Restez connectés avec nous

Club

Neymar explique que le PSG peut jouer dans n’importe quel système et évoque son « affection immense » avec les supporters

Neymar explique que le PSG peut jouer dans n'importe quel système et évoque son "affection immense" avec les supporters

Neymar, attaquant de 27 ans du Paris Saint-Germain et du Brésil, était en zone mixte dimanche soir après le match nul 3-3 contre l’AS Monaco au Parc des Princes dans le cadre de la 20e journée de Ligue 1. L’occasion pour le Brésilien de revenir sur ce match, avec une performance imparfaite et des questions sur le schéma tactique.

« Ça a été un grand match, un bon test pour nous. Je crois que nous n’avons pas fait notre meilleur match, mais nous avons bien joué, nous nous sommes créé des occasions. Malheureusement, nous avons aussi laissé Monaco s’en créer. Maintenant, il faut continuer à avancer et faire mieux pour ne plus perdre de points à domicile.

Neymar « nous n’avons pas fait ce que nous devions faire »

Le 4-4-2 a de l’avenir ?

Pour nous, les choses se passent bien, on court tous et on se dévoue pour l’équipe. C’est ce que le coach demande, que ce soit en 4-3-3, en 4-2-4 ou en 4-4-2, comme il veut, et nous devons continuer. Quel que soit le système qu’il met, nous devons tout donner pour l’équipe. Je ne suis pas d’accord pour dire que sera compliqué en Ligue des champions à quatre attaquants. Je pense qu’aujourd’hui ça a été un bon test pour nous mais nous n’avons pas fait ce que nous devions faire, il a manqué certains détails. Peu importe qu’on joue à quatre, cinq ou six attaquants, si tout le monde court et qu’on s’aide tous, Paris peut jouer dans n’importe quel système. Les milieux et les défenseurs savent qu’on n’est pas les meilleurs pour défendre mais on fait les efforts. Je pense que je peux progresser dans ce secteur. », propos de Neymar relayés par Le Parisien.

On voit déjà de nombreuses critiques dans les médias et de la part des supporters, mais tout n’a pas été raté hier soir. Le PSG s’est procuré de nombreuses occasions et a manqué de précision pour marquer encore plus de buts. Mais 3, c’est déjà bien en général. Le souci c’est d’en avoir encaissé autant. Paris a clairement manqué de solidité. Les attaquants ont manqué un peu d’énergie pour défendre par moments. Il y a aussi eu quelques soucis dans la coordination pour que le pressing soit efficace. Et la défense s’est retrouvée un peu seule par le moment.

Ce match montre bien le travail tactique à faire encore et le besoin de monter en puissance physique. C’était bien pour les joueurs d’enchaîner afin de travailler après la trêve. C’est logique de ne pas être à 100% dès maintenant. Il reste à faire en sorte de progresser encore, que ce soit pour jouer en 4-4-2 ou un autre système.

Ensuite, Neymar a été interrogé à propos de sa relation avec les supporters parisiens qui s’améliorer au fil des semaines après un été très mal vécu.

Neymar « Ce sont des bons supporters, je n’ai rien contre eux, au contraire. »

Pour moi, c’est la même chose depuis la première fois que je suis arrivé ici. L’accueil que j’ai reçu est une des émotions les plus fortes que j’ai connues. Et pour moi la relation suit son cours. Tout le monde sait ce qu’il s’est passé cet été, c’est du passé, aujourd’hui, je suis joueur du PSG, je continue ici, je donne mon maximum. Le PSG peut faire une grande saison, on peut gagner. Ce sont des bons supporters, je n’ai rien contre eux, au contraire. Il y a une affection immense, un grand respect et j’espère qu’ils vont nous supporter et nous aider encore plus qu’ils continuent à faire ce qu’ils font dans les tribunes et moi sur le terrain je vais me donner à 100 %. »

Juste après l’envie de départ cet été, Neymar a été pris en grippe par de nombreux supporters. Mais le fait qu’il n’ait pas fait de forcing, ses efforts réguliers et ses déclarations pour confirmer qu’il est concentré sur le PSG aujourd’hui ont aidé à apaiser les tensions. Certains ne lui pardonnent rien, mais globalement le numéro 10 a marqué des points. On l’a bien entendu au Parc hier. Après une pensée pour un départ car il se sentait mal (même si c’était globalement à cause des blessures), Neymar est à fond dans la saison parisienne et fait un grand travail sur le terrain. Il y a donc du sens à l’encourager. Et s’il aide Paris à avancer en Ligue des Champions, le Brésilien obtiendra sans doute plus globalement un pardon.

Publicités

 

Articles récents

Autres articles présents dans Club