Club

Luis Fernandez explique son nouveau rôle au PSG et ce qui l’a fait signer

Publie le 16/08/2017 a 18:00



  • Ce mercredi, le Paris Saint-Germain a officialisé le retour au club de Luis Fernandez, qui sera dorénavant le directeur sportif du centre de formation parisien. L’ancien joueur et entraîneur du PSG s’est confié auprès du Parisien à propos de son nouveau travail au sein du club de la capitale.

    « Le PSG s’appuie déjà sur plusieurs jeunes ? Oui, c’est déjà pas mal. Mais il faut qu’il y en ait d’autres. Il ne faut pas que ces jeunes aient des envies de départ. Ils doivent être heureux d’être là, à Paris. Il n’y a pas de raison que le PSG ne puisse pas faire confiance aux jeunes. Avec Antero Henrique, il va y avoir des projets qui vont être mis en place et on va rapidement travailler dessus. On va essayer de faire du bon boulot. Je suis très actif et content d’être dans un secteur que j’apprécie. On va tout faire pour réussir. Maintenant, il faut bosser. On doit notamment établir des liens avec les clubs de la région parisienne, c’est une des missions qui m’a été confiée. Je vais me donner à fond, j’ai ça en moi, je suis passionné. Je ne veux pas rester inactif.

    Mon rôle ? J’ai envie d’être au camp des Loges, de sortir, d’aller voir d’autres matchs. D’ailleurs, je me rends à Chambly pour aller voir un match de U17 (moins de 17 ans). Je me mets déjà au travail. Dès qu’il y aura un match le week-end, j’essayerai d’y aller pour être aux côtés des jeunes, les superviser… En région parisienne, nous avons un bassin suffisamment important pour que l’on puisse offrir une chance à ses gamins. Au camp des Loges, il y a des gens qui travaillent bien. Il faudra échanger avec les éducateurs, les présidents, les formateurs. Je vais avoir un oeil sur toutes les équipes de jeunes du club et tout ce qui touche à la formation du PSG.

    ‘Je ne dois pas le décevoir. Vraiment pas.’

    Mon arrivée ? C’est Antero Henrique qui m’a directement contacté il y a un mois environ. On a discuté, on s’est mis autour d’une table et j’ai rapidement accroché avec lui. Il m’a donné cette opportunité de revenir au PSG et je me dois d’être efficace. Je ne dois pas le décevoir. Vraiment pas. Quand on a quelqu’un qui vous offre cette chance de revenir au camp des Loges, là où j’ai commencé… Je le remercie encore ainsi que le président Nasser. Je serai directement rattaché à Antero. C’est mon responsable, mon chef. Il travaille déjà beaucoup au sein du club et moi je vais être son relais. »

    Fernandez a tout pour être heureux et se donner raison. Il militait pour plus de présence d’anciens joueurs du club, ainsi qu’un développement de la formation. Cela passait par un recrutement plus attentif à la région parisienne et le fait de faire plus attention aux talents déjà présents au club. De quoi mieux les suivre, les mettre en confiance. Aussi, il faut savoir leur montrer qu’ils peuvent grandir au PSG et qu’ils aideront le club aussi.

    Tout un travail qui a sans doute manqué ces dernières années. On a donc vu plusieurs jeunes joueurs quitter Paris au moment de signer professionnel ou certains être décevants lorsqu’ils ont eu leur chance. Visiblement, le PSG a pris conscience de ses manques et veut maintenant avoir une structure bien plus solide. Ce n’est pas le cas que pour la formation d’ailleurs et pour le moment les changements sont appréciables.

    Publie le 16/08/2017 a 18:00

    Luis Fernandez explique son nouveau rôle au PSG et ce qui l’a fait signer

    Ce mercredi, le Paris Saint-Germain a officialisé le retour au club de Luis Fernandez, qui sera dorénavant le directeur sportif du centre de formation parisien. L’ancien joueur et entraîneur du PSG s’est confié auprès du Parisien à propos de son nouveau travail au sein du club de la capitale.

    « Le PSG s’appuie déjà sur plusieurs jeunes ? Oui, c’est déjà pas mal. Mais il faut qu’il y en ait d’autres. Il ne faut pas que ces jeunes aient des envies de départ. Ils doivent être heureux d’être là, à Paris. Il n’y a pas de raison que le PSG ne puisse pas faire confiance aux jeunes. Avec Antero Henrique, il va y avoir des projets qui vont être mis en place et on va rapidement travailler dessus. On va essayer de faire du bon boulot. Je suis très actif et content d’être dans un secteur que j’apprécie. On va tout faire pour réussir. Maintenant, il faut bosser. On doit notamment établir des liens avec les clubs de la région parisienne, c’est une des missions qui m’a été confiée. Je vais me donner à fond, j’ai ça en moi, je suis passionné. Je ne veux pas rester inactif.

    Mon rôle ? J’ai envie d’être au camp des Loges, de sortir, d’aller voir d’autres matchs. D’ailleurs, je me rends à Chambly pour aller voir un match de U17 (moins de 17 ans). Je me mets déjà au travail. Dès qu’il y aura un match le week-end, j’essayerai d’y aller pour être aux côtés des jeunes, les superviser… En région parisienne, nous avons un bassin suffisamment important pour que l’on puisse offrir une chance à ses gamins. Au camp des Loges, il y a des gens qui travaillent bien. Il faudra échanger avec les éducateurs, les présidents, les formateurs. Je vais avoir un oeil sur toutes les équipes de jeunes du club et tout ce qui touche à la formation du PSG.

    ‘Je ne dois pas le décevoir. Vraiment pas.’

    Mon arrivée ? C’est Antero Henrique qui m’a directement contacté il y a un mois environ. On a discuté, on s’est mis autour d’une table et j’ai rapidement accroché avec lui. Il m’a donné cette opportunité de revenir au PSG et je me dois d’être efficace. Je ne dois pas le décevoir. Vraiment pas. Quand on a quelqu’un qui vous offre cette chance de revenir au camp des Loges, là où j’ai commencé… Je le remercie encore ainsi que le président Nasser. Je serai directement rattaché à Antero. C’est mon responsable, mon chef. Il travaille déjà beaucoup au sein du club et moi je vais être son relais. »

    Fernandez a tout pour être heureux et se donner raison. Il militait pour plus de présence d’anciens joueurs du club, ainsi qu’un développement de la formation. Cela passait par un recrutement plus attentif à la région parisienne et le fait de faire plus attention aux talents déjà présents au club. De quoi mieux les suivre, les mettre en confiance. Aussi, il faut savoir leur montrer qu’ils peuvent grandir au PSG et qu’ils aideront le club aussi.

    Tout un travail qui a sans doute manqué ces dernières années. On a donc vu plusieurs jeunes joueurs quitter Paris au moment de signer professionnel ou certains être décevants lorsqu’ils ont eu leur chance. Visiblement, le PSG a pris conscience de ses manques et veut maintenant avoir une structure bien plus solide. Ce n’est pas le cas que pour la formation d’ailleurs et pour le moment les changements sont appréciables.




  • Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • taxi driver

      Excellent choix. Grand milieu et entraineur ayant eu des résultats avec le club et en équipe de France. Beaucoup bavent sur son français en faisant 3 fautes par phrase. Que les marseillais le méprisent, je comprends. Que les parisiens le bashent, c’est ne pas avoir la culture du club. Davy daveeeeeeeee

      • Fred Six Nine

        C est qu une grosse merde comment peut on confier la recherche de talent ds la region parisienne a un mec qu est incapable de voir le talent d un joueur quand il est sous son nez bref c est une grosse erreur pour moi de refaire venir luis il a deja eu sa chance et a tjr foutu la merde

      • Dav’One

        Content pour Luis, ainsi le club lui donne la confiance de réussir une telle mission, bcp de gens le critiquent mais ne le jugent que sur ses erreurs passées, ne savent pas pardonner, au moins il se remet en question et le dit lui même de ne pas décevoir. Souhaitons lui d’y arriver… Sinon j’ai passé ton bonjour à Mimir et lui ai dit que t’avais changer en bien ahahah…

    • Patangus

      Bon courage Luis, ce serait bien qu’il y ait d’autres anciens dans l’organigramme…

    • ecthelion2

      C est parfaitement clair et logique car avec le potentiel de paris et de sa banlieue sans oublier la france il y à de quoi faire signé et progressé des jeunes à fort potentiel sans oublier que le PSG ne pourra pas tous les ans mettre 300 millions sur des joueurs

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Meunier Une finale contre le Barça en Ligue des Champions Ça mettrait un peu de piment

    Meunier « Une finale contre le Barça en Ligue des Champions ? Ça mettrait un peu de piment »

    Club

    Thomas Meunier, arrière droit de 26 ans du Paris Saint-Germain, a répondu à quelques questions de RMC ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa mis à jour un post"Cavani "Neymar ? Je ne sais pas pourquoi on crée ces histoires...il n'y a aucun problème""
    2 days ago
    Flavien Casinia mis à jour un post"Moulin «la différence entre les deux équipes : deux tirs cadrés pour eux, deux buts»"
    4 days ago

    Actualité Féminine

    Salomon "hier à 16h00 on ne savait toujours pas où allaient jouer les Parisiennes"

    Salomon « hier à 16h00 on ne savait toujours pas où allaient jouer les Parisiennes »

    Actu Féminin

    Le journaliste de France Bleu Paris, Bruno Salomon, s’est exprimé au sujet des féminines du Paris ...

    Vidéos PSG

    Luis Fernandez explique son nouveau rôle au PSG et ce qui l’a fait signer

    <Club

    Ce mercredi, le Paris Saint-Germain a officialisé le retour au club de Luis Fernandez, qui sera dorénavant le directeur sportif du centre de formation parisien. L’ancien joueur et entraîneur du PSG s’est confié auprès du Parisien à propos de son nouveau travail au sein du club de la capitale.

    « Le PSG s’appuie déjà sur plusieurs jeunes ? Oui, c’est déjà pas mal. Mais il faut qu’il y en ait d’autres. Il ne faut pas que ces jeunes aient des envies de départ. Ils doivent être heureux d’être là, à Paris. Il n’y a pas de raison que le PSG ne puisse pas faire confiance aux jeunes. Avec Antero Henrique, il va y avoir des projets qui vont être mis en place et on va rapidement travailler dessus. On va essayer de faire du bon boulot. Je suis très actif et content d’être dans un secteur que j’apprécie. On va tout faire pour réussir. Maintenant, il faut bosser. On doit notamment établir des liens avec les clubs de la région parisienne, c’est une des missions qui m’a été confiée. Je vais me donner à fond, j’ai ça en moi, je suis passionné. Je ne veux pas rester inactif.

    Mon rôle ? J’ai envie d’être au camp des Loges, de sortir, d’aller voir d’autres matchs. D’ailleurs, je me rends à Chambly pour aller voir un match de U17 (moins de 17 ans). Je me mets déjà au travail. Dès qu’il y aura un match le week-end, j’essayerai d’y aller pour être aux côtés des jeunes, les superviser… En région parisienne, nous avons un bassin suffisamment important pour que l’on puisse offrir une chance à ses gamins. Au camp des Loges, il y a des gens qui travaillent bien. Il faudra échanger avec les éducateurs, les présidents, les formateurs. Je vais avoir un oeil sur toutes les équipes de jeunes du club et tout ce qui touche à la formation du PSG.

    ‘Je ne dois pas le décevoir. Vraiment pas.’

    Mon arrivée ? C’est Antero Henrique qui m’a directement contacté il y a un mois environ. On a discuté, on s’est mis autour d’une table et j’ai rapidement accroché avec lui. Il m’a donné cette opportunité de revenir au PSG et je me dois d’être efficace. Je ne dois pas le décevoir. Vraiment pas. Quand on a quelqu’un qui vous offre cette chance de revenir au camp des Loges, là où j’ai commencé… Je le remercie encore ainsi que le président Nasser. Je serai directement rattaché à Antero. C’est mon responsable, mon chef. Il travaille déjà beaucoup au sein du club et moi je vais être son relais. »

    Fernandez a tout pour être heureux et se donner raison. Il militait pour plus de présence d’anciens joueurs du club, ainsi qu’un développement de la formation. Cela passait par un recrutement plus attentif à la région parisienne et le fait de faire plus attention aux talents déjà présents au club. De quoi mieux les suivre, les mettre en confiance. Aussi, il faut savoir leur montrer qu’ils peuvent grandir au PSG et qu’ils aideront le club aussi.

    Tout un travail qui a sans doute manqué ces dernières années. On a donc vu plusieurs jeunes joueurs quitter Paris au moment de signer professionnel ou certains être décevants lorsqu’ils ont eu leur chance. Visiblement, le PSG a pris conscience de ses manques et veut maintenant avoir une structure bien plus solide. Ce n’est pas le cas que pour la formation d’ailleurs et pour le moment les changements sont appréciables.

    By
    @https://twitter.com/BottemanneNicol
    OTER ?>