Club

ACA : la chasse à l’ours est ouverte !

Nenê - Javier PASTORE
Publie le 03/03/2012 a 19:00



  • Dimanche, à 17 h, le PSG accueillera Ajaccio à l’occasion de la 26e journée de Ligue 1. Si Montpellier ne s’impose pas à Dijon ce soir, le club de la capitale pourrait avoir l’occasion de récupérer son fauteuil de leader au classement.

    Les Rouges et Bleus demeurent sur une série médiocre en Ligue 1 : trois points pris sur neuf possibles (trois nuls), lors des trois dernières rencontres de Championnat. Demain, Paris devra absolument s’imposer face à l’Ours, surnom donné au club corse. Invaincus en 2012, les hommes de Carlo Ancelotti n’ont cependant pas perdu une seule de leurs quatorze dernières rencontres. « Cela ne va pas être un match facile, face à une équipe en pleine réussite en ce moment. Elle a connu des débuts difficiles puis a su s’adapter à la Ligue 1. On est le Paris Saint-Germain, on est chez nous au Parc des Princes et on va tout faire pour gagner. Respecter cette équipe, c’est ne rien lui laisser et montrer que nous sommes les favoris », a prévenu Blaise Matuidi. Actuellement 16e de Ligue 1, les Insulaires n’envisagent pas de venir au Parc des Princes pour faire de la figuration.

    Adieu au « sapin de Noël » ?

    Face à Ajaccio, Carlo Ancelotti pourrait reconduire la même défense que celle ayant encaissé quatre buts face à Lyon (4-4). Mohamed Sissoko étant blessé, Blaise Matuidi part favori pour le remplacer au milieu de terrain. A Gerland, Ancelotti a renoncé pour la première fois à son système tactique en 4-3-2-1, le fameux « sapin de Noël ». En sera-t-il de même demain ? C’est très probable. Si le technicien italien opte pour un dispositif en 4-2-3-1, celui qu’utilisait Antoine Kombouaré lors de la première partie de saison, la composition du onze de départ devrait être la suivante : Sirigu – Jallet, Alex, Sakho, Maxwell – Thiago Motta, Matuidi – Ménez, Pastore, Nenê – Hoarau. Après son doublé face à Lyon, la présence du Réunionnais à la pointe de l’attaque francilienne ne fait plus l’ombre d’un doute.

    Lippini : « Pourquoi pas nous ? »

    L’ACA poursuit vaillamment sa course au maintien, après avoir compté jusqu’à huit points de retard sur le dix-septième.  « Après notre match à Saint-Étienne (1-3, le 26 novembre), on était quasiment condamné. On a décidé de remonter le bloc. Ça a fonctionné. Après, je ne sais pas si c’est à cause du changement de système ou d’un déclic dans la tête des joueurs », explique Olivier Pantaloni à L’Equipe. Le coach corse est passé d’un schéma en 4-1-4-1 à un dispositif en 4-2-3-1. « Le PSG ? C’est une très belle équipe, reconnaît le défenseur corse Anthony Lippini sur le site officiel de son club, mais ça reste des joueurs. On a pu voir qu’ils ne sont pas invincibles. La preuve : ils ont fait 0-0 contre Nice. Pourquoi pas nous ? ». De son côté, Clément Chantôme incite à la prudence. « C’est une équipe en confiance qui va venir au Parc en se lâchant car ils n’ont rien à perdre. Il faut faire attention à ce genre de match car c’est une rencontre à ne pas perdre si tu veux être champion », assure le numéro 20 francilien.

    Statistiques et pronostics

    Cette saison, au Parc, le PSG s’est imposé aisément face aux deux autres promus (Evian 3-1, Dijon 2-0). Le club de la capitale a pris les trois points lors de quatre de ses cinq réceptions d’une équipe située parmi les six derniers de Ligue 1. Paris et Ajaccio ne se sont rencontrés que six fois au Parc des Princes (trois victoires, deux nuls et une défaite). Sur les différents sites de paris sportifs, les joueurs d’Ancelotti sont donnés largement favoris (cotes : 1,22 pour la victoire parisienne, 5 le nul et 11 pour un succès corse). Il faudra se méfier de l’attaquant Eduardo, qui a déjà inscrit quatre buts en Ligue 1 avec l’AC depuis son arrivée lors du mercato (cote pour un but du Brésilien : 3,75). Très en confiance actuellement, Guillaume Hoarau pourrait de nouveau trouver le chemin des filets dimanche (cote : 1,90).

    Publie le 03/03/2012 a 19:00

    ACA : la chasse à l’ours est ouverte !

    Dimanche, à 17 h, le PSG accueillera Ajaccio à l’occasion de la 26e journée de Ligue 1. Si Montpellier ne s’impose pas à Dijon ce soir, le club de la capitale pourrait avoir l’occasion de récupérer son fauteuil de leader au classement.

    Les Rouges et Bleus demeurent sur une série médiocre en Ligue 1 : trois points pris sur neuf possibles (trois nuls), lors des trois dernières rencontres de Championnat. Demain, Paris devra absolument s’imposer face à l’Ours, surnom donné au club corse. Invaincus en 2012, les hommes de Carlo Ancelotti n’ont cependant pas perdu une seule de leurs quatorze dernières rencontres. « Cela ne va pas être un match facile, face à une équipe en pleine réussite en ce moment. Elle a connu des débuts difficiles puis a su s’adapter à la Ligue 1. On est le Paris Saint-Germain, on est chez nous au Parc des Princes et on va tout faire pour gagner. Respecter cette équipe, c’est ne rien lui laisser et montrer que nous sommes les favoris », a prévenu Blaise Matuidi. Actuellement 16e de Ligue 1, les Insulaires n’envisagent pas de venir au Parc des Princes pour faire de la figuration.

    Adieu au « sapin de Noël » ?

    Face à Ajaccio, Carlo Ancelotti pourrait reconduire la même défense que celle ayant encaissé quatre buts face à Lyon (4-4). Mohamed Sissoko étant blessé, Blaise Matuidi part favori pour le remplacer au milieu de terrain. A Gerland, Ancelotti a renoncé pour la première fois à son système tactique en 4-3-2-1, le fameux « sapin de Noël ». En sera-t-il de même demain ? C’est très probable. Si le technicien italien opte pour un dispositif en 4-2-3-1, celui qu’utilisait Antoine Kombouaré lors de la première partie de saison, la composition du onze de départ devrait être la suivante : Sirigu – Jallet, Alex, Sakho, Maxwell – Thiago Motta, Matuidi – Ménez, Pastore, Nenê – Hoarau. Après son doublé face à Lyon, la présence du Réunionnais à la pointe de l’attaque francilienne ne fait plus l’ombre d’un doute.

    Lippini : « Pourquoi pas nous ? »

    L’ACA poursuit vaillamment sa course au maintien, après avoir compté jusqu’à huit points de retard sur le dix-septième.  « Après notre match à Saint-Étienne (1-3, le 26 novembre), on était quasiment condamné. On a décidé de remonter le bloc. Ça a fonctionné. Après, je ne sais pas si c’est à cause du changement de système ou d’un déclic dans la tête des joueurs », explique Olivier Pantaloni à L’Equipe. Le coach corse est passé d’un schéma en 4-1-4-1 à un dispositif en 4-2-3-1. « Le PSG ? C’est une très belle équipe, reconnaît le défenseur corse Anthony Lippini sur le site officiel de son club, mais ça reste des joueurs. On a pu voir qu’ils ne sont pas invincibles. La preuve : ils ont fait 0-0 contre Nice. Pourquoi pas nous ? ». De son côté, Clément Chantôme incite à la prudence. « C’est une équipe en confiance qui va venir au Parc en se lâchant car ils n’ont rien à perdre. Il faut faire attention à ce genre de match car c’est une rencontre à ne pas perdre si tu veux être champion », assure le numéro 20 francilien.

    Statistiques et pronostics

    Cette saison, au Parc, le PSG s’est imposé aisément face aux deux autres promus (Evian 3-1, Dijon 2-0). Le club de la capitale a pris les trois points lors de quatre de ses cinq réceptions d’une équipe située parmi les six derniers de Ligue 1. Paris et Ajaccio ne se sont rencontrés que six fois au Parc des Princes (trois victoires, deux nuls et une défaite). Sur les différents sites de paris sportifs, les joueurs d’Ancelotti sont donnés largement favoris (cotes : 1,22 pour la victoire parisienne, 5 le nul et 11 pour un succès corse). Il faudra se méfier de l’attaquant Eduardo, qui a déjà inscrit quatre buts en Ligue 1 avec l’AC depuis son arrivée lors du mercato (cote pour un but du Brésilien : 3,75). Très en confiance actuellement, Guillaume Hoarau pourrait de nouveau trouver le chemin des filets dimanche (cote : 1,90).




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Arfer

      lyon et marseille qui perdent et s’éloignent de la LDC,lille et montpellier qui concèdent le nul,c’est bon sa en éspérant qu’on récupère la place qu’on n’aurait jamais du perdre !

    • tropfort

      mtp a égalisé fai chier
      lyon per aussi mdrrr c grave la

    • tropfort

      je reve ou montpellier perd marseille aussi et lille est accroché ???!!!!

    • PatrickMazzucotelliChellouf

      Un bon résultat est obligatoire!!!!! Faudra sortir un très gros match dimanche car les corses ne vont rien lacher.
      Allez Paris!!!    3-0 au moins ça mettra les choses au clair.     Ici C’est Paris!!!!

    • CHANTOME, à la place de Matuidi et ce  11 là me plairait mieux, CHANTOME……..

    Dernieres news

    Classement PSG Ligue 1

    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0
    6 Guingamp 0 0 0 0 0
    7 LOSC Lille Métropole 0 0 0 0 0
    8 Lorient 0 0 0 0 0
    9 Metz 0 0 0 0 0
    10 Monaco 0 0 0 0 0

    Suivez-nous sur les reseaux



    # Equipe MJ V N D Pts
    1 Angers 0 0 0 0 0
    2 Bastia 0 0 0 0 0
    3 Girondins de Bordeaux 0 0 0 0 0
    4 Caen 0 0 0 0 0
    5 Dijon 0 0 0 0 0

    L'actualité européenne

    Meunier "on attendait Aurier à l’aéroport...il y a assez de qualités dans le groupe pour s'adapter aux forfaits

    T.Meunier « On a vu une première mi-temps excellente,un bloc aussi bien défensif qu’offensif »

    LDC

    Le Paris Saint-Germain s’est réveillé ce matin avec le sourire. Grâce au match nul acquis à ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Mao HASHIMOTOa publié un new post."Anciens – Ronaldinho voudrait aider Chapocoense"
    3 hours ago
    Arthur Barbauda publié un new post."Le FC Séville pourrait faire repartir Savaltore Sirigu dès cet hiver, selon Radio Marca"
    4 hours ago

    Actualité Féminine

    Les parisiennes Cissoko et Geyoro en finale de la FIFA Coupe du Monde U20 féminine 2016

    Les Parisiennes Cissoko et Geyoro en finale de la FIFA Coupe du Monde U20 féminine 2016

    Actu Féminin

    Lundi, les Féminines de l’Equipe de France U20, avec les joueuses du Paris Saint-Germain Hawa Cissoko (défenseur) ...

    Vidéos PSG

    ACA : la chasse à l’ours est ouverte !

    Nenê - Javier PASTORE <Club , Editos , Ligue 1 , Une

    Dimanche, à 17 h, le PSG accueillera Ajaccio à l’occasion de la 26e journée de Ligue 1. Si Montpellier ne s’impose pas à Dijon ce soir, le club de la capitale pourrait avoir l’occasion de récupérer son fauteuil de leader au classement.

    Les Rouges et Bleus demeurent sur une série médiocre en Ligue 1 : trois points pris sur neuf possibles (trois nuls), lors des trois dernières rencontres de Championnat. Demain, Paris devra absolument s’imposer face à l’Ours, surnom donné au club corse. Invaincus en 2012, les hommes de Carlo Ancelotti n’ont cependant pas perdu une seule de leurs quatorze dernières rencontres. « Cela ne va pas être un match facile, face à une équipe en pleine réussite en ce moment. Elle a connu des débuts difficiles puis a su s’adapter à la Ligue 1. On est le Paris Saint-Germain, on est chez nous au Parc des Princes et on va tout faire pour gagner. Respecter cette équipe, c’est ne rien lui laisser et montrer que nous sommes les favoris », a prévenu Blaise Matuidi. Actuellement 16e de Ligue 1, les Insulaires n’envisagent pas de venir au Parc des Princes pour faire de la figuration.

    Adieu au « sapin de Noël » ?

    Face à Ajaccio, Carlo Ancelotti pourrait reconduire la même défense que celle ayant encaissé quatre buts face à Lyon (4-4). Mohamed Sissoko étant blessé, Blaise Matuidi part favori pour le remplacer au milieu de terrain. A Gerland, Ancelotti a renoncé pour la première fois à son système tactique en 4-3-2-1, le fameux « sapin de Noël ». En sera-t-il de même demain ? C’est très probable. Si le technicien italien opte pour un dispositif en 4-2-3-1, celui qu’utilisait Antoine Kombouaré lors de la première partie de saison, la composition du onze de départ devrait être la suivante : Sirigu – Jallet, Alex, Sakho, Maxwell – Thiago Motta, Matuidi – Ménez, Pastore, Nenê – Hoarau. Après son doublé face à Lyon, la présence du Réunionnais à la pointe de l’attaque francilienne ne fait plus l’ombre d’un doute.

    Lippini : « Pourquoi pas nous ? »

    L’ACA poursuit vaillamment sa course au maintien, après avoir compté jusqu’à huit points de retard sur le dix-septième.  « Après notre match à Saint-Étienne (1-3, le 26 novembre), on était quasiment condamné. On a décidé de remonter le bloc. Ça a fonctionné. Après, je ne sais pas si c’est à cause du changement de système ou d’un déclic dans la tête des joueurs », explique Olivier Pantaloni à L’Equipe. Le coach corse est passé d’un schéma en 4-1-4-1 à un dispositif en 4-2-3-1. « Le PSG ? C’est une très belle équipe, reconnaît le défenseur corse Anthony Lippini sur le site officiel de son club, mais ça reste des joueurs. On a pu voir qu’ils ne sont pas invincibles. La preuve : ils ont fait 0-0 contre Nice. Pourquoi pas nous ? ». De son côté, Clément Chantôme incite à la prudence. « C’est une équipe en confiance qui va venir au Parc en se lâchant car ils n’ont rien à perdre. Il faut faire attention à ce genre de match car c’est une rencontre à ne pas perdre si tu veux être champion », assure le numéro 20 francilien.

    Statistiques et pronostics

    Cette saison, au Parc, le PSG s’est imposé aisément face aux deux autres promus (Evian 3-1, Dijon 2-0). Le club de la capitale a pris les trois points lors de quatre de ses cinq réceptions d’une équipe située parmi les six derniers de Ligue 1. Paris et Ajaccio ne se sont rencontrés que six fois au Parc des Princes (trois victoires, deux nuls et une défaite). Sur les différents sites de paris sportifs, les joueurs d’Ancelotti sont donnés largement favoris (cotes : 1,22 pour la victoire parisienne, 5 le nul et 11 pour un succès corse). Il faudra se méfier de l’attaquant Eduardo, qui a déjà inscrit quatre buts en Ligue 1 avec l’AC depuis son arrivée lors du mercato (cote pour un but du Brésilien : 3,75). Très en confiance actuellement, Guillaume Hoarau pourrait de nouveau trouver le chemin des filets dimanche (cote : 1,90).

    By
    @
    OTER ?>