Restez connectés avec nous
PSG/Angers - Diallo, ravi de jouer, souligne la belle "maitrise" parisienne
©Iconsport

Club

PSG/Angers – Diallo, ravi de jouer, souligne la belle « maitrise » parisienne

Le Paris Saint-Germain s’est imposé ce vendredi avec la manière 6-1 contre le SCO Angers (retrouvez le résumé ici) en ouverture de la 6e journée de Ligue 1 2020-2021. Enfin efficaces, les Parisiens ont su se mettre à l’abri assez vite pour finir par un festival de buts. Abdou Diallo, défenseur de 24 ans content de pouvoir enchainer les matchs, est revenu sur cette belle victoire au micro de Téléfoot.

Diallo « on a su gérer comme il fallait »

« Une entrée tranquille ?

Ca va oui, cela fait longtemps que je n’avais pas pu enchaîner à cause de ma blessure. Donc ça fait du bien.

Je veux retrouver du rythme ?

Bien, du rythme et puis mes sensations. Être longtemps écarté des terrains c’est compliqué, mais je reviens avec le sourire.

On a pu dérouler ?

On a été plutôt en maîtrise et on a marqué quand il fallait, ça nous a facilité le travail. Et puis on a su gérer comme il fallait. »

Le PSG monte en puissance, comme prévu. Le mauvais début de saison semble loin. Ce soir Thomas Tuchel, l’entraîneur parisien a une nouvelle fois aligné une équipe très offensive et cela s’est vu. Tout a commencé par un but magnifique, le premier sous ses nouvelles couleurs, d’Alessandro Florenzi (arrière droit de 29 ans). Neymar (attaquant de 28 ans) auteur d’un grand match s’est rassuré en inscrivant un doublé. Même Julian Draxler (milieu/attaquant de 27 ans) a livré une prestation convaincante. Présent dans l’impact et le jeu offensif il a logiquement été récompensé par un but. Kylian Mbappé (attaquant de 21 ans) a réussi en toute fin de match à inscrire son but sur un joli centre de Mitchel Bakker (arrière gauche de 20 ans). Idrissa Gueye (milieu de 31 ans) a lui aussi, d’une frappe détournée, aggravé le score.

On a pu voir de large sourires, et cette victoire va faire du bien dans les têtes parisiennes. L’efficacité est revenue. Le PSG a su jouer très haut à l’image de son capitaine Marquinhos (défenseur/milieu de 26 ans), régulièrement au-delà de la ligne médiane. Certes cela a occasionné des belles actions des Angevins mais Paris a su couper leurs bonnes intentions. Les joueurs parisiens, sérieux, n’ont laissé qu’une toute petite chance bien repoussée à Angers de revenir dans la partie. On a retrouvé le PSG, de bon augure pour la suite.

Retrouvez ci-dessous notre podcast à propos du groupe du PSG en Ligue des Champions (retrouvez le tirage complet ici) : 

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club