Restez connectés avec nous
Anciens - Leonardo a refusé le poste à l'Olympiakos, selon la Sky

Club

L’Italie et le banc manquent à Leonardo

Joueur de l’AC Milan durant cinq saisons, avant d’en devenir l’entraîneur et de prendre les rênes de l’Inter, Leonardo a vécu une bonne partie de sa carrière en Italie. Un pays qui lui manque, selon ses récentes déclarations.

« Moi je ne fais pas de programme dans ma vie. L’Italie me manque beaucoup. L’Italie est très importante, je parle de ma vie. Je ne pensais pas que ça allait être aussi difficile de quitter l’Italie », a avoué hier soir le directeur sportif du PSG dans les couloirs du Parc des Princes. Et quand un journaliste lui demande s’il se voit entraîner de nouveau un jour, Leo reste mystérieux. « Tu touches un point sensible. Avoir été entraîneur c’est merveilleux, la possibilité de tout choisir est très intéressante. La compétition directe sur un banc c’est quelque chose de très fort. Je suis très bien à Paris, le projet est très motivant et je ne m’imagine pas ailleurs. Après, c’est vrai que l’Italie me manque beaucoup, encore plus que le Brésil. Sur un plan professionnel, la vie d’entraîneur me manque, c’est vrai, mais Carlo (Ancelotti) n’a rien à craindre (rires). Dans le futur, je me verrais bien retrouver un banc de touche. L’idéal, ce serait même en Angleterre dans un rôle de manageur. », a confié celui qui a gagné une Coupe d’Italie en tant qu’entraîneur de l’Inter Milan en 2011.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club