Restez connectés avec nous

Club

Les paillettes contre la Paillade, le choc !

Dans 24 heures, les deux équipes qui dominent la Ligue 1 se retrouveront au Parc des Princes pour ce qui pourrait être le tournant du championnat.  

Il s’agit certainement du match le plus important pour le PSG et Montpellier depuis le début de la saison. S’il n’est pas surprenant que l’équipe parisienne, qui a déboursé plus de cent millions d’euros sur le marché des transferts depuis l’arrivée des repreneurs qataris, joue les premiers rôles, la Paillade fait figure d’invité surprise. Paris possède cette saison le deuxième budget de Ligue 1 (150 millions d’euros), tandis que le la formation présidée par Louis Nicollin dispose du douzième (36 millions). Malgré ces économies divergentes, un seul point sépare le favori de l’outsider. Au match aller, le 24 septembre dernier, le club de la capitale s’était facilement imposé au Stade de La Mosson (3-0), au terme de l’un de ses matches les plus aboutis de l’exercice en cours. Si le PSG l’emporte à nouveau dimanche, il fera un pas important vers le titre de champion de France.

Une nouvelle opportunité pour Gameiro ?

Les Héraultais n’hésitent plus à reconnaître qu’ils visent une place qualificative pour la prochaine Ligue des Champions. Néanmoins, ils demeurent mesurés quant à leurs ambitions. « Il est prématuré de parler du titre », estime Olivier Giroud. « On voit le classement, ils sont candidats au titre, clairement », rétorque le Serbe Milan Bisevac à l’AFP. En 2012, le MHSC n’a pas encaissé le moindre but (sept matches disputés). De leur côté, les Parisiens éprouvent des difficultés offensives. Vendredi, lors de l’entraînement à huis clos, Carlo Ancelotti a aligné l’équipe qui devrait débuter. Alex et Mamadou Sakho jouaient en défense centrale. Au milieu, Blaise Matuidi évoluait à gauche, aux côtés de Thiago Motta (dans l’axe) et Momo Sissoko (à droite). Quant au trident offensif, il était composé de Jérémy Ménez, Nene et Kevin Gameiro. Si Javier Pastore figure bien dans le groupe, il semble encore trop juste pour pouvoir entamer la rencontre mais pourrait faire son entrée en jeu à la mi-temps ou à l’heure de jeu, en fonction du scénario.

Giroud et Belhanda sous surveillance rapprochée

Blessé à la cuisse en Coupe de France face à Dijon (0-1), Mathieu Bodmer est forfait pour ce choc. Les hommes de René Girard brillent par le jeu collectif cette saison, ce qui n’empêche pas certains joueurs de tirer leur épingle du jeu. Olivier Giroud, meilleur buteur de la Ligue 1 avec seize réalisations, devra être particulièrement surveillé par les défenseurs franciliens. Son duel à distance avec Kevin Gameiro s’annonce passionnant. « Comme on n’a pas le même profil, on peut être tous les deux en équipe de France. Mais on ne peut pas parler de match dans le match, il y a tellement d’individualités à Paris… », tempère celui qui est impliqué dans 49% des buts de son équipe. Younes Belhanda pourrait également poser problème aux milieux récupérateurs du PSG. Si son activité et sa technique son neutralisées, les Rouges et Bleus ne seront pas très éloignés des trois points.

Statistiques et pronostics

Ce choc de la Ligue 1 marque l’opposition entre la meilleure défense et la meilleure attaque du championnat. Montpellier tourne à la moyenne de presque deux buts par rencontre (45 buts). Depuis l’arrivée d’Ancelotti, le club de la capitale n’a encaissé que trois buts en huit matches. Attention : depuis sa remontée parmi l’élite en 2009-2010, Montpellier est invaincu dans l’enceinte du PSG : une victoire (3-1, le 15 mai 2010) et 1 nul (2-2, le 13 mars 2011). C’est face à Paris que le club montpelliérain a marqué le plus de fois en Ligue 1 (45 buts). Sur les différents sites de paris sportifs, les Rouges et Bleus sont donnés favoris (cotes : 1,80 pour une victoire parisienne, 3,30 le nul et 4 pour un succès héraultais).  Et si Thiago Motta marquait son premier but sous ses nouvelles couleurs (cote : 5) ?

Derniers articles

Autres articles présents dans Club