Restez connectés avec nous

Club

Lavezzi : « Le vestiaire est calme, normal »

Dans un entretien accordé à la Gazzetta dello Sport, Ezequiel Lavezzi a évoqué les différences entre les méthodes et le vestiaire connus à Naples et ce qu’il vit actuellement au PSG.

El Pocho a évolué sous les ordres de deux entraîneurs de qualité mais estime qu’à Naples, le travail tactique était plus poussé. « Mazzarri travaille plus sur la tactique, chaque match est préparé dans le moindre détail. Ancelotti en fait moins, mais peut-être parce qu’il doit s’adapter au contexte français. Mais ils savent tous les deux très bien gérer le groupe, a confié l’attaquant argentin, qui a également remarqué quelques différences dans le style et les mentalités entre les championnats français et italien. La Ligue 1 est plus physique que la Serie A, où le travail est plus tactique. On ne rencontre pas d’équipes mal préparés. En championnat, les équipes font toutes le match de leur vie contre nous. En Ligue des Champions, il y a des équipes importantes, qui veulent gagner, mais pas pour faire la une des journaux pendant une semaine. »

En ce qui concerne les joueurs qu’il côtoie au PSG, Lavezzi n’est pas déçu par leur qualité. « Pastore vit une période difficile, il doit reprendre confiance en lui mais on ne peut pas douter de ses qualités. J’ai été très impressionné par Thiago Silva, qui est un grand professionnel. Mais celui qui m’a le plus surpris est Verratti. Il a de grandes qualités pour quelqu’un qui vient de Serie B. Nous devons l’aider pour se canaliser sur le terrain. Il a cependant une belle personnalité, a décrit l’ancien Napolitain, avant d’assurer qu’il n’y avait aucun tension dans le vestiaire parisien cette saison.

« Le vestiaire est calme, normal, a-t-il poursuivi. Bien sûr, celui de Naples était beaucoup mieux parce que nous nous connaissions tous, nous étions amis. Mais c’est une question de temps et ça évoluera ici. Ronaldo ? Je ne le connais pas, mais je pense que n’importe qui peut s’adapter. Et puis c’est peut-être un type calme. Le projet du PSG prévoit de toutes façons de recruter des joueurs de ce calibre. Nous sommes une nouvelle équipe où l’on parle plusieurs langues, et ce n’est pas facile. Mais sur le long terme, les qualités de chacun peuvent nous assurer de faire la différence. »

Derniers articles

Autres articles présents dans Club