Club

Leproux : «Il fallait des gens puissants»

Publie le 26/11/2011 a 14:00



  • Silencieux depuis son éviction de son poste de président du PSG, Robin Leproux a profité d’une longue interview pour L’Equipe Mag pour évoquer son départ, ses souvenirs, et la situation actuelle du club de la capitale.

    Depuis son départ et l’arrivée des investisseurs qataris, le PSG a beaucoup changé et pris une autre dimension dans le football français et européen. Une situation qui réjouit l’ancien président du PSG, qui aurait aimé faire partie de cette aventure tout en comprenant les choix de QSI. « C’est la vie des affaires. J’avais dit à l’actionnaire précédent (Sébastien Bazin, patron de Colony Capital Europe) : « Tu dois vendre le club car tu n’as plus d’argent à y investir pour le développer. » Qatar Sports Investments (QSI) arrivant, il était évident qu’ils choisiraient leurs hommes. Je trouve l’attelage Leonardo-Jean-Claude Blanc cohérent et de très bon niveau. Ce qui se passe au PSG aujourd’hui est formidable et souhaitable. Souvenez-vous que, la saison dernière, il y a eu des mois ou on a dû décaler des paiements à des fournisseurs pour payer les joueurs…»

    La situation était donc très critique avant que Nasser Al-Khelaifi et ses acolytes reprennent les rênes du club, et une saison de plus entre les mains de Colony Capital seulement aurait pu être catastrophique pour le club. « Dans mes discussions avec Colony, j’ai dit à plusieurs reprises : «  Attention, on ne pourra pas aborder une nouvelle saison sans moyens supplémentaires. » Je vous rappelle qu’à l’été 2010 on a dû composer avec un budget recrutement de 8 millions d’euros. Et il a vraiment fallu se battre pour obtenir cette enveloppe. Mais il est vrai aussi que l’actionnaire pouvait avancer qu’il avait déjà dépensé 100 M euros en cinq ans et qu’il n’était pas un puits sans fond. Il fallait une vente à des gens puissants qui ramènent le club au top niveau.»

    Concernant son limogeage, Robin Leproux ne sait pas vraiment qui est le responsable entre Leonardo et QSI, mais avoue qu’il était presque normal que la nouvelle direction décide de choisir ses propres hommes. « Je n’en sais rien. J’ignore beaucoup de choses. C’est juste la logique d’un actionnaire qui arrive. Je ne sais pas si Leonardo a eu cette exigence. Je le répète, je comprends qu’un actionnaire qui s’apprête à investir massivement choisisse ses dirigeants. Le reste ne me regarde pas. Mon départ s’est fait sans problème, a déclaré l’ancien dirigeant parisien, qui a vraiment eu l’impression d’être remercié par la nouvelle direction au moment de son départ. Franchement, oui. Je suis arrivé au PSG pour me mettre au service du club, de ma ville, en sachant qu’un jour je partirais. Je n’étais qu’un président salarié. Je n’allais quand même pas me prendre pour le propriétaire, qui avait tout à fait le droit de vouloir travailler avec d’autres personnes. »

    Vous retrouverez, dans la deuxième partie de cette interview, les confidences de Robin Leproux sur l’image qu’il a laissée de lui au PSG, notamment après la mise en place de son plan visant à réduire la violence au Parc des Princes.

     

    Publie le 26/11/2011 a 14:00

    Leproux : «Il fallait des gens puissants»

    Silencieux depuis son éviction de son poste de président du PSG, Robin Leproux a profité d’une longue interview pour L’Equipe Mag pour évoquer son départ, ses souvenirs, et la situation actuelle du club de la capitale.

    Depuis son départ et l’arrivée des investisseurs qataris, le PSG a beaucoup changé et pris une autre dimension dans le football français et européen. Une situation qui réjouit l’ancien président du PSG, qui aurait aimé faire partie de cette aventure tout en comprenant les choix de QSI. « C’est la vie des affaires. J’avais dit à l’actionnaire précédent (Sébastien Bazin, patron de Colony Capital Europe) : « Tu dois vendre le club car tu n’as plus d’argent à y investir pour le développer. » Qatar Sports Investments (QSI) arrivant, il était évident qu’ils choisiraient leurs hommes. Je trouve l’attelage Leonardo-Jean-Claude Blanc cohérent et de très bon niveau. Ce qui se passe au PSG aujourd’hui est formidable et souhaitable. Souvenez-vous que, la saison dernière, il y a eu des mois ou on a dû décaler des paiements à des fournisseurs pour payer les joueurs…»

    La situation était donc très critique avant que Nasser Al-Khelaifi et ses acolytes reprennent les rênes du club, et une saison de plus entre les mains de Colony Capital seulement aurait pu être catastrophique pour le club. « Dans mes discussions avec Colony, j’ai dit à plusieurs reprises : «  Attention, on ne pourra pas aborder une nouvelle saison sans moyens supplémentaires. » Je vous rappelle qu’à l’été 2010 on a dû composer avec un budget recrutement de 8 millions d’euros. Et il a vraiment fallu se battre pour obtenir cette enveloppe. Mais il est vrai aussi que l’actionnaire pouvait avancer qu’il avait déjà dépensé 100 M euros en cinq ans et qu’il n’était pas un puits sans fond. Il fallait une vente à des gens puissants qui ramènent le club au top niveau.»

    Concernant son limogeage, Robin Leproux ne sait pas vraiment qui est le responsable entre Leonardo et QSI, mais avoue qu’il était presque normal que la nouvelle direction décide de choisir ses propres hommes. « Je n’en sais rien. J’ignore beaucoup de choses. C’est juste la logique d’un actionnaire qui arrive. Je ne sais pas si Leonardo a eu cette exigence. Je le répète, je comprends qu’un actionnaire qui s’apprête à investir massivement choisisse ses dirigeants. Le reste ne me regarde pas. Mon départ s’est fait sans problème, a déclaré l’ancien dirigeant parisien, qui a vraiment eu l’impression d’être remercié par la nouvelle direction au moment de son départ. Franchement, oui. Je suis arrivé au PSG pour me mettre au service du club, de ma ville, en sachant qu’un jour je partirais. Je n’étais qu’un président salarié. Je n’allais quand même pas me prendre pour le propriétaire, qui avait tout à fait le droit de vouloir travailler avec d’autres personnes. »

    Vous retrouverez, dans la deuxième partie de cette interview, les confidences de Robin Leproux sur l’image qu’il a laissée de lui au PSG, notamment après la mise en place de son plan visant à réduire la violence au Parc des Princes.

     




  • Tags de l'article : , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    1. Leproux est l’un des meilleurs président que le PSG ai eu. Peu le comprennent et peu le comprendront.

      • Bestflow on 27 novembre 2011 at 15:05 said:

        Alors a part son action pour pacifier le Parc (qui n’est d’ailleurs pas de lui, mais simplement une commande des qataris), donnes-moi une autre action a lui mettre au crédit qui fasse de lui un grand président ?
        Tu voulais dire le meilleur pantin a la tete du PSG ?

    2. okocha du tchat le boloss on 26 novembre 2011 at 18:40 said:

       leproux tu n’es qu ‘une merde!!

    3. MAMOUS on 26 novembre 2011 at 16:12 said:

      Leproux a juste fait une amalgame monstre entre des Ultras qui aimaient colorer les Tribunes de Tifos, drapeaux, tambours, bâches, fumigènes, qui aimaient  faire résonner le Parc via ces multiples chants,  qui aimaient se déplacer partout dans le France et l’Europe pour défendre les couleurs du PSG (moi quoi) AVEC des types qui ont foutu la merde trop longtemps. Pour Leproux de mes couilles, Ultras était synonyme de Hooligan, je répète pour Leproux, Ultras était synonyme de Hooligan, grosse erreur. Le problème c’est qu’une majoritée de personne sont devenu moutons en se faisant enrouler et embobiner par les médias. La réalité est tout autre derrière ces belles mesures pour faire un nettoyage digne de Monsieur Propre. Avant toute chose Leproux en avait rien à cogner des embrouilles qui pouvait régner en tribune, le meilleur prétexte que l’état attendait (afin d’être purement crédible aux yeux de tous) était un événement dramatique se produisant dans ou en dehors du stade (ce qui est nettement différent). Leproux étant subordonné de l’état était dans l’obligation de suivre la procédure dans le but de virer le noyau du Mouvement Ultras à Paris et en France (Marseille, St-Etienne  en fessant parti.. suivront dans quelque temps). L’objectif est financier et politique (EURO 2016). Paris ayant les prix des places et abonnements les plus élevés de France, compte pas s’arrêter en si bon chemin et continué très prochainement les hausses (rira bien rira le dernier) et comme je l’es déjà dit dans mes précédents postes, plus d’Ultra pour faire valoir nos droits ? plus de supporter parisiens pouvant l’ouvrir! Pensez-vous pas que si un gouvernement pouvait interdire les syndicats en France, afin de faire passer n’importe qu’elles lois ou mesures, s’en priverait ? C’est exactement la même chose avec les Ultras, plus d’Ultras à Paris, c’est évidemment pas la LFP et le gouvernement qui iront s’en plaindre, première grosse victoire pour Thiriez, qui avant l’heure souhaitait la disparition des Ultras, le prétexte étant les fumigènes, étrange ? Sans oublier les fresques effacer dans la travers du Parc sans aucune raison valable quand on sait que 70% des fresques étaient à l’effigie du PSG et 30% des groupes, voulons-nous pas des stades propres pour l’EURO 2016?? Ouvrez les yeux pour certains et par pitié ne mélanger pas un Ultras passionné comme moi avec un mec qui s’en branle royalement du Football et SURTOUT arrêter de faire votre éducation de supportérisme via les médias, à la rigueur seul SOFOOT est un magazine objectif, concret et juste.

      • Zepec on 26 novembre 2011 at 16:17 said:

        si je povais cliquer mille fois sur j’aime je le ferai merci a toi de savoir t’exprimer chose que je ne sais pas faire

    4. Okocha on 26 novembre 2011 at 15:44 said:

      Ce qui est dommage c’est que les gens font exprès de ne pas ce souvenir du pourquoi du plan Leproux.

      2 morts en 2ans, pour un match de foot. 2 morts en plein Paris, pour s’être entre tué. et ça vient parler histoire tifos, ambiance etc.
      Mais les gars on en est là, par votre propre faute. Vous avez donné le batons pour vous faire battre. C’est même pas des cas isolés dans le temps, les embrouilles et problèmes, c’était répétitif.

      Alors je sais c’est pas vous mais les autres, c’est pas nous mais les 400 d’en face c’est ceci c’est cela. Ouai sauf que depuis le début du plan, bizarrement vous êtes tous ensemble

      Alors oui j’ai aucun mal à die que les tifos certaines grandes ambiances, me manquent. Mais d’un autre côté, faut pas jouer les étonnés/énervés, non plus. Cette situation n’est que le résultats de vos comportements, et du laissé allé et de la trop grande liberté qu’on vous à laissés.

      (ce sentent visés ceux qui doivent l’être).

      • Zepec on 26 novembre 2011 at 15:47 said:

        faut arreter avec les 2 morts un abatu par un flic alors qu’il allait ratonner un juif et l’autre abandonné par son equipe de hooligan dvant le virage mais qu’est ce qu’il faisait la?????

        • Zepec on 26 novembre 2011 at 16:10 said:

          13000 abonés 300 hooligans c’est juste une injustice

        • Pixie21 on 26 novembre 2011 at 18:07 said:

          Qu’est-ce que c’est que ce langage? « Ratonner » est digne des méthodes de l’OAS! Quant au supporter dont tu parles, il s’agit peut-être supporter israëlien venu simplement soutenir son équipe.
          Enfin, pour en avoir discuté avec un CRS travaillant sur Dijon, seules les supporteurs du PSG, parmi les différentes formations passées par le stade Gaston Gérard, ont foutu le bordel dans la capitale des Ducs de Bourgogne.

          • Zepec on 26 novembre 2011 at 18:51 said:

            t’as comptris a l’envers toi laisse tomber

            • Pixie21 on 27 novembre 2011 at 14:52 said:

              Comment par t’exprimer avec clarté, en utilisant le vocabulaire et la syntaxe à propos, et alors pourras-tu répondre à quelqu’un « qu »il n’a pas compris ». Je pense au contraire avoir très bien compris.

        • Okocha on 26 novembre 2011 at 19:42 said:

          Et tu te rends même pas compte de l’absurdité de la situation que raconte ton post? Donc c’était normal quoi, pour toi.

          Faut arrêter avec les 2 morts, bein non parceque ça montre l’imbécilité et l’extremémité dans laquel on était arrivé.

          • Zepec on 26 novembre 2011 at 19:56 said:

            ce que jveux dire c’est que je vois pas le rapport avec nous sup du virage auteuil et le club savait et sait tres bien qui sont les personnes qu’il fallait empecher de venir

      • Pauleta0210 on 26 novembre 2011 at 16:44 said:

        100% daccord la! Les mecs se tapaient dessu a chaque matche et s’insulatait d’un virage a l’autre et maintenant ils sont ensemble et solidaire pour retrouver l’ambiance qui ete celle d’avant avaec 2 virages qui s’opposent (alors qu’ils devraient s’unir l’un lautre) cherchez l’erreur! 

        Comme tu le dit : tout ceci est le résultat et les consequences de tout se qui a beaucoup trop débordé AVANT! Donc 100% pour avoir un parc avec des Ultras mais surtout 100% pour avoir un Parc avec lambiance pacifiée d’aujourdhui! Sa reviendra un jour…….mais pas temps qu’il y aura des comportements comme certains ici malheureusement c’est tjrs pareil et ils change pas c malheureux mais c’est tou le monde qui en paye les consequences! 

        • MAMOUS on 26 novembre 2011 at 16:59 said:

          T’es complétement pommé sur le sujet Ultras, c’est grave..

          • Pauleta02100 on 26 novembre 2011 at 17:59 said:

            je ne connait pas ton age mamous mais il ya a de fortes chances pour que je soit supporter et ultras avant toi (ce n’est qu’une supposition et non une certitude) et le sujet ultra je pense le conaitre assez bien mais a la diff de certains (dont toi) je sait EVOLUER et etre OBJECTIF! Reste en dehors du parc et des supporters actuels on se porte bien mieux sans le genre de « supporters que tu montre (d’apres les ecrit en tous cas) uqe avec!

        • Bestflow on 27 novembre 2011 at 15:23 said:

          Qd tu lis les post de Mec de Paname, j’ai pas vraiment l’impression que les virages soient unis.
          Et mainenant, ne confondé pas tous.
          La rivalité n’était pas entre tous auteils et tous boulogne, mais entre les Tigris que tu peux caricaturer par la racaille de banlieue, et les indep que tu peux caricaturer par les fachos de Paris.
          comme tu vois, il ne s’agit pas d’un probleme lié au PSG mais juste un probleme de société entre des pro-francais et anti-francais !

      • Bestflow on 27 novembre 2011 at 15:17 said:

        Déja arretes avec « pour s’entretué entre vous ».
        Le 1er mort a juste été abattu par un flic suspendu ! Et l’enquete a été bouclé en 24h légitime défense !?!
        Peut etre que ca t’arrange, mais c vraiment ca le pays dans lequel tu veux vivre ? Un pays où un flic qui avait prétendu etre sequestrer, peut continuer a se promener dans les rues, et abattre un jeune de 20 ans peu trop virulent ?
        Et concernant le 2ieme mort, ca ne te choque pas que pour pouvoir passer leur mesures et nlles lois, ils avaient besoin d’un mort provoquer réellement par des affrontements internes ? Ils donc laissé un mec se faire lyncher a mort, et ordonner aux CRS se tenant a 20 metres de ne pas intervenir.
        C vraiment ca ce que tu veux en France ?
        Et ne vient pas me dire que ce que je dis c faux, ceux qui était autour du Parc ou dans les coursives d’Auteil ont tout vu et pourront te confirmer. Les CRS étaient a 20m.
        Quand il s’agit de laisser passer un train de déchet nucléraires, les CRS ont pas besoin de se faire prier 2 fois pour disperser les réactionnaires !
        Mais pourquoi s’étonnait en fait lorsque pour devenir président, tous les coups les plus tordus sont permis, y compris tenté de faire incarcérer son rival le plus dangereux pour viol !
        Elle est belle la France que tu défends !

    5. Thierry17 on 26 novembre 2011 at 15:35 said:

      Leproux a fait ce qu’il avait à faire, on peut être pour ou contre mais c’est un type droit dans ses bottes qui a prit des décisions contestés peut-être mais efficaces dans la mesure où le nom du psg et de ses supporters n’apparaît plus dans la rubrique « faits divers ».
      Un président est là pour décider et assumer et il a fait les 2 n’en déplaise à ses détracteurs……

      • Bestflow on 27 novembre 2011 at 15:31 said:

        Thierry ? Meme toi tu gobes ces conneries ?
        lol !
        Leproux n’a rien décidé !
        On n’a juste utilisé son nom pour un plan qui ne venait pas de lui.
        Et comme une bonne marionnette, il a laissé faire !
        Lol !
        Ils l’ont qd meme viré !
        Bien fait pour sa gueule, il aurait du justement s’assumer comme tu dis et agir comme un président et ne pas se laisser utilisé !

    6. Maxon22 on 26 novembre 2011 at 15:08 said:

      bravo president grace a vous je peux aller au parc avec mon fils de 4 ans sans apprehension
      le club appartien a tout les supporters pas seulement ceux des virages
      MERCI

      • Zepec on 26 novembre 2011 at 15:10 said:

        il y avait des petits encor plus jeune dans mon virage dit pas n’importe quoi le parc appartient a tous les sup parisiens mais le virage etait ultra chacun a sa place c’est tout

        • magic nene on 26 novembre 2011 at 15:22 said:

          ouais c’est vraiment du mytho,le truc comme quoi il y avait pas d’enfants avant
          maintenant t’as une tribune réservée aux enfants:la g,c’est du grand n’importe quoi

      • Papyko1 on 26 novembre 2011 at 15:58 said:

        Qu’est ce que tu racontes. J’ai pas pour habitude de participer au forum mais là…
        Heureux pour toi si « maintenant » tu peux y aller avc ton gamin, mais peut etre qu’avant t’avais pas trop envie de l’emmené…
        Alors arrêtez vos salades de c’était trop dangereux trop ceci trop cela…
        Moi j’y allais régulièrement avc ma femme enceinte en virage baaah mon petit vas tres tres bien… j’y emmené mes neveux en quart de virage sans meme me prendre la tete sur V.A ou K.O.B baaah y’en a aucun de blessé… Donc voilà mon ptit coup de gueule … ALLEZ PARIS… UNE SEULE PATRIE UN SEUL PAYS… PARIS

      • Bestflow on 27 novembre 2011 at 15:34 said:

        Tu bosses chez TF1 où tu n’as que cette chaine chez toi ?

    7. polo la frite on 26 novembre 2011 at 14:15 said:

      ( leproux  c’est  propre )

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    L'UEFA a rejeté l'appel du PSG et le carton de Rabiot n'est pas annulé !

    L’UEFA a rejeté l’appel du PSG et le carton de Rabiot n’est pas annulé !

    Autour du PSG

    Le Paris Saint-Germain avait fait appel à la commission d’éthique de discipline de l’UEFA après sa ...

    Actualité Féminine

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Actu Féminin

    Corinne Diacre (43 ans), la sélectionneuse de l’équipe de France Féminine a livré sa liste pour ...

    Vidéos PSG

    Leproux : «Il fallait des gens puissants»

    <Club , Interviews

    Silencieux depuis son éviction de son poste de président du PSG, Robin Leproux a profité d’une longue interview pour L’Equipe Mag pour évoquer son départ, ses souvenirs, et la situation actuelle du club de la capitale.

    Depuis son départ et l’arrivée des investisseurs qataris, le PSG a beaucoup changé et pris une autre dimension dans le football français et européen. Une situation qui réjouit l’ancien président du PSG, qui aurait aimé faire partie de cette aventure tout en comprenant les choix de QSI. « C’est la vie des affaires. J’avais dit à l’actionnaire précédent (Sébastien Bazin, patron de Colony Capital Europe) : « Tu dois vendre le club car tu n’as plus d’argent à y investir pour le développer. » Qatar Sports Investments (QSI) arrivant, il était évident qu’ils choisiraient leurs hommes. Je trouve l’attelage Leonardo-Jean-Claude Blanc cohérent et de très bon niveau. Ce qui se passe au PSG aujourd’hui est formidable et souhaitable. Souvenez-vous que, la saison dernière, il y a eu des mois ou on a dû décaler des paiements à des fournisseurs pour payer les joueurs…»

    La situation était donc très critique avant que Nasser Al-Khelaifi et ses acolytes reprennent les rênes du club, et une saison de plus entre les mains de Colony Capital seulement aurait pu être catastrophique pour le club. « Dans mes discussions avec Colony, j’ai dit à plusieurs reprises : «  Attention, on ne pourra pas aborder une nouvelle saison sans moyens supplémentaires. » Je vous rappelle qu’à l’été 2010 on a dû composer avec un budget recrutement de 8 millions d’euros. Et il a vraiment fallu se battre pour obtenir cette enveloppe. Mais il est vrai aussi que l’actionnaire pouvait avancer qu’il avait déjà dépensé 100 M euros en cinq ans et qu’il n’était pas un puits sans fond. Il fallait une vente à des gens puissants qui ramènent le club au top niveau.»

    Concernant son limogeage, Robin Leproux ne sait pas vraiment qui est le responsable entre Leonardo et QSI, mais avoue qu’il était presque normal que la nouvelle direction décide de choisir ses propres hommes. « Je n’en sais rien. J’ignore beaucoup de choses. C’est juste la logique d’un actionnaire qui arrive. Je ne sais pas si Leonardo a eu cette exigence. Je le répète, je comprends qu’un actionnaire qui s’apprête à investir massivement choisisse ses dirigeants. Le reste ne me regarde pas. Mon départ s’est fait sans problème, a déclaré l’ancien dirigeant parisien, qui a vraiment eu l’impression d’être remercié par la nouvelle direction au moment de son départ. Franchement, oui. Je suis arrivé au PSG pour me mettre au service du club, de ma ville, en sachant qu’un jour je partirais. Je n’étais qu’un président salarié. Je n’allais quand même pas me prendre pour le propriétaire, qui avait tout à fait le droit de vouloir travailler avec d’autres personnes. »

    Vous retrouverez, dans la deuxième partie de cette interview, les confidences de Robin Leproux sur l’image qu’il a laissée de lui au PSG, notamment après la mise en place de son plan visant à réduire la violence au Parc des Princes.

     

    By
    @
    OTER ?>