Restez connectés avec nous
PSG/Naples - Tuchel en conf : Cavani, effort d'équipe, Thiago Silva et Kimpembe

Club

PSG/Naples – Tuchel en conf : Cavani, effort d’équipe, Thiago Silva et Kimpembe

Mercredi, dans le cadre de la 3e journée de la phase de poules de la Ligue des Champions, le Paris Saint-Germain affrontera le SSC Napoli au Parc des Princes (coup d’envoi à 21h, diffusion sur RMC Sport). A la veille de cette rencontre, le coach parisien Thomas Tuchel a répondu à plusieurs questions en conférence de presse. 

Cavani fermé ? Quel est son état d’esprit et ce match parfait pour le relancer ?

J’espère et je le pense. Il était un peu triste après le match contre Lyon car il a dû sortir. Après celui contre Amiens, durant lequel il n’a pas marqué, il est triste. Comme tous les numéros 9. Il est très important pour nous. Je pense qu’il pense un peu trop à cette chose. Je lui dis que cela va arriver, que cela va venir avec un bon travail et qu’il joue avec confiance. Demain c’est spécial pour lui, j’espère qu’il va marquer.

Un déclic depuis Liverpool ?

Beaucoup de choses ont changé dans notre jeu. C’est pour cela que parfois c’est nécessaire de perdre. Il y a beaucoup à apprendre de cela. Personne n’aime perdre. Mais pour nous c’était une expérience très importante. Pour ce niveau, c’était nécessaire de nous améliorer. Nous avons maintenant beaucoup d’intensité, de pressing et plus de structure quand nous attaquons. On doit continuer, c’est absolument nécessaire. Maintenant commence 3 semaines décisifs avec Naples, Marseille, Lille et Monaco. C’est très important que nous jouions avec notre top niveau.

Ancelotti une inspiration ?

Au début, comme joueur car je l’ai vu avec Milan. Il était un grand joueur dans une équipe extraordinaire. Comme entraîneur aussi, il a montré qu’il est spécial. Avec un jeu fluide et beaucoup d’attaques. C’était une inspiration de regarder ses équipes.

« Un test est impossible, mais le timing sera court « 

Thiago Silva forfait ? 

Nous avons un autre entraînement demain matin. Un test est impossible, mais le timing sera court et il est très difficile qu’il joue.

La victoire dépend du quatuor offensif ?

Vous me connaissez et je crois vraiment que le football est un effort de l’équipe. Dans la Ligue des Champions, c’est exactement comme cela. Nous avons des joueurs extraordinaires, mais nous devons jouer en équipe et faire les efforts. Nous sommes un grand club, mais sans une grande expérience en Ligue des Champions. Ce n’est pas une habitude d’aller en demi-finale. Ce n’est pas facile d’avoir des résultats dans cette compétitions.

« C’est absolument nécessaire que nous jouions en équipe. »

Les 4 attaquants sont supers importants pour nous, mais je suis surtout heureux que notre effort d’équipe soit énorme maintenant. C’est absolument nécessaire que nous jouions en équipe.

Mbappé qui a joué à gauche ?

Il l’a fait sans demander et c’est un problème (rires). Je lui ai dit, mais honnêtement il peut jouer dans cette position car c’est très dangereux quand il rentre pour tirer ou combiner. Ce qui est important c’est que Mbappé et Ney ont une grande connexion. Que ce soit à droite ou à gauche ce n’est pas un problème. Cela dépend de l’adversaire. Demain ? Je ne sais pas.

Un match particulièrement pour Marco Verratti ?

Il a fait l’entraînement aujourd’hui et c’est très important. Il a eu une sensation musculaire dans le match contre Amiens, donc je suis heureux qu’il ait fait l’entraînement sans problème. C’est un match spécial pour lui, il aime beaucoup Carlo Ancelotti donc jouer contre lui c’est spécial. En plus c’est une équipe italienne. Oui, il peut faire la différence.

« Il faut faire un grand match. »

Naples, qui a su éteindre Liverpool ?

C’est un duel décisif. Ce seront 2 matchs. Toutes les équipes veulent gagner. Ils ont fait un grand match contre Liverpool. Avec beaucoup d’énergie, de mentalité et de qualité. Ils travaillent en équipe. Ils ont joué avec beaucoup de personnalité. Il y a beaucoup de joueurs qui peuvent la différence. Nous devrons être très attentifs et patients, en jouant avec intensité. Il faut faire un grand match. L’équipe se connaît bien, avec des automatismes. C’est un grand défi.

La clef du match ? 

Il y en a beaucoup. Nous devons attaquer avec de la structure pour faire un contre-pressing. Et être bien en place quand nous défendons. Ils savent attaquer de façon compliquée, avec beaucoup de joueurs. Pour demain, c’est nécessaire que nous jouions à notre niveau maximum. Il n’y a pas qu’une seule clef. Il faut aussi un peu de chance.

« Il faut l’effort d’équipe au maximum. Sinon, nous avons aucune chance de gagner. »

Le PSG riche et favori, mais de quoi se méfier de Naples qui a battu Liverpool ?

Naples a mieux joué contre Liverpool que nous, et nous avons mieux joué qu’eux contre l’Etoile Rouge (rires). Je ne pense que nous soyons riches et favoris. Dans cette compétition, il faut de l’expérience pour grandir. Nous ne sommes pas du tout parmi les favoris de la compétition. C’est un groupe très compliqué.

Un joueur dont j’attends quelque chose en particulier ?

Ce n’est pas possible. Naples est une équipe top, un joueur ne peut pas gagner. Ce n’est pas comme cela. Il faut l’effort d’équipe au maximum. Sinon, nous avons aucune chance de gagner.

Si j’ai parlé à Kimpembe pour l’aider ?

Nous avons confiance. Il y a aussi la possibilité de faire jouer Thilo Kehrer, qui a été très bon dernièrement. Presko a été top contre Liverpool et l’Etoile Rouge. C’est normal après un carton rogue qui l’a rendu triste, en jouant en plus avec l’équipe nationale…C’est normal. Les gars ne sont pas des machines. Il doit se sentir pour jouer à son niveau maximum. J’ai confiance en Presko chaque jour. Il a toujours le sourire et il se donne à fond. Tu peux l’appeler à 3h du matin pour faire un entraînement. Celui de demain à 9h ne sera pas un problème (rires).


Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club