Restez connectés avec nous

Club

Leonardo n’est pas inquiet pour Pastore

Après la rumeurs Ancelotti et la possible arrivée de David Beckham, Leonardo s’est penché sur le jeu déployé par le PSG depuis le début de la saison, les objectifs du club et la situation actuelle de Javier Pastore.

Si pour le moment, le bilan sportif est bon avec une première place au classement de la Ligue 1, Leonardo est en train d’observer une stagnation du niveau de l’équipe, ce qu’il faudra corriger rapidement. « Jusqu’à maintenant, on a fait de très bonnes choses, sinon on ne serait pas premiers. mais on doit être plus réguliers. Au début les joueurs font ce qu’ils savent faire. Après, ils doivent faire ce qui est bon pour tout le monde. C’est plus difficile, a indiqué le directeur sportif parisien, qui ne fait pas un fromage de cette soi-disante guerre d’egos qui règne entre les joueurs. Les joueurs ne sont pas des enfants. il ne faut pas moraliser tout ça. Un joueur peut se fâcher dans un match, c’est normal. C’est la vie. tout le monde a un ego. Moi je ne suis pas candidat au prix Nobel de la Paix. Je ne cherche pas à faire le bon garçon et m’excuser à chaque fois. Vraiment la gestion des egos ça ne veut rien dire.»

Depuis le début de la saison, le PSG s’est montré plus efficace en championnat qu’en Europa League. Et pourtant, l’objectif du club de la capitale est d’être compétitif en coupe d’Europe, contrairement aux habitudes des autres clubs français. « Il y a quelque chose de contradictoire en France. Tout le monde joue le championnat pour se qualifier pour une Coupe d’Europe. Et après, il faudrait gérer l’effectif dans cette épreuve en vue du championnat ? Je comprends que certaines équipes ne puissent pas tout jouer. Mais pas à Paris. Jamais », a assuré Leonardo, qui exige dons des résultats de la part des Parisiens sur la scène européenne.

Récemment, Javier Pastore a avoué qu’il avait du mal à enchaîner les matches et jouer tous les trois jours. Un constat que ne partage pas Leonardo, qui est conscient de la baisse de régime du prodige argentin sans pour autant se faire de souci. « Il dit ça car il l’a entendu quatre fois et il y a cru ! Mais il va gérer ça. Il a 22 ans, il va apprendre. Son bilan est largement positif. Regardez ce qu’il a fait lors de ces trois derniers mois avec le contexte et la pression. Pour moi, c’est un joueur exceptionnel. J’ai zéro inquiétude, a déclaré le technicien brésilien, qui aimerait que le PSG ait un peu plus de pression qu’actuellement pour booster encore plus les joueurs. Je le répète, on doit penser que jouer trois matchs par semaine, c’est la normalité. Il n’y a pas de pression ici. Moi j’en veux beaucoup plus ! Là, sincèrement, il n’y en a pas trop. J’espère que la pression positive va monter sans cesse. Il faut se dire (il tape dans ses mains) : « On veut, on veut! On a perdu et ce n’est pas bon. Alors on va s’entraîner mieux et lutter. » Il faut que tout le monde embrasse le projet. Ce n’est pas le mien ni celui du Qatar. C’est celui de Paris, celui de la ville. Paris n’a jamais utilisé son vrai potentiel. Là, on est premiers et on va chercher à le rester et à être champions.»

Derniers articles

Autres articles présents dans Club