Restez connectés avec nous
Ibrahimovic "Si je n'aimais pas la France, je n'y serais pas resté plus de 3 ans"

Club

Ibrahimovic “Si je n’aimais pas la France, je n’y serais pas resté plus de 3 ans”

15 mars 2015, le Paris Saint-Germain essuie une défaite face à Bordeaux (2-3) au stade Chaban-Delmas. La rencontre est émaillée d’erreurs d’arbitrage dont une (une passe en retrait pour le gardien non sifflée) qui va réveiller la bête qui sommeille en Zlatan Ibrahimovic.

Au coup de sifflet final le joueur rumine cette décision qui aurait valu un penalty en la faveur de son équipe et prononce devant les caméras de Canal + ces mots:

“Ça fait 15 ans que je joue au foot, je n’ai jamais vu un arbitre aussi nul dans ce pays de merde ! Ce pays ne mérite pas le PSG”. La phrase sera reprise dans tout le pays provoquant un tollé au point que les politiques s’engouffrent dans la brèche pour exiger des excuses du joueur.  Certains iront même jusqu’à dire que si le joueur ne se plaît pas en France libre à lui de quitter le pays.

Ibra devient l’ennemi public numéro 1, au diable les tracas quotidiens de la population, Ibra doit partir.

Aujourd’hui à la lecture des extraits du livre PSG Backstage, on en apprend un peu plus sur ce que pense Ibra de Paris et de la façon dont il est perçu en France :

“Ma relation avec Paris et la France est excellente. J’ai fait le choix de venir vivre ici. J’aurai pu choisir un autre pays ou rester en Italie. Si je n’aimais pas la France, je n’aurais pas signé au PSG. Je n’y serais pas resté plus de trois ans. Je n’aurais pas prolongé mon contrat un an après mon arrivée. Je demande juste que l’on observe tous ces faits avant de juger.”

Puis il ajoute “C’est comme quand les gens disent : “Il est venu à Paris parce qu’il n’aurait jamais eu ce contrat ailleurs.” Mais c’est faux ! j’avais le même contrat dans d’autres clubs depuis sept ans. Je suis ici pour aider et pour rien d’autre. Je paie mes impôts en France, une preuve que je ne donne pas seulement beaucoup sur le terrain, mais aussi en dehors. À ma façon, j’aide plus un pays que les politiciens. Alors si les veulent encore se plaindre de moi…”

Qu’on l’aime ou non Zlatan aura été le détonateur du projet qatari tant il a accéléré le développement du projet initié par Nasser Al-Khelaïfi. Il n’a pas toujours été un bon communicant et les propos tenus à Chaban Delmas en sont l’illustration. Mais il faut aussi ce souvenir que sa venue a apporté énormément en terme de visibilité au championnat de France. De plus comme il le souligne les politiciens qui ont ardemment souhaité son départ ont oublié que les impôts du joueur ont renfloué les caisses de l’état notamment avec la fameuse taxe à 75% initié par François Hollande.

Ibra donne et a énormément donné au Paris Saint-Germain et à la France, le nier serait une forme de malhonnêteté intellectuelle ou de l’ignorance. Si bien évidemment les conditions financières avec lesquelles il a été accueilli à Paris ont du jouer sur sa signature, à l’heure actuelle cela reste un investissement qui aura été concluant. Et, comme il le précise, il ne faut pas croire qu’il n’aurait pas pu avoir un très beau contrat autre part.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Club