Restez connectés avec nous

Club

PSG – BOR : les notes des Parisiens

Homme du match – Sakho (7) : Match très solide du jeune défenseur parisien. Omniprésent dans les duels, notamment face à ce monstre physique de Diabaté, l’international français a aussi été très propre dans la relance. Une mention spéciale pour ce tacle rageur en seconde période pour contre une frappe de Diabaté, une des rares incursions bordelaises. Sakho gagne des points avant l’arrivée de Thiago Silva en défense centrale.

Sirigu (6) : C’est bien simple, mis à part une sortie aérienne en première période, le gardien de but parisien n’a rien eu à faire du match. Une soirée tranquille pour lui.

Jallet (5,5) : Parfois maladroit dans ses passes et contrôles, le capitaine parisien a tenté d’apporter offensivement mais ses centres étaient souvent mal ajustés. Il a toutefois été solide défensivement et a touché énormément de ballons (103 exactement).

Alex (6) : Peu sollicité tout au long de la rencontre, le Tank a fait le travail, en repoussant par exemple quelques ballons chauds en fin de match. Il aurait également pu ouvrir le score de la tête juste avant la pause.

Sakho (7) : Voir plus haut.

Maxwell (3,5) : Cela fait maintenant plusieurs mois qu’on l’attend au niveau, et visiblement/ Ancelotti aussi. Remplacé par Armand en seconde période (69e), le latéral brésilien ne s’est pas du tout montré rassurant en défense en laissant partir Mariano dans son dos à plusieurs reprises. Il a bien tenté d’apporter offensivement mais n’a jamais fait la différence.

Motta (4) : Le milieu de terrain italo-brésilien était de retour de blessure et cela s’est vu. S’il a touché énormément de ballons, il en a pas fait grand chose et il en a perdu beaucoup trop. De plus, il s’est fait bousculer physiquement et n’avait sûrement pas les jambes pour jouer 90 minutes. Décevant mais laissons-lui le temps de retrouver sa forme.

Matuidi (5) : Toujours aussi généreux dans les efforts, l’ancien Stéphanois semble tout de suite plus limité lorsqu’il s’agit de participer au jeu offensif. C’est aussi ce qu’on attend de lui dans ce schéma de jeu et malheureusement, il n’a pas su créer des brêches ce soir. Remplacé par Verratti (81e).

Rabiot (5) : Première titularisation pour le jeune joueur de 17 ans, et il a semblé au niveau de ses coéquipiers. Il s’est retrouvé à plusieurs reprises dans des positions favorables en attaque mais n’a malheureusement pas pris le risque d’utiliser son pied droit. Si le potentiel est clairement là, il a évidemment beaucoup de progrès à faire dans le replacement. Remplacé par Ménez (61e), qui a tenté de percer la défense bordelaise grâce à ses dribbles mais ses tentatives trop molles n’ont pas fait trembler Carrasso.

Nene (4,5) : Comme d’habitude, le N°10 parisien a beaucoup couru, tout en étant à l’origine de nombreuses offensives parisiennes. Mais à part une frappe lointaine cadrée juste avant la pause, il n’a pas été décisif, en plus d’avoir mal tiré la majorité des corners.

Pastore (4,5) : Repositionné dans le trio offensif, El Flaco n’a pas semblé plus fringant qu’au milieu de terrain. Il a été le seul à tenter des choses en première période, avec notamment une frappe puissante sur Carrasso, mais s’est petit à petit éteint.

Ibrahimovic (5) : Match frustrant compliqué pour l’attaquant suédois au milieu d’une défense bordelaise costaude et bien regroupée. S’il a été amorcé quelques attaques, il n’a pas eu beaucoup d’occasions à se mettre sous la dent, si ce n’est une frappe puissante du gauche proche de la lucarne de Carrasso.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club