Club

Rabiot « Je me sens libre en relayeur…Avec Diarra, je devrais mon dépanner en sentinelle, c’est une bonne chose »

Rabiot Je me sens libre en relayeur...Avec Diarra, je devrais mon dépanner en sentinelle, c'est une bonne chose
Publie le 09/02/2018 a 19:45



  • Adrien Rabiot, milieu de 22 ans du Paris Saint-Germain, a accordé une longue interview à L’Equipe Magazine. L’international français est notamment invité à revenir sur son poste et sa préférence pour le rôle de relayeur, plutôt que celui de sentinelle qu’il a dû occuper plusieurs fois.

    « Je m’y sens libre, je peux bouger un peu plus, être plus offensif, me retrouver plus souvent devant le but, précise Rabiot. Je suis moins à rester dans une zone, comme en sentinelle où je dois être très vigilant.

    Jouer devant la défense, c’est bien pour moi car ça me permet d’élargir ma panoplie et de pouvoir jouer avec d’autres qualités.  Mais c’est une position où l’on a une grande responsabilité, notamment sur le plan défensif. Avec les joueurs devant moi, je prends quand même du plaisir à ce poste-là. J’en ai déjà pris, comme face à Barcelone l’an dernier à l’aller (4-0).

    ‘Je suis le conseil d’Emery’

    Emery m’a conseillé de le prendre comme quelque chose qui allait me permettre d’engranger de l’expérience. Je suis donc son conseil. Et avec la venue de Lass (Diarra), je devrais moins dépanner à ce poste, ce qui est une bonne chose. »

    On le saura, Rabiot se sent mieux en relayeur qu’en sentinelle. Même s’il accepte de jouer dans ce dernier rôle, où il a progressé et amène des qualités intéressantes. Il ne faudra pas au passage en vouloir au joueur de se « plaindre » d’avoir été en sentinelle, puisqu’il ne fait que répondre aux questions et rappelle qu’il en tire du positif.

    D’ailleurs, si vraiment il le fallait, Rabiot reprendrait sans doute cette place de « 6 ». On note au passage qu’il le fait en fait dans les matchs avec Lo Celso en sentinelle, puisque les milieux bougent beaucoup durant la rencontre. Surtout dans la possession de balle. C’est aussi une option pour le PSG. Avec dorénavant Lassana Diarra dans l’équipe, Paris a toutes les armes pour former un milieu compétitif et même s’adapter. Espérons bien le voir en Ligue des Champions.

    Publie le 09/02/2018 a 19:45

    Rabiot « Je me sens libre en relayeur…Avec Diarra, je devrais mon dépanner en sentinelle, c’est une bonne chose »

    Adrien Rabiot, milieu de 22 ans du Paris Saint-Germain, a accordé une longue interview à L’Equipe Magazine. L’international français est notamment invité à revenir sur son poste et sa préférence pour le rôle de relayeur, plutôt que celui de sentinelle qu’il a dû occuper plusieurs fois.

    « Je m’y sens libre, je peux bouger un peu plus, être plus offensif, me retrouver plus souvent devant le but, précise Rabiot. Je suis moins à rester dans une zone, comme en sentinelle où je dois être très vigilant.

    Jouer devant la défense, c’est bien pour moi car ça me permet d’élargir ma panoplie et de pouvoir jouer avec d’autres qualités.  Mais c’est une position où l’on a une grande responsabilité, notamment sur le plan défensif. Avec les joueurs devant moi, je prends quand même du plaisir à ce poste-là. J’en ai déjà pris, comme face à Barcelone l’an dernier à l’aller (4-0).

    ‘Je suis le conseil d’Emery’

    Emery m’a conseillé de le prendre comme quelque chose qui allait me permettre d’engranger de l’expérience. Je suis donc son conseil. Et avec la venue de Lass (Diarra), je devrais moins dépanner à ce poste, ce qui est une bonne chose. »

    On le saura, Rabiot se sent mieux en relayeur qu’en sentinelle. Même s’il accepte de jouer dans ce dernier rôle, où il a progressé et amène des qualités intéressantes. Il ne faudra pas au passage en vouloir au joueur de se « plaindre » d’avoir été en sentinelle, puisqu’il ne fait que répondre aux questions et rappelle qu’il en tire du positif.

    D’ailleurs, si vraiment il le fallait, Rabiot reprendrait sans doute cette place de « 6 ». On note au passage qu’il le fait en fait dans les matchs avec Lo Celso en sentinelle, puisque les milieux bougent beaucoup durant la rencontre. Surtout dans la possession de balle. C’est aussi une option pour le PSG. Avec dorénavant Lassana Diarra dans l’équipe, Paris a toutes les armes pour former un milieu compétitif et même s’adapter. Espérons bien le voir en Ligue des Champions.




  • Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Thierry Marchand Je me demande comment Mbappé peut lancer un appel...Les Parisiens ont la trouille

    Thierry Marchand « Je me demande comment Mbappé peut lancer un appel…Les Parisiens ont la trouille »

    Autour du PSG

    A l’heure de la mobilisation générale pour les joueurs du Paris Saint-Germain, notamment de Kylian Mbappé ...

    Actualité Féminine

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Actu Féminin

    Corinne Diacre (43 ans), la sélectionneuse de l’équipe de France Féminine a livré sa liste pour ...

    Vidéos PSG

    Rabiot « Je me sens libre en relayeur…Avec Diarra, je devrais mon dépanner en sentinelle, c’est une bonne chose »

    Rabiot Je me sens libre en relayeur...Avec Diarra, je devrais mon dépanner en sentinelle, c'est une bonne chose <Club , Une

    Adrien Rabiot, milieu de 22 ans du Paris Saint-Germain, a accordé une longue interview à L’Equipe Magazine. L’international français est notamment invité à revenir sur son poste et sa préférence pour le rôle de relayeur, plutôt que celui de sentinelle qu’il a dû occuper plusieurs fois.

    « Je m’y sens libre, je peux bouger un peu plus, être plus offensif, me retrouver plus souvent devant le but, précise Rabiot. Je suis moins à rester dans une zone, comme en sentinelle où je dois être très vigilant.

    Jouer devant la défense, c’est bien pour moi car ça me permet d’élargir ma panoplie et de pouvoir jouer avec d’autres qualités.  Mais c’est une position où l’on a une grande responsabilité, notamment sur le plan défensif. Avec les joueurs devant moi, je prends quand même du plaisir à ce poste-là. J’en ai déjà pris, comme face à Barcelone l’an dernier à l’aller (4-0).

    ‘Je suis le conseil d’Emery’

    Emery m’a conseillé de le prendre comme quelque chose qui allait me permettre d’engranger de l’expérience. Je suis donc son conseil. Et avec la venue de Lass (Diarra), je devrais moins dépanner à ce poste, ce qui est une bonne chose. »

    On le saura, Rabiot se sent mieux en relayeur qu’en sentinelle. Même s’il accepte de jouer dans ce dernier rôle, où il a progressé et amène des qualités intéressantes. Il ne faudra pas au passage en vouloir au joueur de se « plaindre » d’avoir été en sentinelle, puisqu’il ne fait que répondre aux questions et rappelle qu’il en tire du positif.

    D’ailleurs, si vraiment il le fallait, Rabiot reprendrait sans doute cette place de « 6 ». On note au passage qu’il le fait en fait dans les matchs avec Lo Celso en sentinelle, puisque les milieux bougent beaucoup durant la rencontre. Surtout dans la possession de balle. C’est aussi une option pour le PSG. Avec dorénavant Lassana Diarra dans l’équipe, Paris a toutes les armes pour former un milieu compétitif et même s’adapter. Espérons bien le voir en Ligue des Champions.

    By
    @https://twitter.com/BottemanneNicol
    OTER ?>