Club

Maxwell regrette que le PSG ne soit pas « valorisé » pour le « championnat fantastique » qu’il fait

Maxwell regrette que le PSG ne soit pas "valorisé" pour le "championnat fantastique" qu'il fait
Publie le 12/05/2016 a 07:30



  • Dans l’épisode de This is Paris de la semaine sur PSG TV, Scherrer Maxwell, l’arrière gauche du Paris Saint-Germain, s’est exprimé à propos de son dernier but, nommé parmi les 5 plus beaux de la saison en Ligue 1, mais aussi sur ce qu’accompli le club ces dernières années et le manque de reconnaissance face au travail des Parisiens.

    « Mon but contre Rennes ? C’était une action construite. Beaucoup de joueurs ont touché le ballon. Je regarde le ballon. Ibra lance Cavani en profondeur, le ballon revient sur moi. Ça va très vite, j’essaye de trouver un espace pour frapper. Après le petit pont, je peux frapper du pied droit. Ça s’est bien passé heureusement (rires). Ce but était pour célébrer l’arrivée de mon fils en France. »

    L’enchaînement de l’arrière gauche parisien a démontré tout la précision et technique et l’élégance du joueur. Entre feinte de corps, petit pont de l’extérieur du pied gauche et enroulé puissant du droit, le Brésilien a montré pourquoi il est depuis un moment l’un des meilleurs à son poste en Europe. Malheureusement, le joueur arrive en fin de contrat et pourrait ne pas être prolongé, notamment parce que le club a besoin de sa place d’extracommunautaire pour recruter et renouveler l’effectif.

    Maxwell est en tout cas très fier de ce qu’il a pu accomplir avec le PSG et l’avancée du projet du club de la capitale. Par contre, il regrette que la réussite et le travail des Parisiens soient souvent minimisés.

    Le projet du club qui avance

    On a construit quelque chose de très important en France. On a battu des records et des records. Tous les joueurs qui sont arrivés ici ont eu la responsabilité de donner quelque chose en plus pour le projet.

    On a essayé de donner des informations que l’on a vécues dans nos précédents clubs et d’être performant sur le terrain pour permettre au club de grandir le plus vite possible.

    Le quadruplé l’année dernière, la belle saison actuelle et la fête au Parc

    « Le quadruplé l’année dernière ? Pour nous, c’était magnifique. Historiquement, ce n’était jamais arrivé en France. C’était une expérience magnifique pour le club.

    Cette année, on a dominé le championnat du début à la fin. On a beaucoup de motifs pour célébrer la victoire. On a fait un championnat fantastique. Parfois, on ne se sent pas valorisé pour ça. Mais il faudra le célébrer au Parc lors du dernier match car on a eu un parcours difficile. »

    Les sceptiques et éternels insatisfaits réduisent les victoires du PSG et sa progression au budget et à la faiblesse du championnat. Pourtant, même si l’argent aide, on a pu voir à plusieurs reprises qu’il ne fait pas tout dans le football (Leicester, champion de Premier League, n’a pas le meilleur budget, tout comme Montpellier en 2012). Et l’OM, qui s’est battu pour le maintien cette saison, était loin de pire avec les pires chiffres.

    Il faut aussi beaucoup de professionnalisme, de concentration et un vrai esprit de groupe. D’ailleurs, les « spécialistes » n’oublient jamais de dire que la mentalité n’a pas été bonne de la part des Parisiens quand ils ne gagnent pas un match. Mais cela voudrait donc dire que l’argent ne suffit pas?

    D’ailleurs, il y a eu d’autres avant le PSG actuel pour avoir un meilleur budget que les autres clubs de la Ligue 1, mais c’est bien ce Paris qui a réussi en premier un quadruplé national et en course pour en faire un second de suite. Certes, la Ligue 1 n’est pas le meilleur championnat européen.

    Mais une telle régularité, autant de sérieux et d’envie, ne peuvent être dénigrer simplement parce que les adversaires sont inférieurs sur le papier. Surtout que dans les coupes il suffit d’un mauvais soir, un peu de malchance ou de déconcentration, pour avoir perdu.

    Publie le 12/05/2016 a 07:30

    Maxwell regrette que le PSG ne soit pas « valorisé » pour le « championnat fantastique » qu’il fait

    Dans l’épisode de This is Paris de la semaine sur PSG TV, Scherrer Maxwell, l’arrière gauche du Paris Saint-Germain, s’est exprimé à propos de son dernier but, nommé parmi les 5 plus beaux de la saison en Ligue 1, mais aussi sur ce qu’accompli le club ces dernières années et le manque de reconnaissance face au travail des Parisiens.

    « Mon but contre Rennes ? C’était une action construite. Beaucoup de joueurs ont touché le ballon. Je regarde le ballon. Ibra lance Cavani en profondeur, le ballon revient sur moi. Ça va très vite, j’essaye de trouver un espace pour frapper. Après le petit pont, je peux frapper du pied droit. Ça s’est bien passé heureusement (rires). Ce but était pour célébrer l’arrivée de mon fils en France. »

    L’enchaînement de l’arrière gauche parisien a démontré tout la précision et technique et l’élégance du joueur. Entre feinte de corps, petit pont de l’extérieur du pied gauche et enroulé puissant du droit, le Brésilien a montré pourquoi il est depuis un moment l’un des meilleurs à son poste en Europe. Malheureusement, le joueur arrive en fin de contrat et pourrait ne pas être prolongé, notamment parce que le club a besoin de sa place d’extracommunautaire pour recruter et renouveler l’effectif.

    Maxwell est en tout cas très fier de ce qu’il a pu accomplir avec le PSG et l’avancée du projet du club de la capitale. Par contre, il regrette que la réussite et le travail des Parisiens soient souvent minimisés.

    Le projet du club qui avance

    On a construit quelque chose de très important en France. On a battu des records et des records. Tous les joueurs qui sont arrivés ici ont eu la responsabilité de donner quelque chose en plus pour le projet.

    On a essayé de donner des informations que l’on a vécues dans nos précédents clubs et d’être performant sur le terrain pour permettre au club de grandir le plus vite possible.

    Le quadruplé l’année dernière, la belle saison actuelle et la fête au Parc

    « Le quadruplé l’année dernière ? Pour nous, c’était magnifique. Historiquement, ce n’était jamais arrivé en France. C’était une expérience magnifique pour le club.

    Cette année, on a dominé le championnat du début à la fin. On a beaucoup de motifs pour célébrer la victoire. On a fait un championnat fantastique. Parfois, on ne se sent pas valorisé pour ça. Mais il faudra le célébrer au Parc lors du dernier match car on a eu un parcours difficile. »

    Les sceptiques et éternels insatisfaits réduisent les victoires du PSG et sa progression au budget et à la faiblesse du championnat. Pourtant, même si l’argent aide, on a pu voir à plusieurs reprises qu’il ne fait pas tout dans le football (Leicester, champion de Premier League, n’a pas le meilleur budget, tout comme Montpellier en 2012). Et l’OM, qui s’est battu pour le maintien cette saison, était loin de pire avec les pires chiffres.

    Il faut aussi beaucoup de professionnalisme, de concentration et un vrai esprit de groupe. D’ailleurs, les « spécialistes » n’oublient jamais de dire que la mentalité n’a pas été bonne de la part des Parisiens quand ils ne gagnent pas un match. Mais cela voudrait donc dire que l’argent ne suffit pas?

    D’ailleurs, il y a eu d’autres avant le PSG actuel pour avoir un meilleur budget que les autres clubs de la Ligue 1, mais c’est bien ce Paris qui a réussi en premier un quadruplé national et en course pour en faire un second de suite. Certes, la Ligue 1 n’est pas le meilleur championnat européen.

    Mais une telle régularité, autant de sérieux et d’envie, ne peuvent être dénigrer simplement parce que les adversaires sont inférieurs sur le papier. Surtout que dans les coupes il suffit d’un mauvais soir, un peu de malchance ou de déconcentration, pour avoir perdu.




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Non_ fa_una_grinza

      Salut à tous

    • parisiendu30

      bonjour PF

    Dernieres news

    Classement PSG Ligue 1

    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0
    6 Guingamp 0 0 0 0 0
    7 LOSC Lille Métropole 0 0 0 0 0
    8 Lorient 0 0 0 0 0
    9 Metz 0 0 0 0 0
    10 Monaco 0 0 0 0 0

    Suivez-nous sur les reseaux



    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0

    L'actualité européenne

    Meunier "on attendait Aurier à l’aéroport...il y a assez de qualités dans le groupe pour s'adapter aux forfaits

    T.Meunier « On a vu une première mi-temps excellente,un bloc aussi bien défensif qu’offensif »

    LDC

    Le Paris Saint-Germain s’est réveillé ce matin avec le sourire. Grâce au match nul acquis à ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa publié un new post."Mercato - Thiago Maia pourrait finalement signer à Saint-Pétersbourg pour remplacer Alex Witsel"
    16 hours ago
    Emjeïsa publié un new post."Lizarazu "Monaco est un prétendant au titre...Le PSG n'a pas beaucoup de marge""
    22 hours ago

    Actualité Féminine

    Les parisiennes Cissoko et Geyoro en finale de la FIFA Coupe du Monde U20 féminine 2016

    Les Parisiennes Cissoko et Geyoro en finale de la FIFA Coupe du Monde U20 féminine 2016

    Actu Féminin

    Lundi, les Féminines de l’Equipe de France U20, avec les joueuses du Paris Saint-Germain Hawa Cissoko (défenseur) ...

    Vidéos PSG

    Maxwell regrette que le PSG ne soit pas « valorisé » pour le « championnat fantastique » qu’il fait

    Maxwell regrette que le PSG ne soit pas "valorisé" pour le "championnat fantastique" qu'il fait <Club , Une

    Dans l’épisode de This is Paris de la semaine sur PSG TV, Scherrer Maxwell, l’arrière gauche du Paris Saint-Germain, s’est exprimé à propos de son dernier but, nommé parmi les 5 plus beaux de la saison en Ligue 1, mais aussi sur ce qu’accompli le club ces dernières années et le manque de reconnaissance face au travail des Parisiens.

    « Mon but contre Rennes ? C’était une action construite. Beaucoup de joueurs ont touché le ballon. Je regarde le ballon. Ibra lance Cavani en profondeur, le ballon revient sur moi. Ça va très vite, j’essaye de trouver un espace pour frapper. Après le petit pont, je peux frapper du pied droit. Ça s’est bien passé heureusement (rires). Ce but était pour célébrer l’arrivée de mon fils en France. »

    L’enchaînement de l’arrière gauche parisien a démontré tout la précision et technique et l’élégance du joueur. Entre feinte de corps, petit pont de l’extérieur du pied gauche et enroulé puissant du droit, le Brésilien a montré pourquoi il est depuis un moment l’un des meilleurs à son poste en Europe. Malheureusement, le joueur arrive en fin de contrat et pourrait ne pas être prolongé, notamment parce que le club a besoin de sa place d’extracommunautaire pour recruter et renouveler l’effectif.

    Maxwell est en tout cas très fier de ce qu’il a pu accomplir avec le PSG et l’avancée du projet du club de la capitale. Par contre, il regrette que la réussite et le travail des Parisiens soient souvent minimisés.

    Le projet du club qui avance

    On a construit quelque chose de très important en France. On a battu des records et des records. Tous les joueurs qui sont arrivés ici ont eu la responsabilité de donner quelque chose en plus pour le projet.

    On a essayé de donner des informations que l’on a vécues dans nos précédents clubs et d’être performant sur le terrain pour permettre au club de grandir le plus vite possible.

    Le quadruplé l’année dernière, la belle saison actuelle et la fête au Parc

    « Le quadruplé l’année dernière ? Pour nous, c’était magnifique. Historiquement, ce n’était jamais arrivé en France. C’était une expérience magnifique pour le club.

    Cette année, on a dominé le championnat du début à la fin. On a beaucoup de motifs pour célébrer la victoire. On a fait un championnat fantastique. Parfois, on ne se sent pas valorisé pour ça. Mais il faudra le célébrer au Parc lors du dernier match car on a eu un parcours difficile. »

    Les sceptiques et éternels insatisfaits réduisent les victoires du PSG et sa progression au budget et à la faiblesse du championnat. Pourtant, même si l’argent aide, on a pu voir à plusieurs reprises qu’il ne fait pas tout dans le football (Leicester, champion de Premier League, n’a pas le meilleur budget, tout comme Montpellier en 2012). Et l’OM, qui s’est battu pour le maintien cette saison, était loin de pire avec les pires chiffres.

    Il faut aussi beaucoup de professionnalisme, de concentration et un vrai esprit de groupe. D’ailleurs, les « spécialistes » n’oublient jamais de dire que la mentalité n’a pas été bonne de la part des Parisiens quand ils ne gagnent pas un match. Mais cela voudrait donc dire que l’argent ne suffit pas?

    D’ailleurs, il y a eu d’autres avant le PSG actuel pour avoir un meilleur budget que les autres clubs de la Ligue 1, mais c’est bien ce Paris qui a réussi en premier un quadruplé national et en course pour en faire un second de suite. Certes, la Ligue 1 n’est pas le meilleur championnat européen.

    Mais une telle régularité, autant de sérieux et d’envie, ne peuvent être dénigrer simplement parce que les adversaires sont inférieurs sur le papier. Surtout que dans les coupes il suffit d’un mauvais soir, un peu de malchance ou de déconcentration, pour avoir perdu.

    By
    @https://twitter.com/BottemanneNicol
    OTER ?>