Restez connectés avec nous

Club

Paris bat Evian et se rapproche du titre !

En match de clôture de la 34ème journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain s’est imposé sur le plus petit des scores face à Evian Thonon-Gaillard (0-1), grâce à un but de Javier Pastore. Les Parisiens gardent donc leurs neuf points d’avance sur l’OM et se rapproche encore un peu plus du titre !

Après sa belle victoire face à Nice dimanche dernier, le PSG se déplaçait de nouveau à Annecy afin d’y affronter Evian Thonon-Gaillard, l’équipe qui l’a éliminé de la Coupe de France la semaine dernière. Les Parisiens avaient à coeur de prendre trois nouveaux points afin de se rapprocher encore un peu plus du titre de Champion de France et Carlo Ancelotti décidait évidemment d’aligner la meilleure équipe possible. Deux changements par rapport au onze qui a battu Nice : Jallet remplaçait Van der Wiel et Alex retrouvait sa place au côté de Thiago Silva, poussant ainsi Sakho sur le banc.

Mais contrairement à dimanche dernier au Parc des Princes, le PSG n’allait pas débuter ce match tambour battant. Maladroits et peu inspirés, les Franciliens rencontraient beaucoup de difficultés dans la construction du jeu et ne parvenaient pas à s’approcher des buts de Laquait. C’est d’ailleurs sur une frappe lointaine d’Ibrahimovic que Laquait était inquiété pour la première fois (5e). Le Suédois, joueur le plus en vue durant la première période, était ensuite à deux doigts d’ouvrir le score sur un bon coup-franc de Maxwell mais il ne pouvait pas faire mieux que tirer dans le portier savoyard alors qu’il était seul au second poteau. Ensuite, même si le PSG se montrait solide défensivement et ne concédait pas d’occasions, le match devenait de plus en plus ennuyeux et seuls des petits faits de jeu, comme les cartons jaunes adressés à Verratti ou Maxwell, nous permettaient de rester éveillés. Car mis à part une incursion de Lavezzi dans la surface suite à une belle ouverture d’Ibrahimovic, le spectacle était triste et le public du Parc des Sports d’Annecy forcément déçu.

Fort heureusement, les Parisiens revenaient sur la pelouse avec de bien meilleures intentions après la pause. Et c’est d’ailleurs sur la première occasion de cette seconde période qu’ils allaient ouvrir le score. Décalé par Ménez sur le côté droit, Jallet servait intelligemment Pastore dans la surface. Sans contrôle, El Flaco envoyait une superbe frappe enroulée dans le petit filet opposé et permettait au PSG de prendre l’avantage (0-1, 50e) ! Un but qui lançait une bonne période de domination parisienne et les hommes de Carlo Ancelotti se procuraient deux énormes occasions coup sur coup. Après avoir vu Verratti trouver la barre transversale, Ibrahimovic manquait l’immanquable en tirant au-dessus des buts alors qu’il était seul dans la surface (62e). Deux minutes plus tard, c’était au tour de Lavezzi de gâcher une énorme occasion en ne trouvant pas le chemin des filets alors qu’il avait dribblé Laquait (63e). Le match était donc enfin lancé, même du côté des Haut-Savoyards, qui forçaient Sirigu à sortir deux gros arrêts sur un coup-franc de Wass (64e) et une reprise puissante de Khlifa (68e). Mais si la défense parisienne restait toutefois assez solide, les choses allaient se compliquer suite à l’expulsion de Verratti. Le jeune prodige italien déjà averti en première période, contestait une mauvaise décision arbitrale, recevait un deuxième carton jaune synonyme d’expulsion et laissait donc son équipe à dix (81e). Les joueurs évianais se mettaient donc jouer plus haut et à presser mais l’arrière-garde francilienne résistait bien, notamment grâce à un excellent Thiago Silva. Le fait de match de cette fin de partie n’était d’ailleurs pas une occasion de but mais l’expulsion injustifiée de Beckham (90e+3), qui recevait un carton rouge direct après avoir voulu protéger son ballon de manière virile. Une décision qui envenimait le match et une bagarre générale se déclarait après le coup de sifflet final, forçant l’arbitre de la rencontre à adresser un carton rouge à Khlifa, qui s’est battu avec Sirigu. Le portier italien, qui n’a pas souhaité quitter les vestiaires, n’a donc pas pu prendre de carton rouge et l’arbitre devrait alors établir un rapport et l’envoyer à la commission de discipline de la LFP.

Le résultat de la soirée était donc la seule chose à retenir et grâce à ses trois nouveaux points engrangés, le PSG se rapproche du titre. Sans Thiago Motta, Beckham et Verratti, suspendus, les Parisiens devront battre Valenciennes le week-end prochain pour valider pour de bon ce titre de Champion de France.

———————————————————————————–

Evian Thonon-Gaillard FC – Paris Saint-Germain : 0-1
Buts : Pastore (51e) pour le PSG

L’équipe d’Evian TG : Laquait – Dja Djédjé, Mongongu, Cambon, Wass – Barbosa (Mbarki, 85e), Rabiu, Sorlin (c), Ninkovic (Bérigaud, 59e) – Sagbo (Adnane, 79e), Khlifa

L’équipe du PSG : Sirigu – Jallet, Alex, T.Silva (c), Maxwell – Pastore (Van der Wiel, 88e), Verratti, Matuidi, Lavezzi (Chantôme, 68e) – Ménez (Beckham, 84e), Ibrahimovic

Avertissements : Dja Djédjé (20e, semelle sur Lavezzi), Rabiu (32e, tacle sur Matuidi) pour Evian TG – Verratti (27e, poussette sur Barbosa – 81e, contestation), Maxwell (45e+1, contestation) pour le PSG

Expulsions : Khlifa (bagarre en fin de match) pour Evian TG – Verratti (81e, deux cartons jaunes) et Beckham (90e+3, excès d’engagement)pour le PSG

Derniers articles

Autres articles présents dans Club