Restez connectés avec nous
Leonardo Il faut ne plus avoir peur de l'échec...le club est LA grande institution au cœur de tout le projet.

Club

Leonardo « Il faut ne plus avoir peur de l’échec…le club est LA grande institution au cœur de tout le projet. »

Leonardo est revenu au poste du directeur sportif du Paris Saint-Germain le 14 juin dernier après un passage de 2011 à 2013. Cela avec la mission globale de relancer le projet parisien. Chacun a une bonne idée de comment il pourrait faire cela. Mais surtout, le Brésilien s’est confié au sujet de sa mission et de ce qu’il compte mettre en place, avec quelle mentalité, au cours d’une interview accordée au Parisien (en plus de faire le point sur le cas Neymar et du mercato).

« Quels objectifs les propriétaires du club vous ont-ils fixés ?

Juste faire ce qu’un club de football qui veut être au plus haut niveau doit faire. Continuer à construire, stabiliser. Le plus difficile est d’arriver à ce niveau, d’y rester et de grandir… Nous sommes à un moment où tout le monde doit réfléchir. On parle beaucoup de l’arrivée du Qatar, mais ce n’est pas le début de l’histoire. Le club va avoir 50 ans ! (…) Ce qu’a réalisé le PSG ces dernières années, c’est énorme. Mais énorme ! Le PSG doit en être fier.

Leonardo « Il est temps de s’arrêter un peu, de se poser, rester tranquille. Ce club a besoin de sérénité. »

Reconstruire une équipe capable de gagner la Ligue des Champions ?

Cette équipe était déjà capable de gagner la Ligue des champions. Alors reconstruire, je ne sais pas. Dire qu’on démarre la saison pour la gagner la Ligue, ce serait juste un discours. On fait partie d’un petit groupe d’équipes capables de la gagner la Ligue des champions. Après, tu perds, tu as des problèmes, le ballon rentre, ne rentre pas… Ça c’est normal. On ne doit pas faire de fixation sur une victoire en Ligue des champions, juste construire quelque chose de durable, être dans le concret. Si tu l’es dans chaque domaine, à la fin tu peux gagner la Ligue des champions. Cette année, on a une vision différente. Il est temps de s’arrêter un peu, de se poser, rester tranquille. Ce club a besoin de sérénité. 

Leonardo « Il nous faut nous enlever cette peur de la tête. »

Une leçon à tirer des derniers échecs ?

La première leçon, le premier changement à apporter, c’est de ne plus avoir peur de l’échec. Il nous faut nous enlever cette peur de la tête. Des échecs, on en connaîtra d’autres. Mais c’est une certitude : le PSG fait partie des équipes qui peuvent gagner la Ligue des champions.

(…) Je veux juste être clair par rapport à un objectif : le club est LA grande institution au cœur de tout le projet. »

Difficile de ne pas être heureux en voyant ce discours de Leonardo. Il replace exactement tout ce que les supporters parisiens attendaient ces derniers temps. Le PSG est au centre de tout et il rappelle même que son histoire est bien plus longue que les années passées avec QSI depuis 2011. Ce qu’il faudra bien mettre dans la tête de tous les joueurs. Il y a tout un club à respecter. Et à faire avancer, bien sûr. Cela passera par le travail au quotidien et donc une bonne mentalité.

On apprécie aussi de voir Leonardo parler de stabilité et d’afficher l’envie de construire. Il n’est pas question de recruter n’importe comment ou de chercher des stars. Il s’agit de bâtir une équipe complète avec des joueurs déterminés à la faire grandir.

Enfin, le directeur sportif a évoqué un aspect essentiel : ne plus avoir « peur ». Un sentiment trop souvent revenu lors des derniers 8es de finale en Ligue des Champions. Un changement qui viendra de la direction, avec le cadre posé, et par le travail au fil de la saison. Aussi bien du côté du staff que de l’effectif. C’est toute une culture à mettre en place.

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club