Club

Nene affiche son soutien à Pastore

Publie le 18/12/2011 a 16:48



  • Après un début de saison tonitruant, Javier Pastore a éprouvé des difficultés pendant près d’un mois. Aujourd’hui, l’international argentin semble être sur une pente ascendante, même si ses performances demeurent irrégulières.

    Selon Nene, il n’y a rien de dramatique à cela. « C’est normal, on n’est pas des robots. Parfois, on est moins bien. Mais il a envie de montrer et ça va revenir. Il est jeune, un peu timide, il a une pression énorme sur lui et il a enchaîné pas mal de matches avec sa sélection. On essaie tous de l’aider. J’ai une totale confiance en lui », assure le milieu de terrain brésilien dans les colonnes de L’Equipe, ce dimanche. Contrairement à Pastore, l’ancien monégasque se montre régulier. « J’espère pouvoir marquer l’histoire de ce club avec mes coéquipiers en gagnant un grand titre. Je ne pense pas à autre chose. Si on arrive à se qualifier pour la Ligue des champions ou à gagner le titre, ce sera vraiment magnifique », s’imagine-t-il.

    Il a souvent été reproché aux joueurs parisiens à vocation offensive de se montrer trop individualistes. Le jeu collectif dans ce secteur de jeu laisse souvent à désirer. « C’est normal que l’on mette du temps. Quand tu changes toute une équipe ou presque, il en faut pour créer des automatismes. Je pense qu’il y a une vraie progression. Aujourd’hui, les deux blocs offensif et défensif sont déjà beaucoup plus proches. On doit simplement être plus attentif dans la finition. On a beaucoup d’occasions, on doit marquer plus et tuer les matches », analyse Nene. Face à Lille, ce soir, Paris aura une belle opportunité de mettre les théories de son numéro 10 en pratique.

    Publie le 18/12/2011 a 16:48

    Nene affiche son soutien à Pastore

    Après un début de saison tonitruant, Javier Pastore a éprouvé des difficultés pendant près d’un mois. Aujourd’hui, l’international argentin semble être sur une pente ascendante, même si ses performances demeurent irrégulières.

    Selon Nene, il n’y a rien de dramatique à cela. « C’est normal, on n’est pas des robots. Parfois, on est moins bien. Mais il a envie de montrer et ça va revenir. Il est jeune, un peu timide, il a une pression énorme sur lui et il a enchaîné pas mal de matches avec sa sélection. On essaie tous de l’aider. J’ai une totale confiance en lui », assure le milieu de terrain brésilien dans les colonnes de L’Equipe, ce dimanche. Contrairement à Pastore, l’ancien monégasque se montre régulier. « J’espère pouvoir marquer l’histoire de ce club avec mes coéquipiers en gagnant un grand titre. Je ne pense pas à autre chose. Si on arrive à se qualifier pour la Ligue des champions ou à gagner le titre, ce sera vraiment magnifique », s’imagine-t-il.

    Il a souvent été reproché aux joueurs parisiens à vocation offensive de se montrer trop individualistes. Le jeu collectif dans ce secteur de jeu laisse souvent à désirer. « C’est normal que l’on mette du temps. Quand tu changes toute une équipe ou presque, il en faut pour créer des automatismes. Je pense qu’il y a une vraie progression. Aujourd’hui, les deux blocs offensif et défensif sont déjà beaucoup plus proches. On doit simplement être plus attentif dans la finition. On a beaucoup d’occasions, on doit marquer plus et tuer les matches », analyse Nene. Face à Lille, ce soir, Paris aura une belle opportunité de mettre les théories de son numéro 10 en pratique.




  • Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    1. Amnesia on 18 décembre 2011 at 18:36 said:

      j espere que ce soir encore vous avez pas laisser vos couilles aux micro et que vous allez enfin montrer a la france entiére qui sont les meilleurs sur le terrain ouvrir les yeux et lever la tête sa aide a faire des passes 

    2. CHAD 75 on 18 décembre 2011 at 18:29 said:

      Voilà qui est bien dit ! On ne fait une équipe et on crée pas une cohésion de groupe en claquant des doigts… Petit bémol : cela fait 6 mois maintenant qu’ils s’entraînent ensemble, faut arrêter le turn over et garder une équipe type !

    3. Panamkiller on 18 décembre 2011 at 17:52 said:

      Nenê même quand tu me soule avec tes action individuel perso quoi !!! sans doute la meilleurs recru de notre renouveau depuis 2 ans ^^ !
      Ah oui le tagueul a  se rat de suppoter d’omerde dans l’histoire du psg ^^

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Casemiro Real Madrid

    Casemiro « Le match contre le PSG sera très important »

    Adversaires

    Le milieu de terrain du Real Madrid, Casemiro (26 ans), a évoqué a évoqué la préparation ...

    Actualité Féminine

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Actu Féminin

    Corinne Diacre (43 ans), la sélectionneuse de l’équipe de France Féminine a livré sa liste pour ...

    Vidéos PSG

    Nene affiche son soutien à Pastore

    <Club , Une

    Après un début de saison tonitruant, Javier Pastore a éprouvé des difficultés pendant près d’un mois. Aujourd’hui, l’international argentin semble être sur une pente ascendante, même si ses performances demeurent irrégulières.

    Selon Nene, il n’y a rien de dramatique à cela. « C’est normal, on n’est pas des robots. Parfois, on est moins bien. Mais il a envie de montrer et ça va revenir. Il est jeune, un peu timide, il a une pression énorme sur lui et il a enchaîné pas mal de matches avec sa sélection. On essaie tous de l’aider. J’ai une totale confiance en lui », assure le milieu de terrain brésilien dans les colonnes de L’Equipe, ce dimanche. Contrairement à Pastore, l’ancien monégasque se montre régulier. « J’espère pouvoir marquer l’histoire de ce club avec mes coéquipiers en gagnant un grand titre. Je ne pense pas à autre chose. Si on arrive à se qualifier pour la Ligue des champions ou à gagner le titre, ce sera vraiment magnifique », s’imagine-t-il.

    Il a souvent été reproché aux joueurs parisiens à vocation offensive de se montrer trop individualistes. Le jeu collectif dans ce secteur de jeu laisse souvent à désirer. « C’est normal que l’on mette du temps. Quand tu changes toute une équipe ou presque, il en faut pour créer des automatismes. Je pense qu’il y a une vraie progression. Aujourd’hui, les deux blocs offensif et défensif sont déjà beaucoup plus proches. On doit simplement être plus attentif dans la finition. On a beaucoup d’occasions, on doit marquer plus et tuer les matches », analyse Nene. Face à Lille, ce soir, Paris aura une belle opportunité de mettre les théories de son numéro 10 en pratique.

    By
    @
    OTER ?>