Restez connectés avec nous

Actu Féminin

S. Cruz : « Une marge de progression énorme »

Arrivée le 12 juillet dernier au PSG en provenance de l’OL, Shirley Cruz a retrouvé Farid Benstiti. L’entraîneur des filles a largement contribué au transfert de la joueuse costaricienne.

« J’avais parlé avec Damien Lopez, qui était entraîneur des gardiennes à Lyon (puis Rossiyanka) et qui travaillait avec Farid depuis plusieurs saisons. Il m’avait demandé ce que je pensais faire, si j’étais bien à Lyon, ou si j’avais d’autres projets… À ce moment-là, je ne savais pas vraiment ce que je ferai. Finalement, nous avons gardé contact, et vous connaissez la suite », confie la numéro 28 francilienne au site spécialisé Foot d’elles. Après avoir décroché six titres de championne de France et deux Ligue des Champions, la milieu parisienne aspirait à un nouveau challenge. « J’avais tout gagné avec Lyon, et le projet qu’on me proposait ne me convenait plus alors je me suis dit qu’il était peut-être temps de découvrir autre chose. Le PSG m’a fait part de son projet : un projet solide, et qui sentait le neuf. Je pense que j’avais vraiment besoin de changer d’air et de retrouver de la nouveauté », poursuit la native de San José, qui a disputé onze rencontres cette saison avec Paris.

Actuellement, l’OL possède trois points d’avance sur le PSG au classement de la Division 1 mais compte un match de retard. « Cette saison l’objectif premier est de décrocher la deuxième place du championnat, pour jouer la Ligue des Champions l’année prochaine. Ensuite, ce serait génial d’avoir un titre, alors la Coupe de France est clairement un objectif pour cette deuxième partie de saison. Après, pour les années à venir, on espère se rapprocher de Lyon, et gagner le championnat », reconnaît  Shirley Cruz. A l’instar de l’équipe masculine, le potentiel semble considérable chez les Parisiennes. « Il ne faut pas oublier que c’est avec Farid Benstiti que l’équipe de Lyon a gravi les échelons… Je pense qu’il pourrait en être de même avec notre équipe. On travaille bien ensemble, et on a une marge de progression énorme. Je ne sais pas si nous sommes en mesure de rivaliser avec Lyon cette saison, mais je suis certaine que ce sera encore plus serré dès la saison prochaine », prévient-elle. Lors de la prochaine journée de D1, le PSG se rendra à Arras, le 03 février prochain (14h). La veille, l’OL aura accueilli Juvisy.

Derniers articles

Autres articles présents dans Actu Féminin