Restez connectés avec nous

Club

OL – PSG : Les notes des Parisiens

Homme du match – Hoarau (7,5) : Enorme match de l’attaquant parisien. Auteur d’un doublé et d’une passe décisive, il a montré qu’il avait le niveau pour briller dans cette équipe. Précieux dans son jeu en pivot, réaliste (même s’il a manqué une belle occasion en première période), collectif, l’international français a effectué l’un de ses meilleurs matches sous le maillot parisien, au meilleur moment. Ce soir, il a sûrement gagné sa place de titulaire au détriment de Gameiro. Qui l’aurait cru il y a quelques mois…

Sirigu (5,5) : Le portier italien n’a pas passé une très belle soirée au Stade Gerland puisqu’il a dû aller chercher le ballon à quatre reprises au fond de ses filets. S’il n’a pas bouché suffisamment son angle sur le but de Gomis et qu’il aurait peut-être pu sortir sur le corner amenant le but de Briand, il n’a rien pu faire sur les réalisation de Lisandro et Bastos. Il a même écarté plusieurs tentatives lyonnaises, comme une frappe puissante de Gomis et un plat du pied de Briand en première période.

Jallet (5) : De retour de blessure, le latéral parisien a été plutôt actif sur son côté, en apportant régulièrement offensivement. On peut toutefois lui reprocher d’avoir laissé Lisandro seul au deuxième poteau sur le second but lyonnais mais à deux contre un, en raison d’un manque de communication avec Sakho et de l’absence d’Alex, il était difficile pour lui de se placer de manière optimale. Remplacé par Ceara, auteur d’un bonne entrée puisqu’il a inscrit le troisième but parisien d’une belle frappe croisée.

Alex (5,5) : Efficace dans le jeu aérien et solide dans les duels, le Brésilien a toutefois déserté à la défense parisienne sur le second but lyonnais, laissant Sakho et Jallet se débrouiller face à trois Lyonnais. Son placement laisse parfois à désirer et son association avec Sakho n’est pas encore rodée. Il aurait pu trouver le chemin des filets sur un coup-franc puissant repoussé par Lloris.

Sakho (5) : Chargé de s’occuper de Gomis, le capitaine parisien a eu beaucoup de difficultés à tenir l’attaquant lyonnais. Inutile sur le but de Lisandro, forçant Jallet à s’occuper de deux joueurs, il s’est bien repris en seconde période même si ses relances ont été souvent approximatives. On attend mieux du jeune défenseur parisien, même si la défense toute entière est toujours en rodage.

Maxwell (4,5) : Match compliqué pour l’ancien joueur du Barça. Totalement absent au deuxième poteau sur le premier but lyonnais, il n’a pas été assez agressif au marquage de Bastos sur le but de Lisandro. Ses relances ont souvent été imprécises. Il a toutefos effectué quelques bons retours défensifs en plus d’avoir apporté un peu plus qu’à l’accoutumée offensivement. Mais on souhaite en voir un peu plus de sa part.

Sissoko (5) : En difficulté en première période, même s’il a provoqué le coup-franc qui a amené le premier but parisien, l’international malien s’est bien repris après la pause même si on peut lui reprocher de ne pas avoir assez joué en première intention, notamment en fin de match, ce qui a failli coûter cher à son équipe. Il se fait également battre dans les airs par Briand sur le quatrième but lyonnais. Match moyen, dans la lignée de ses dernières prestations.

Motta (6,5) : La grande classe. Véritable régulateur du milieu de terrain parisien, l’ancien joueur de l’Inter Milan a prouvé ce soir qu’il était un pion essentiel de l’équipe, grâce à son incroyable vision du jeu et sa qualité de passe. Grâce à lui, le PSG a pu balader les Lyonnais de droite à gauche et créer des espaces dont ont profité ses coéquipiers. Et ça fait seulement un mois qu’il a intégré l’équipe. Ca promet.

Pastore (5,5) : Très en vue en première période, grâce à une tête bien sortie par Lloris et des déviations brillantes dont il a le secret, El Flaco s’est petit à petit effacé, sûrement à cause d’une condition physique encore légère, surtout pour disputer un match aussi rythmé. On sent quand même que le jeu parisien n’est pas le même lorsqu’il est sur le terrain, même s’il paraît toujours aussi nonchalant par moment. Remplacé par Gameiro, qui a encore envoyé une frappe au-dessus des cages alors qu’il était bien placé, ça devient inquiétant…

Ménez (5) : Malgré sa passe décisive adressée à Hoarau en début de match, le N° parisien n’a pas vraiment été à la hauteur ce soir. Plus discret que d’habitude, il n’a pas beaucoup pesé sur la défense lyonnaise alors que les espaces étaient bien là. Décevant de la part de l’international français, toujours branché sur courant alternatif. Remplacé par Bodmer, auteur d’un loupé incroyable alors qu’il n’avait plus qu’à pousser le ballon au fond des buts de Lloris, avant de se rattraper en adressant une passe décisive à Hoarau lors du but égalisateur en toute fin de match.

Nenê (6) : Encore une fois buteur sur une penalty qu’il a encore une fois provoqué, Nenê a permis aux Parisiens de rester dans le match juste avant la pause. Il a également été à l’origine d’un grand nombre d’occasions parisiennes. Mais il a parfois trop tergiversé et a manqué une incroyable occasion en fin de match en manquant son plat du pied, ce qui a permis à Lloris d’effectuer un superbe arrêt.

Hoarau (7,5) : Voir plus haut.

Derniers articles

Autres articles présents dans Club