Restez connectés avec nous

Club

Le PSG bat Rennes et garde son avance !

Lors de la 31ème journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain a obtenu un précieux succès sur la pelouse du Stade Rennais (0-2), grâce à un exploit individuel de Jérémy Ménez et une nouvelle réalisation de Zlatan Ibrahimovic.

A quatre jours du quart de finale retour de la Ligue des Champions face au FC Barcelone, le Paris Saint-Germain se devait de se concentrer sur le championnat et de prendre trois points face au Stade Rennais, surtout après la victoire de l’OM vendredi soir face à Bordeaux. Calendrier chargé oblige, Carlo Ancelotti décidait de laisser quelques cadres sur la touche, comme Lavezzi, Pastore ou Thiago Silva.

Dans un stade de la route de Lorient comble, le match démarrait sur un rythme plutôt pas, entre deux équipes observatrices. Il fallait attendre le quart d’heure de jeu pour voir les Rennais se procurer les deux premières occasions de la rencontre, mais Sirigu s’interposait à deux reprises face à Pitroipa et Diarra (14e). Le prochain fait du match n’était pas une occasion de but mais une grossière erreur d’arbitrage de Saïd Ennjimi, qui ne sifflait rien après un véritable attentat de Mavinga sur Van der Wiel. Par la suite, les deux équipes se neutralisaient totalement et aucune des deux ne parvenait à prendre le dessus. Pour preuve, c’est juste avant la pause que Zlatan Ibrahimovic parvenait à se mettre en position de tir mais son tir piqué était trop mou et n’inquiétait pas Costil (42e). Les deux équipes rejoignaient donc les vestiaires sur un score nul et vierge après une première période terne et décevante.

Exploit de Ménez, première passe pour Beckham

A la pause, Carlo Ancelotti décidait de remplacer Verratti par Beckham. Malheureusement, ce changement ne changeait pas grand chose dans l’animation offensive parisienne et la rencontre restait toujours aussi ennuyeuse. Il fallait donc compter sur un exploit individuel pour voir la partie se débrider. Lancé à pleine vitesse, Ménez traversait toute la défense rennaise grâce à plusieurs crochets pour se retrouver seul face à Costil. Lucide, le N°7 parisien ajustait parfaitement le portier breton et ouvrait magnifiquement le score (0-1, 56e) ! Un véritable « golazo » de la part de l’international français, qui permettait au PSG de souffler et de prendre l’avantage dans une rencontre bridée. Mais ce but motivait tous les joueurs et les occasions se faisaient donc plus fréquentes. Trois minutes après le but de Ménez, Ibrahimovic se faisait contrer à deux reprises par la défense bretonne et Gameiro butait sur Costil (59e). Menés au score, les Rennais étaient donc forcés de presser les Parisiens et se procuraient quelques situations dangereuses. Mais grâce à une bonne charnière centrale et un très bon Van der Wiel, la défense francilienne tenait bon et Sirigu n’avait finalement pas à s’employer. Un scénario qui se répétait jusqu’à la fin de la rencontre et un ultime contre parisien. Servi dans la surface, David Beckham piquait son ballon au-dessus de Costil et servait Ibrahimovic, qui doublait la marque en poussant de la tête le ballon au fond des filets (0-2, 90e+2).

Ce précieux succès permet donc aux Parisiens de conserver leur avance de sept points sur l’Olympique de Marseille, second du classement, l’idéal à quatre jours du quart de finale retour de la Ligue des Champions. 

—————————————————————–

Stade Rennais – Paris Saint-Germain : 0-2
Buts : Ménez (56e) et Ibrahimovic (90e+2) pour le PSG

L’équipe de Rennes : Costil – Danzé (c), Boye, Kana-Biyik, Mavinga – A.Diarra (Konradsen, 65e), Pajot – Pitroipa, Féret, S.Diallo (Sané, 78e) – C.F.Diarra (Erding, 65e)

L’équipe du PSG : Sirigu – Van der Wiel, Camara (c), Sakho, Maxwell – Chantôme, Verratti (Beckham, 46e), Matuidi, Ménez (Pastore, 76e) – Gameiro (Lavezzi, 66e), Ibrahimovic

Avertissements : Boye (32e, tacle sur Gameiro) pour Rennes – Verratti (33e, tacle sur Boye) et Van der Wiel (80e) pour le PSG

Derniers articles

Autres articles présents dans Club