Restez connectés avec nous
Anciens - Leonardo pas pressé de revenir

Club

Leonardo : « C’est moi qui ai été agressé »

Alors que le délégué réfute totalement sa version (voir article), Leonardo assure avoir été poussé en direction de l’arbitre Alexandre Castro. Le directeur sportif du PSG ne préfère même pas penser à d’éventuelles sanctions et va même demander la suspension du délégué, qui l’a agressé selon lui.

« Je ne sais pas pourquoi il fait ça. Peut-être parce que je parlais. Je voulais dialoguer avec l’arbitre. C’est vrai que je parlais, ça, c’est vrai. Mais je n’ai pas compris son attitude. Peut-être voulait-il que je n’entre pas… Vous savez, pour moi aussi, tout ça est bizarre. Pourquoi me pousse-t-il ? Je ne sais pas ce qu’il y aura dans les rapports de l’arbitre et du délégué. Mais il y avait des témoins. Moi, je ne veux pas penser aux sanctions éventuelles. On ne sait même pas quand ce dossier sera examiné. Parce qu’il y a une vérité et la vérité, c’est que je ne l’ai pas touché. Après le match, en zone mixte, on m’a interrogé sur cet épisode de la bousculade. Je ne me rendais pas compte que cela a été considéré comme une agression. Je suis surpris, d’autant que je sais que je ne l’ai pas bousculé. Pourquoi autant de tension ? Je ne sais pas, je n’ai pas de réponses. Il y a beaucoup de suspensions, c’est tout ce que je peux dire. Je vais vous dire une chose : c’est moi qui ai été agressé et je vais demander la suspension du délégué », a conclu Leonardo dans Le Parisien.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club