neuf et demi. « Ancelotti pourrait le faire jouer en tandem avec Pastore, ça promet un duo explosif », imagine Cesare Maldini. Issu d’une famille relativement modeste, Lavezzi n’a pas été épargné par les galères au cours de sa jeunesse. A 16 ans, il s’est même provisoirement détourné du football pour entamer une formation d’électricien. « Il possède cette rage propre aux Argentins. C’est un guerrier. Il ne lâche jamais rien », assure Olivier Dacourt. Avec de telles caractéristiques, le Parc des Princes risque de succomber très rapidement.

    Publie le 02/07/2012 a 20:30

    El Pocho, gladiateur des temps modernes !

    Le PSG tient sa première recrue estivale. Annoncé depuis le début du mois de juin, la signature d’Ezequiel Lavezzi est finalement intervenue ce lundi, après que celui-ci ait satisfait dans la matinée à la traditionnelle visite médicale.

    En ce jour de « rentrée des classes », les dirigeants parisiens frappent très fort sur le marché des transferts. Débauché à Naples, l’international argentin a paraphé un bail de quatre saisons. Le montant de la transaction dépasse légèrement la barre des trente millions d’euros, bonus compris. Un somme correspondant au montant de sa clause libératoire et qui en fait le troisième joueur le plus cher de l’histoire du club ainsi que du Championnat de France (derrière Javier Pastore et Nicolas Anelka). « Sportivement, un club comme le PSG va me faire progresser. C’est un club qui sera encore plus important dans le futur. Il y a un très beau projet ici, la possibilité de gagner des titres et je compte bien y contribuer », a déclaré le nouveau numéro onze des Rouge et Bleu, lors de sa présentation à la presse, très à l’aise dans sa chemise blanche. Âgé de 27 ans, l’ancien joueur de San Lorenzo de Almagro s’inscrit parfaitement dans l’ambitieux projet francilien. Son expérience de la Ligue des Champions ne pourra être que bénéfique.

    Électron libre

    Arrivé à l’aéroport de Roissy dimanche en provenance de Buenos Aires, El Pocho (« le joufflu » en français) reprendra l’avion dès demain pour quelques jours de vacances supplémentaires. Qu’il n’y ait pas de méprise : même s’il possède la carrure d’un cador offensif, Lavezzi n’est pas le « chasseur de buts » tant convoité par la cellule de recrutement. Son manque de réalisme (neuf buts en Serie A lors de l’exercice 2011-2012) peut se justifier par un sens du collectif exagéré. « Il peut transpercer les lignes défensives, il a une telle facilité à accélérer et l’avantage, c’est qu’il ne vit pas pour être buteur », explique Gustavo Alfaro, sur TF1. Sur le terrain, « le joufflu » (surnom qu’il a gardé depuis son enfance) apprécie évoluer librement. « Techniquement, il est très fort. Sa principale qualité, c’est de provoquer, de presser, d’user les défenses adverses. Ce n’est pas un buteur pur, il travaille essentiellement pour le collectif », souligne Olivier Dacourt dans les colonnes du Parisien. Outre sa technique, son altruisme et sa vitesse, le natif de Villa Gobernador Gálvez fait preuve d’une combativité sans faille. Infatigable, l’accumulation des rencontres ne l’effraie guère : El Pocho est aussi régulier que… tatoué.

    Fuoriclasse

    Doté d’un gabarit qui se fait de plus en plus rare dans le football de haut niveau (1,74 m, 76 kg), Lavezzi n’est pas sans rappeler un autre ancien Napolitain, un certain Diego Maradona. A l’instar d’El Pibe de Oro, il est rapidement devenu la coqueluche des supporters du Napoli, club dans lequel il sera resté cinq saisons. En 178 matches avec cette équipe, il aura inscrit 47 buts et délivré 61 passes décisives. Si Edinson Cavani figure parmi les meilleurs buteurs du Championnat italien depuis deux saisons, c’est en grande partie grâce à l’excellent travail de l’international albiceleste. « Ezequiel Lavezzi, en voilà une excellente recrue ! Il est capable de travailler en couverture et de rapidement porter le danger devant. Il devrait s’acclimater sans problème à la L1. C’est quelqu’un de très collectif, prêt à se mettre à la disposition de son équipe. C’est un fuoriclasse », analysait récemment Cesare Maldini, ancien sélectionneur de la Squadra Azzurra, dans les colonnes de France Football.

    « Duo explosif avec Pastore » ?

    Joueur de tempérament, Lavezzi ne manque pas de charisme, même si son style de jeu manque parfois d’élégance. Effectivement, il court penché vers l’avant, la tête basse, ce qui n’empêchera pas les spectateurs parisiens de prendre énormément de plaisir à le voir jouer. Mais de quelle façon l’utilisera Carlo Ancelotti ? Plusieurs solutions s’offrent au technicien italien. Si les dirigeants parviennent à recruter l’avant-centre de classe internationale dont ils rêvent, El Pocho pourrait évoluer en retrait de celui-ci, dans un rôle de neuf et demi. « Ancelotti pourrait le faire jouer en tandem avec Pastore, ça promet un duo explosif », imagine Cesare Maldini. Issu d’une famille relativement modeste, Lavezzi n’a pas été épargné par les galères au cours de sa jeunesse. A 16 ans, il s’est même provisoirement détourné du football pour entamer une formation d’électricien. « Il possède cette rage propre aux Argentins. C’est un guerrier. Il ne lâche jamais rien », assure Olivier Dacourt. Avec de telles caractéristiques, le Parc des Princes risque de succomber très rapidement.




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • yoyan,

      Sirrigu
      jallet alex sakho balzaretti(voire bisevac)
      Matuidi sissoko
      pastore
      menez lavezzi
      Van persie
      rempl. Douchez.maxwell.dede(a partir de janvier).camara.bisevac.chantome.motta.bodmer.nene.hoarau…… plus verratti prete a pescara(club actuel)une saison.
      Vendre. Tiene.ceara.lugano.armand.gamiero

      Equipe de feu puis l’annee prochaine du prend neymar et debuchy voire kakuta et vivement que le jeune ogenda passe pro il est tres
      prometteur et dommage que l’on ai pas pris m’vila

      • T’as l’air de vouloir absolument caser Bisevac à gauche toi ^^

        • c’est clair c’est pas la 1 ere fois qu’il donne sa compo avec milan a gauche. lol

      • Guli

         tu mets Motta sur le banc??

    • Javaya

      Ça va être le feu au parc!

    • Elramacinho

      jcrois quon est bien partie pour voir débarqué rvp dans la capitale…

      • psg60180

        RVP ne viendra pas a paris !! meme si evidement jespere et je souhaite le contraire !

        • Kefran77

          Y a des chance quand même pour plusieurs raison:
          Wenger: est français comme on le sait tous, une majorité de joueurs d’arsenal sont français ou parle français!
          En terme de conseil wenger lui suggérait plus une destination française vu que le joueur ne veut pas jouer pour un concurrent direct! On sait tous aussi qu’il (AW)
          a petit faible pour le PSG!
          La juve à fait une misérable offre de 10 m€
          Nous 25 et le salaire ne devrait pas poser de problème!!
          C’est mon analyse après je ne dis que ça se fera mais pourquoi pas??

          • psg60180

            jespere que tu as raison !!
            Mais meme si AW veut nous le vendre es ce que RVP seras ok pour rejoindre la L1 ?? 

            • starspsg

              Ben! S il ne vient pas mais je pense que c est en tres bonne voie, il ira ou a Manchester City, le Real ou Milan et dans ce cas la,on recupere soit Tevez, Higuain, Ibrahimovic ou encore Pato.Manchester a trop d attaquants donc il vendra,le Real avec Benzema et RVP ils vendront Higuain et pour Milan, avec les dettes qu ils ont, ils seront obliges de vendre. Et c est qui le club le plus riche a l heure actuelle et bien, c est Paris. On l aura notre grand buteur de classe MONDIALE. Et avec des Nene, Lavezzi, Pastore, Menez Putain!! Ca va faire tres mal. Allez Paris pour toujours

            • Kefran77

              Comme tu dis on devrait en avoir un de cette liste avec une grosse motive!
              Je vois bien vdp qui a fait un mauvais euro pour se relancer complètement chez nous!!

      • pk dont?

    • Visit

      ca fait plaisir ! premiere recrue… allez plus qun arriere laterale gauche, un defenseur centrale, un milieu relayeur qui peut jouer moc, un attaquant de pointe et un remplacant a gameiro

      • Nenêz

        Question: Un relayeur qui peut jouer moc, pourquoi? On a dejà tellement de milieux! A la rigueur Verrati (si je ne me trompe pas de poste, ce dont je ne suis pas sûr) car il est jeune et prometteur mais sinon… Enfin, un attaquant de pointe ET un remplacant à Gameiro, tu parles d’un seul et même joueur ou bien??

    • Thierry17

      Je vous le dit encore, Lui c’est 50%Gabi Heinze pour la grinta et Juan Pablo Sorin pour la fougue et la résistance physique, je pari qu’on chantera des hourra pour lui dès la fin du mois d’août!!!!!!

      • Kefran77

        C’est sur! Il va régaler le parc, y a

        • Kefran77

          Y a Pas de doute!! ;)

      • Bull7714

        Thierry est ce que tu croi que van perdues peut venir à Paris?

        • C’est un mauvais jeu de mots ou tu galères à retenir son nom?

          • Bull7714

            Non dsl c est avec l’écriture iPhone et toi t’en pense koi pour van persies?

            • Ok, désolé d’avoir critiqué ton écriture iPhone, c’était le « perdues » qui me faisait penser à qqn qui ne voulait pas de lui à Paris. Sinon, franchement, moi je suis nul pour les pronostics des transferts de Leonardo, je m’en suis rendu compte au dernier mercato. Du coup, si tu veux quand même mon avis, je ne pense pas qu’il voudra venir en ligue 1, mais je sous-estime peut-être le pouvoir de persuasion du projet PSG

        • Thierry17

           Bien sûr qu’il peut, mais je ne sais pas si c’est lui la cible principale du club.Nous avons convaincu un joueur comme Silva qui nous a dit oui même si finalement son club l’a retenu mais, ça veut dire que l’on peut attirer des joueurs de ce calibre…….

          • Bull7714

            Tu croi c’est qui la cible principal devant à par higuain?

          • Bull7714

            Tu crois que c ki lattaquant qui veule à part higuain?

            • Thierry17

               Higuain,Falcao,Pato,Eto’o et Van Persie, il faut regarder ces 4 là, de toute façon, ça être très très compliqué d’attirer une très grosse pointure et en écoutant la conférence de presse de Lavezzi, j’ai trouvé qu’il y avait anguille sous roche et que lui sait qui le club veut, donc Higuain ou Falcao qui était avec lui en tournée avec Messi, voir Cavani et Suarez, bref…..IL FAUT PATIENTER!

            • Bull7714

              Ah merde jetait pas la lors de la conférence.

            • Nenêz

              Ca fait 5 si je sais compter ^^. Moi je veux Falcao, Van Persie ou Llorente. Higuain, Pato et Eto’o je n’y crois plus.

    • lba

      cest ce quon veut la rage sur le terrain !!!!!!!

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    LDC – Lukoki « ils ne communiquaient pas entre eux…ils ne jouaient pas en équipe »

    Adversaires

    Jody Lukoki, ailier droit de 24 ans de Ludogorets, a été interrogé par L’Equipe à propos du match ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Mercato - Lucas Alario, cible du PSG selon RMC"
    23 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."Dugarry: Ben Arfa "Comment on peut avoir aussi peu d’intelligence footballistique ?""
    24 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Lair "On veut gagner ce match pour jouer une petite finale face à l'Olympique Lyonnais"

    Féminines – Lair « On veut gagner ce match pour jouer une petite finale face à l’Olympique Lyonnais »

    Actu Féminin

    Ce samedi 10 décembre, l’équipe féminine du Paris Saint-Germain reçoit Juvisy à Saint-Germain-en-Laye dans le cadre ...

    Vidéos PSG

    El Pocho, gladiateur des temps modernes !

    <Club , Editos , Mercato , Une

    Le PSG tient sa première recrue estivale. Annoncé depuis le début du mois de juin, la signature d’Ezequiel Lavezzi est finalement intervenue ce lundi, après que celui-ci ait satisfait dans la matinée à la traditionnelle visite médicale.

    En ce jour de « rentrée des classes », les dirigeants parisiens frappent très fort sur le marché des transferts. Débauché à Naples, l’international argentin a paraphé un bail de quatre saisons. Le montant de la transaction dépasse légèrement la barre des trente millions d’euros, bonus compris. Un somme correspondant au montant de sa clause libératoire et qui en fait le troisième joueur le plus cher de l’histoire du club ainsi que du Championnat de France (derrière Javier Pastore et Nicolas Anelka). « Sportivement, un club comme le PSG va me faire progresser. C’est un club qui sera encore plus important dans le futur. Il y a un très beau projet ici, la possibilité de gagner des titres et je compte bien y contribuer », a déclaré le nouveau numéro onze des Rouge et Bleu, lors de sa présentation à la presse, très à l’aise dans sa chemise blanche. Âgé de 27 ans, l’ancien joueur de San Lorenzo de Almagro s’inscrit parfaitement dans l’ambitieux projet francilien. Son expérience de la Ligue des Champions ne pourra être que bénéfique.

    Électron libre

    Arrivé à l’aéroport de Roissy dimanche en provenance de Buenos Aires, El Pocho (« le joufflu » en français) reprendra l’avion dès demain pour quelques jours de vacances supplémentaires. Qu’il n’y ait pas de méprise : même s’il possède la carrure d’un cador offensif, Lavezzi n’est pas le « chasseur de buts » tant convoité par la cellule de recrutement. Son manque de réalisme (neuf buts en Serie A lors de l’exercice 2011-2012) peut se justifier par un sens du collectif exagéré. « Il peut transpercer les lignes défensives, il a une telle facilité à accélérer et l’avantage, c’est qu’il ne vit pas pour être buteur », explique Gustavo Alfaro, sur TF1. Sur le terrain, « le joufflu » (surnom qu’il a gardé depuis son enfance) apprécie évoluer librement. « Techniquement, il est très fort. Sa principale qualité, c’est de provoquer, de presser, d’user les défenses adverses. Ce n’est pas un buteur pur, il travaille essentiellement pour le collectif », souligne Olivier Dacourt dans les colonnes du Parisien. Outre sa technique, son altruisme et sa vitesse, le natif de Villa Gobernador Gálvez fait preuve d’une combativité sans faille. Infatigable, l’accumulation des rencontres ne l’effraie guère : El Pocho est aussi régulier que… tatoué.

    Fuoriclasse

    Doté d’un gabarit qui se fait de plus en plus rare dans le football de haut niveau (1,74 m, 76 kg), Lavezzi n’est pas sans rappeler un autre ancien Napolitain, un certain Diego Maradona. A l’instar d’El Pibe de Oro, il est rapidement devenu la coqueluche des supporters du Napoli, club dans lequel il sera resté cinq saisons. En 178 matches avec cette équipe, il aura inscrit 47 buts et délivré 61 passes décisives. Si Edinson Cavani figure parmi les meilleurs buteurs du Championnat italien depuis deux saisons, c’est en grande partie grâce à l’excellent travail de l’international albiceleste. « Ezequiel Lavezzi, en voilà une excellente recrue ! Il est capable de travailler en couverture et de rapidement porter le danger devant. Il devrait s’acclimater sans problème à la L1. C’est quelqu’un de très collectif, prêt à se mettre à la disposition de son équipe. C’est un fuoriclasse », analysait récemment Cesare Maldini, ancien sélectionneur de la Squadra Azzurra, dans les colonnes de France Football.

    « Duo explosif avec Pastore » ?

    Joueur de tempérament, Lavezzi ne manque pas de charisme, même si son style de jeu manque parfois d’élégance. Effectivement, il court penché vers l’avant, la tête basse, ce qui n’empêchera pas les spectateurs parisiens de prendre énormément de plaisir à le voir jouer. Mais de quelle façon l’utilisera Carlo Ancelotti ? Plusieurs solutions s’offrent au technicien italien. Si les dirigeants parviennent à recruter l’avant-centre de classe internationale dont ils rêvent, El Pocho pourrait évoluer en retrait de celui-ci, dans un rôle de neuf et demi. « Ancelotti pourrait le faire jouer en tandem avec Pastore, ça promet un duo explosif », imagine Cesare Maldini. Issu d’une famille relativement modeste, Lavezzi n’a pas été épargné par les galères au cours de sa jeunesse. A 16 ans, il s’est même provisoirement détourné du football pour entamer une formation d’électricien. « Il possède cette rage propre aux Argentins. C’est un guerrier. Il ne lâche jamais rien », assure Olivier Dacourt. Avec de telles caractéristiques, le Parc des Princes risque de succomber très rapidement.

    By
    @
    OTER ?>