Restez connectés avec nous

Club

Pastore : « J’ai le sentiment d’être bon »

Souvent en difficulté en début de saison, Javier Pastore semble plus séduisant depuis quelques matches, notamment depuis qu’il est positionné en numéro 10 derrière deux attaquants. El Flaco est d’ailleurs d’accord pour dire qu’il se sent mieux à ce poste et qu’il apporte véritablement quelque chose à son équipe.

« J’ai le sentiment d’être bon. Sans avoir été extraordinaire, je pense avoir été important. J’ai marqué deux buts. Dans le dernier match de Championnat, contre Sochaux, j’ai délivré une passe décisive à Kevin Gameiro. Pour le type de joueur que je suis, c’est une satisfaction. Le plus important, c’est que l’équipe gagne et joue bien. Après, à titre personnel, je veux être encore meilleur. Tout le monde a pu constater que mon rendement a nettement progressé lorsque je me suis trouvé plus près des deux attaquants. J’ai marqué, j’ai délivré des passes décisives. Je me sens beaucoup mieux quand je suis positionné plus haut. Ce n’est pas que je sois mal au milieu du terrain, mais il faudrait que j’y passe plus de temps pour m’habituer, a expliqué le milieu de terrain argentin dans France Football, lui qui sait qu’il devra toutefois faire des progrès dans la régularité. Oui, je sais qu’il m’arrive encore d’avoir des passages à vide au cours des matches, d’alterner le très bon et le très mauvais. On en parle beaucoup avec l’entraîneur pour voir comment garder un niveau plus constant. Le problème est dans ma tête. La solution passe sûrement par une plus grande concentration. »

Et s’il se sent de plus en plus à l’aise au sein de l’équipe, c’est aussi grâce au talent de Marco Verratti et Zlatan Ibrahimovic, qui savent le mettre en valeur. « Verratti m’aide énormément. Il cherche la passe courte et porte le jeu vers l’avant. Et il m’apporte énormément car il a cette faculté pour éliminer un ou deux joueurs sur une touche de balle. Du coup, il attire les adversaires et ça me libère. Avec lui, je joue mieux. Je l’avais vu jouer deux matchs la saison dernière, c’est tout, car je n’ai pas trop l’habitude de regarder la Serie B. Mais lorsque la rumeur de son arrivée a commencer à se propager, beaucoup de mes amis en Italie m’en ont parlé et j’ai compris que c’était un bon joueur. Ibrahimovic a un profil différent des autres. Avant, on avait des attaquants dont l’atout majeur était plutôt la vitesse, des joueurs qui se déplacent généralement des côtés vers l’axe. Ibrahimovic lui, reste généralement dans l’axe, il n’hésite pas à reculer pour chercher le ballon. Il est physiquement très fort, il est difficile de lui prendre la balle. Ça nous offre beaucoup plus de solutions, a poursuivi l’ancien joueur de Palerme, qui tente de prendre exemple sur certains des meilleurs milieux de terrain du monde pour s’améliorer. David Silva, l’international espagnol de Manchester City, en fait partie. Actuellement, avec l’un des adjoints de Carlo Ancelotti, je visionne beaucoup d’images de David Silva, son positionnement, ses déplacements, sa capacité de couvrir tout le terrain. Nous ne regardons que lui, nous ne faisons même pas attention au ballon, rien qu’a ses mouvements. Et c’est assez incroyable, ça nous permet de travailler certains aspects de mon jeu que nous voulons améliorer. »

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club