Club

Motta : «Il y a des grands joueurs à Paris»

Publie le 09/03/2012 a 09:30



  • Plus d’un mois après son arrivée au PSG, Thiago Motta est déjà considéré comme un pion essentiel du dispositif de Carlo Ancelotti. Pour L’Equipe, l’international italien est revenu sur son importance au sein de l’équipe parisienne, sa réputation de joueur rugueux et l’image du PSG et de la Ligue 1.

    Positionné en meneur de jeu avec l’équipe d’Italie, comme lors du dernier match amical face aux USA, Thiago Motta occupe un rôle de rampe de lancement au PSG, en se plaçant juste devant la défense. Et parmi ces deux positions, le N°28 parisien a vite choisi. « Celle avec Paris. Je me sens très bien avec la manière dont le Mister (Carlo Ancelotti) a dessiné l’équipe, c’est celle que je préfère. C’est sûr que je peux évoluer dans une autre position, mais je me sens mieux devant la défense. Je touche plus le ballon, j’ai le jeu face à moi, je n’ai pas à me retourner, ça me plaît, a-t-il confié, avant de calmer un peu les observateurs qui osent dire qu’il est devenu indispensable au PSG. Non, pas du tout. D’abord parce qu’il y a des grands joueurs à Paris, capables de faire la différence. Ils le démontrent tous les week-ends. Ensuite, ça me paraît réducteur de résumer une équipe à un seul joueur. Je crois plus en l’équipe qu’en l’individualité.»

    Face à Dijon, dimanche, Motta sera suspendu après avoir écopé de trois cartons jaunes en moins de dix rencontres. Certains n’ont pas manqué de rappeler que le milieu de terrain italo-brésilien était un jouer rugueux mais le principal intéressé refuse d’être catalogué comme tel, en plus du fait de ne pas se qualifier de chambreur. « Non non ! Ce n’est pas vrai. Je ne parle pas français (rires). Pour revenir sur le jeu dur, je sais que j’ai fait une grosse faute sur un joueur (Olivier Sorlin) contre Evian Thonon-Gaillard et je voudrais lui demander pardon parce que je n’ai pas voulu le blesser. En fait, il arrivait face à moi et je pensais qu’il allait rester debout alors qu’il a taclé. C’était dangereux et je n’ai pas pu l’éviter. (…) J’essaie simplement de gagner mes duels. Parfois, c’est le cas, d’autres fois non, mais je n’ai jamais l’intention de faire mal. Mes avertissements, le plus souvent, c’est pour contestation, et sur ce point je dois me contrôler parce que ça ne sert à rien. Mais je n’aime pas qu’on me range parmi les joueurs durs, car ce n’est pas le cas. »

    En tout cas, l’ancien joueur de l’Inter Milan s’épanouit en Ligue 1 depuis plus d’un mois. Pourtant, certaines de ses connaissances ont trouvé son choix de rejoindre le PSG étrange en raison du niveau du championnat français, considéré comme mineur en Italie. « Peut-être, même si je n’aime pas le mot ‘mineur’. Le PSG va prendre une grande importance très vite et cela aura des répercussions positives sur la L1, a assuré Motta, qui avoue que le PSG génère beaucoup de curiosité chez les plus grands joueurs, notamment ceux qu’il croise en sélection. Oui, ils veulent savoir comment c’est, comment ça va. C’est intéressant que des joueurs importants qui évoluent dans des clubs importants soient si curieux du PSG.»

    Pour finir, Motta a rappelé qu’il souhaitait avant tout devenir champion de France avec le PSG à la fin de la saison. « Je l’espère, mais ce ne sera pas facile », a toutefois indiqué le milieu de terrain parisien, qui sait que Montpellier et peut-être Lille ne lâcheront rien jusqu’au bout.

    Publie le 09/03/2012 a 09:30

    Motta : «Il y a des grands joueurs à Paris»

    Plus d’un mois après son arrivée au PSG, Thiago Motta est déjà considéré comme un pion essentiel du dispositif de Carlo Ancelotti. Pour L’Equipe, l’international italien est revenu sur son importance au sein de l’équipe parisienne, sa réputation de joueur rugueux et l’image du PSG et de la Ligue 1.

    Positionné en meneur de jeu avec l’équipe d’Italie, comme lors du dernier match amical face aux USA, Thiago Motta occupe un rôle de rampe de lancement au PSG, en se plaçant juste devant la défense. Et parmi ces deux positions, le N°28 parisien a vite choisi. « Celle avec Paris. Je me sens très bien avec la manière dont le Mister (Carlo Ancelotti) a dessiné l’équipe, c’est celle que je préfère. C’est sûr que je peux évoluer dans une autre position, mais je me sens mieux devant la défense. Je touche plus le ballon, j’ai le jeu face à moi, je n’ai pas à me retourner, ça me plaît, a-t-il confié, avant de calmer un peu les observateurs qui osent dire qu’il est devenu indispensable au PSG. Non, pas du tout. D’abord parce qu’il y a des grands joueurs à Paris, capables de faire la différence. Ils le démontrent tous les week-ends. Ensuite, ça me paraît réducteur de résumer une équipe à un seul joueur. Je crois plus en l’équipe qu’en l’individualité.»

    Face à Dijon, dimanche, Motta sera suspendu après avoir écopé de trois cartons jaunes en moins de dix rencontres. Certains n’ont pas manqué de rappeler que le milieu de terrain italo-brésilien était un jouer rugueux mais le principal intéressé refuse d’être catalogué comme tel, en plus du fait de ne pas se qualifier de chambreur. « Non non ! Ce n’est pas vrai. Je ne parle pas français (rires). Pour revenir sur le jeu dur, je sais que j’ai fait une grosse faute sur un joueur (Olivier Sorlin) contre Evian Thonon-Gaillard et je voudrais lui demander pardon parce que je n’ai pas voulu le blesser. En fait, il arrivait face à moi et je pensais qu’il allait rester debout alors qu’il a taclé. C’était dangereux et je n’ai pas pu l’éviter. (…) J’essaie simplement de gagner mes duels. Parfois, c’est le cas, d’autres fois non, mais je n’ai jamais l’intention de faire mal. Mes avertissements, le plus souvent, c’est pour contestation, et sur ce point je dois me contrôler parce que ça ne sert à rien. Mais je n’aime pas qu’on me range parmi les joueurs durs, car ce n’est pas le cas. »

    En tout cas, l’ancien joueur de l’Inter Milan s’épanouit en Ligue 1 depuis plus d’un mois. Pourtant, certaines de ses connaissances ont trouvé son choix de rejoindre le PSG étrange en raison du niveau du championnat français, considéré comme mineur en Italie. « Peut-être, même si je n’aime pas le mot ‘mineur’. Le PSG va prendre une grande importance très vite et cela aura des répercussions positives sur la L1, a assuré Motta, qui avoue que le PSG génère beaucoup de curiosité chez les plus grands joueurs, notamment ceux qu’il croise en sélection. Oui, ils veulent savoir comment c’est, comment ça va. C’est intéressant que des joueurs importants qui évoluent dans des clubs importants soient si curieux du PSG.»

    Pour finir, Motta a rappelé qu’il souhaitait avant tout devenir champion de France avec le PSG à la fin de la saison. « Je l’espère, mais ce ne sera pas facile », a toutefois indiqué le milieu de terrain parisien, qui sait que Montpellier et peut-être Lille ne lâcheront rien jusqu’au bout.




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Vista

      c’est vrai qu’il est pas indispensable . ont était premier avant son arrivé . il apporte juste un + a l’équipe  

    • Webombou

      Motta est un grand joueur merci à lui de croire en notre projet

    • Shun

      Je suis daccord avc toi en Espagne par exemple ya le barça et le real apres ki sui valence plus de 15 points d’ecart dja. Apres en italie milan juve naples le restes c mort et ensuite angleterre les 2 manchester ravage tt et le reste sa flanche pourtant chelsea arsenal liverpool on de tres bonne ekipes et il se font frapper en europa et ldc contre des ekipe ke paris on fumer dc fo arreter de dire ke la ligue 1 est pourri !!! Car nous o moin ona un championnat ou tt le monde peut fr kelke chose et sa c mortel je trouve !!!

    • Curtis

       Lool j’suis pas tellement d’accord. Rennes n’est jamais 5e en Serie. Attend y a la Juve, La Roma, La Lazio, Naples, Les 2 Milan, Udinese. Meme Marseille ou Lyon aurait du mal a s’placer. Et pour ma part jprefere largement un Blackburn- Aston Villa qui sera bien plus ouvert et plus engagé.

      Les niveaux sont proche en France jsuis d’accord mais le niveau général est moindre comparé aux autres

      • Curtis

        Mon com’ répond a Gregory Sarre (dsl eurreur de manip’)

        •  Chacun soit choix, mais la dessus on pourrais debattre longtemps sans jamais etre d’accord
          mais pour moi les championnat c’est :
          1 Allemand
          2 Espagne
          3 France, ITalie
          4 Anglais d’accord il est engagé mais y a rien derriere ni dans les buts 

          • Julien

            le championnat allemand devant l’espagne et l’angleterre je pense pas non. en allemagne a part le bayern et dortmund je vois que par contre en espagne ya barça, real, valence, villareal, séville, atlético puis en angleterre ya manchester united, city, arsenal, liverpool, toteham, chelsea, newcastle…. ailleur on l’a bien vu en ligue des champions barça, leverkusen. meme bale a reussi a battre le bayern au match aller…….

          • DeAndre1984

            Je comprend ton chauvinisme par rapport a la L1 mais faut etre réaliste un championnat ce juge par rapport aux résultat européen et les club français ces pas trop sa en C1 ou en europa league

          • Soso Soso

            pour moi le championnat italien c’est un championnat de  » vieux » et en + les stade son presque jamais remplis donc je le considere plus faible que toute les autre

          • taillmate

            Tu es sérieux avec l’Allemagne? Rien que cette semaine, Leverkusen, Hanovre et Schalke ont perdu en Europe. Et le Bayern pourrait sortir face à Bâle. Ok, les stades sont bien construits mais les défenses sont équivalentes à des passoires et il n’y a pas vraiment de très grand club (excepté le Bayern) ou de hiérarchie bien défini.

          • blubus

            ………….? T’es en plein délire

    • il faut arreter de croire que le championnat de france est nul,les équipes sont justes de niveau plus proche que les autres championnats. Tu met rennes en serie A ils sont dans les 5.
      Et je prefere regarder un lorient-dijon plutot que:Saragosse-espanyol barcelone ou bologne-chievo verone ou blackburn-aston villa
      Dans les autres championnats ils y a 3 bons et 17 cadavres
      En france il y a 1 ou 2 bon 16 pas mal et 2 cadavres

      • JEJE_OKOCHA

         Tu dis n’importe quoi!

        •  si tu veux

          • JEJE_OKOCHA

            Je pense qu’il ni a pas trop d’ecart comme tu le dis mais je trouve que tes comparaisons sont pas possible..et qu’il ya a souvent pas 3 mais 6, 7 club au dessus en angleterre et en italie..

            •  Oui il y en a toujours 1 ou 2 surprise par championnat mais de la a dire que c’est beaucoup mieux que la france

      • Chaibance94

        Bah tu vois je pense pareil que toi, je me suis amusé a imaginer quelque gros clubs dans differents championnat et pour moi les 4 premiers serait toujours barca real mu avc city qui peuvent gagner n’importe ou alors qu’en France y’a(y’avait avt le grand PSG) 5 equipe en course environ chaque annee depuis le dernier champ’ de lyon c’est bcp plus interessant la seul doff’ c’est que les gros francais pue la defaite en ldc voila la verité si paris lyon et lille (bon ou marseille) font chaque annee de bo parcours ca changera vite !

      • psgonetwothree

        Je te rejoins un peu sur ton jugement mais quand tu vois l’OL qui se fait éliminer par les Chypriotes, j’ai quand même des doutes.

        •  Regarde MAN U et city + chelsea en ligue des champion ou en europa ligue c’est pas flamboyant non plus

      • Felix Ben-sadia

         Je suis d’accord sur ton jugement , mais il ne faut pas abuser , espanyol est une superbe équipe !

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    LDC - Koscielny "Le PSG n'a pas fait le travail. C'est important d'être premier"

    LDC – Koscielny « Le PSG n’a pas fait le travail. C’est important d’être premier »

    Adversaires

    Hier soir, le Paris Saint-Germain a concédé le match nul au Parc des Princes face à ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Areola «on va préparer les matches à venir pour être au top»"
    8 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."Emery «Je suis inquiet, aussi bien moi que l'équipe»"
    8 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines – Boquete "Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe"

    Féminines – Boquete « Je veux aider au projet qui consiste à devenir la plus grande équipe d’Europe »

    Actu Féminin

    Dans une interview accordée à EFE, Veronica Boquete, milieu de terrain offensif de 29 ans du ...

    Vidéos PSG

    Motta : «Il y a des grands joueurs à Paris»

    <Club , Interviews , Une

    Plus d’un mois après son arrivée au PSG, Thiago Motta est déjà considéré comme un pion essentiel du dispositif de Carlo Ancelotti. Pour L’Equipe, l’international italien est revenu sur son importance au sein de l’équipe parisienne, sa réputation de joueur rugueux et l’image du PSG et de la Ligue 1.

    Positionné en meneur de jeu avec l’équipe d’Italie, comme lors du dernier match amical face aux USA, Thiago Motta occupe un rôle de rampe de lancement au PSG, en se plaçant juste devant la défense. Et parmi ces deux positions, le N°28 parisien a vite choisi. « Celle avec Paris. Je me sens très bien avec la manière dont le Mister (Carlo Ancelotti) a dessiné l’équipe, c’est celle que je préfère. C’est sûr que je peux évoluer dans une autre position, mais je me sens mieux devant la défense. Je touche plus le ballon, j’ai le jeu face à moi, je n’ai pas à me retourner, ça me plaît, a-t-il confié, avant de calmer un peu les observateurs qui osent dire qu’il est devenu indispensable au PSG. Non, pas du tout. D’abord parce qu’il y a des grands joueurs à Paris, capables de faire la différence. Ils le démontrent tous les week-ends. Ensuite, ça me paraît réducteur de résumer une équipe à un seul joueur. Je crois plus en l’équipe qu’en l’individualité.»

    Face à Dijon, dimanche, Motta sera suspendu après avoir écopé de trois cartons jaunes en moins de dix rencontres. Certains n’ont pas manqué de rappeler que le milieu de terrain italo-brésilien était un jouer rugueux mais le principal intéressé refuse d’être catalogué comme tel, en plus du fait de ne pas se qualifier de chambreur. « Non non ! Ce n’est pas vrai. Je ne parle pas français (rires). Pour revenir sur le jeu dur, je sais que j’ai fait une grosse faute sur un joueur (Olivier Sorlin) contre Evian Thonon-Gaillard et je voudrais lui demander pardon parce que je n’ai pas voulu le blesser. En fait, il arrivait face à moi et je pensais qu’il allait rester debout alors qu’il a taclé. C’était dangereux et je n’ai pas pu l’éviter. (…) J’essaie simplement de gagner mes duels. Parfois, c’est le cas, d’autres fois non, mais je n’ai jamais l’intention de faire mal. Mes avertissements, le plus souvent, c’est pour contestation, et sur ce point je dois me contrôler parce que ça ne sert à rien. Mais je n’aime pas qu’on me range parmi les joueurs durs, car ce n’est pas le cas. »

    En tout cas, l’ancien joueur de l’Inter Milan s’épanouit en Ligue 1 depuis plus d’un mois. Pourtant, certaines de ses connaissances ont trouvé son choix de rejoindre le PSG étrange en raison du niveau du championnat français, considéré comme mineur en Italie. « Peut-être, même si je n’aime pas le mot ‘mineur’. Le PSG va prendre une grande importance très vite et cela aura des répercussions positives sur la L1, a assuré Motta, qui avoue que le PSG génère beaucoup de curiosité chez les plus grands joueurs, notamment ceux qu’il croise en sélection. Oui, ils veulent savoir comment c’est, comment ça va. C’est intéressant que des joueurs importants qui évoluent dans des clubs importants soient si curieux du PSG.»

    Pour finir, Motta a rappelé qu’il souhaitait avant tout devenir champion de France avec le PSG à la fin de la saison. « Je l’espère, mais ce ne sera pas facile », a toutefois indiqué le milieu de terrain parisien, qui sait que Montpellier et peut-être Lille ne lâcheront rien jusqu’au bout.

    By
    @
    OTER ?>