Restez connectés avec nous

Club

Paris déroule et reprend son trône !

Lors d’un match qu’il fallait absolument gagner, le PSG a fait le travail en s’imposant face à une équipe d’Ajaccio (4-1) grâce à des buts de Ménez, Pastore, Hoarau et Nenê. Paris et de nouveau leader de la Ligue 1.

Suite aux mauvais résultats des clubs du haut du classement samedi soir, le PSG se devait de battre Ajaccio pour prendre encore un peu plus d’avance sur les prétendants au podium et surtout pour retrouver son statut de leader de la Ligue 1.

Dans un 4-2-3-1 avec Hoarau en pointe et Pastore en soutien, le PSG démarrait la rencontre en maîtrisant le promu corse dans un rythme assez soutenu. Et les deux équipes se montraient très vite menaçantes coup sur coup en touchant chacune les montants, avec un centre contré finissant sur la barre transversale pour les Corses et une belle frappe de Nenê enroulée sur le poteau pour les Parisiens. Mais dans le jeu, le club de la capitale dominait son adversaire et après avoir vu Hoarau inquiéter Ochoa à trois reprises, Pastore ouvrait le score en concluant un beau mouvement amorcé par Motta puis Matuidi, passeur décisif sur l’action (1-0, 27e). Solide et séduisant, le PSG continuait d’attaquer et Ménez, astucieusement placé sur le flanc droit par Ancelotti, profitait d’une offrande de Pastore pour repiquer dans l’axe et envoyer une frappe enroulée sublime sous la barre d’Ochoa (2-0, 29e). A ce moment-là du match, on imaginait mal Ajaccio inquiéter les Parisiens mais c’était sans compter sur les problèmes défensifs rencontrés sur les coups de pied arrêtés. En effet, suite à un coup-franc provoqué par une faute inexistante de Matuidi, Sirigu renvoyait une première frappe corse avant de s’incliner sur un frappe imparable de Poulard dans la lucarne (2-1, 42e). Malgré une très belle première période, le PSG rejoignait les vestiaires avec un seul petit but d’avance.

Hoarau sur sa lancée

Après la pause, Ajaccio se relançait mieux dans la rencontre et inquiétait même Sirigu grâce à un ballon aérien dans la profondeur qu’André n’a pu faire mieux que prolonger à côté des buts. Du côté du PSG, mis à part quelques rushs de Ménez et deux tentatives lointaines de Pastore, le collectif s’enrayait un peu même si Hoarau avait une bonne opportunité d’inscrire le troisième but et que Nenê frappait une nouvelle fois les montant sur coup-franc (71e). Mais les Parisiens, qui profitaient encore une fois de la fatigue de leurs adversaires, insistaient et après avoir forcé Ochoa à sortir une grosse parade (85e), Hoarau gagnait son face à face avec le gardien mexicain en croisant parfaitement sa frappe (3-1, 86e). Un but qui permettait à Carlo Ancelotti et ses hommes de souffler, d’autant plus que Nenê aggravait la marque grâce à un bon travail de Tiéné et une offrande de Chantôme (4-1, 91e).

Le PSG maîtrisait ensuite la fin de rencontre et s’imposait donc assez facilement face à une équipe d’Ajaccio qui n’a pas démérité. Grâce à cette victoire, les Parisiens sont de nouveau leaders de la Ligue 1 avec un petit point d’avance sur Montpellier et peuvent se lancer avec confiance dans le sprint final.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club