Restez connectés avec nous

Club

Paris prend une option à Mestalla !

En huitième de finale aller de la Ligue des Champions, le Paris Saint-Germain a réalisé une bonne opération en s’imposant face au FC Valence au stade de Mestalla, grâce à des buts de Lavezzi et Pastore (1-2). Les Parisiens prennent une bonne option pour la qualification en quart de finale.

Après être brillamment sorti en tête de sa poule devant le FC Porto, le PSG a désormais pour objectif de continuer son parcours en Ligue des Champions. Pour cela, le club de la capitale se devait tout d’abord d’obtenir un résultat à l’extérieur face au FC Valence, lors d’un huitième de finale aller très attendu.

Pour ce faire, Carlo Ancelotti décidait d’aligner une nouvelle fois un 4-4-2 qui fonctionne depuis début décembre, avec un quatuor offensif composé de Pastore, Lucas, Lavezzi et Ibrahimovic. Bien en place dès le début de la rencontre, la formation francilienne laissait les Espagnols tenir le ballon, tout en plaçant son bloc défensif le plus haut possible sur le terrain du stade de Mestalla. Un choix tactique qui payait puisque les Parisiens récupéraient facilement le ballon et se projetaient rapidement à l’avant. Et sur une des premières contre-attaques, Lucas se mettait déjà en valeur en décochant une frappe puissante qui terminait sur le poteau gauche des cages espagnoles (9e) ! Une première grosse frayeur pour les hommes de Valverde, bousculés par la rapidité des attaquants parisiens. Et sur l’action suivante, Lavezzi et Pastore nous offraient un une-deux de toute beauté dans la surface et El Pocho permettait au PSG d’ouvrir le score grâce à une frappe du droit beaucoup trop puissante pour Guaita, cloué sur place (0-1, 10e). Un début de match parfait pour les hommes de Carlo Ancelotti, qui n’avait pas l’intention de se contenter de ce score. En effet, dans les dix minutes suivant le but, Lucas pour Lavezzi, encore eux, forçaient le gardien de but valencians à s’interposer. Incapables de s’approcher des buts de Sirigu, les Espagnols perdaient de plus en plus de ballons et se mettaient en danger sur les contres parisiens. Et comme pour confirmer son excellente première période, le PSG faisait le break juste avant la pause. Intenable depuis le coup d’envoi, Lucas ridiculisait Guardado se le côté gauche grâce à un crochet du droit tonitruant, avant de centrer en retrait pour Pastore. Sans réfléchir, El Flaco reprenait directement le ballon et ajustait Guaita pour donner deux buts d’avance à son équipe (0-2, 43e). Encore un joli mouvement qui concluait une première mi-temps qui aurait pu être parfaite si Verratti n’avait pas écopé d’un carton jaune suite à une altercation avec João Pereira. Un avertissement qui le privera du match retour au Parc des Princes.

Lavezzi et Lucas intenables

En seconde période, Valence décidait de presser d’entrée et réduire le score le plus rapidement possible pour se relancer dans le match. Mais les Espagnols tombaient encore sur un bloc défensif parisien très solide et ce sont même les hommes de Carlo Ancelotti qui se procuraient la première grosse occasion. A l’heure de jeu, Ibrahimovic, très discret jusqu’ici, décochait une frappe puissante que ne pouvait que repousser Guaita. A l’affût, Lavezzi reprenait mais ne pouvait trouver le cadre (61e). El Pocho, auteur d’un match absolument énorme, était ensuite à deux doigts d’inscrire le troisième mais son ballon piqué était capté par le portier espagnol (64e). Mais ce n’était pas les seules occasions parisiennes puisque Lavezzi encore, Ibrahimovic et Chantôme, entré à la place de Lucas, étaient encore tout près de corser l’addition mais le gardien valencians et un hors-jeu sauvaient les Espagnols. Nelson Valdez à bout portant et Tino Costa sur coup-franc tentaient bien d’inquiéter Sirigu mais les Parisiens tenaient bon. Malheureusement, sur un énième coup-franc, Tino Costa trouvait Rami dans la surface et l’ancien Lillois réduisait la marque (1-2, 90e). Une but vraiment dommageable d’autant plus que le PSG sera privé de Zlatan Ibrahimovic au match retour. En effet, le suédois touchait Guardado de la semelle et se faisait directement expulser par l’arbitre de la rencontre alors que le match prenait fin.

Malgré une fin de rencontre catastrophique, c’est donc sur ce score de 2-1 que le PSG s’imposait au stade de Mestalla au terme d’un très bon match de la part des hommes de Carlo Ancelotti. Un avantage d’un but qui met les Parisiens dans de bonnes dispositions avant le match retor le 6 mars prochain au Parc des Princes, car les Espagnols devront marquer au moins deux buts dans l’enceinte parisienne pour espérer se qualifier pour les quarts de finale.

————————————————————

FC Valence – Paris Saint-Germain : 1-2
Buts : Lavezzi (10e) et Pastore (43e) pour le PSG – Rami (90e) pour Valence

L’équipe de Valence : Guaita – J.Pereira, Rami, R.Costa, Guardado – Parejo, T.Costa – Feghouli (Viera, 84e), Banega (Canales, 46e), Jonas (Valdez, 46e) – Soldado (c)

L’équipe du PSG : Sirigu – Jallet (c), Alex, Sakho, Maxwell – Lucas (Chantôme, 53e), Verratti, Matuidi, Pastore (Armand, 88e) – Lavezzi (Ménez, 76e), Ibrahimovic

Avertissements : Pereira (32e, accrochage avec Verratti) pour Valence – Verratti (32e, accrochage avec Pereira) pour le PSG

Expulsion : Ibrahimovic (91e, semelle sur Guardado) pour le PSG

Derniers articles

Autres articles présents dans Club