Club

Sakho, le grand perdant…

Publie le 09/06/2012 a 19:00



  • Son brassard de capitaine, sa place de titulaire au PSG, son ticket pour l’Euro 2012… A l’issue de l’exercice 2011-2012, Mamadou Sakho a tout perdu.

    Élu meilleur espoir de la saison précédente, le numéro 3 francilien hérite du capitanat après le départ à la retraite de Claude Makelele. D’immenses espoirs portent sur ses épaules. Dès la 2e journée de Ligue 1, le jeune international français se blesse à la cuisse, face à Rennes (1-1). C’est en pleurs qu’il sort du terrain. Il faudra attendre près de deux mois avant de voir Sakho reprendre la compétition. Par la suite, l’identité de son coéquipier en charnière centrale ne cesse de changer. Que ce soit Diego Lugano, Zoumana Camara ou Milan Bisevac, son partenaire pour former le binôme idéal dans ce secteur de jeu ne sera jamais clairement identifié. A la fin de l’année 2011, Mamadou Sakho se blesse à nouveau, manquant ainsi les deux derniers matches de Ligue 1 de la première moitié de saison,  face à Lille et Saint-Etienne. Jusqu’ici, tout va pourtant -à peu près- bien.

    «  On ne peut pas être toujours au top »

    Lorsque Carlo Ancelotti succède à Antoine Kombouaré, « Kirikou » conserve son brassard de capitaine. Contre Locminé, lors des 32e de finale de la Coupe de France, le technicien italien n’hésite pas à le remplacer par Ceara à un quart d’heure de la fin de la rencontre. Pour le moment, sa place de titulaire n’est pas remise en cause et Sakho entame la quasi-totalité des rencontres jusqu’à la fin du mois de mars. Pourtant, force est de constater que son niveau est inférieur à celui qui était le sien lors de la saison précédente. Il n’hésite d’ailleurs pas à l’admettre. « Je suis peut-être un peu moins bien en ce moment. J’essaie de me réfugier dans le travail. On ne peut pas être toujours au top, il faut y faire face. J’ai perdu 2-3 kilos mais ça n’est pas une science exacte », confesse-t-il. Le pire est pourtant à venir.

    Cauchemar à Lille

    Lors du déplacement à Nancy comptant pour la 30e journée de Championnat (défaite 2-1), Ancelotti opte pour une défense centrale composée de Camara et Bisevac, reléguant Sakho sur le banc de touche. « C’est assez frustrant. En tant que compétiteur, j’ai toujours envie de jouer. Ce sont les choix du coach », déclare le joueur, un brin fataliste. Quatre rencontres plus tard, le natif de Paris va avoir l’occasion de récupérer sa place de titulaire, après la blessure de son coéquipier serbe au cours de la rencontre face à Lille (défaite 2-1). A la 69e minute de ce match, il juge mal la trajectoire du ballon et fauche Nolan Roux. Résultat : carton rouge direct et penalty pour les Dogues, alors que les Parisiens menaient au score à ce moment. Et s’il s’agissait du dernier match de Sakho avec les Rouge et Bleu ?

    Ciao l’Euro

    Après son entrée catastrophique face aux Lillois, il ne joue plus la moindre seconde et ne figure pas dans la pré-liste des joueurs convoqués par Laurent Blanc en vue de l’Euro 2012. « Ce n’était pas la meilleure chose pour lui de l’amener dans cette liste. Il aura d’autres challenges à relever avec son club ou le nouveau », explique le sélectionneur des Bleus le 15 mai dernier, ouvrant ainsi la porte à un transfert de Sakho pendant le mercato. Malgré le peu de confiance dont a fait preuve Ancelotti à son égard, il pourrait tout de même rester au club. « Il est jeune, il va s’améliorer. Tout le monde connait ses qualités. La saison prochaine, il peut rejouer sans problème pour le PSG. Si je veux le garder ? Bien sûr ! », s’est exclamé « Carletto ». Toujours est-il que la cellule de recrutement s’est mise en quête d’un nouveau défenseur central. S’il poursuit son aventure dans la capitale, Sakho ne partira certainement pas dans la peau d’un titulaire. Un véritable retour à la case départ pour le plus jeune capitaine dans l’histoire du club et de la ligue 1.

    Publie le 09/06/2012 a 19:00

    Sakho, le grand perdant…

    Son brassard de capitaine, sa place de titulaire au PSG, son ticket pour l’Euro 2012… A l’issue de l’exercice 2011-2012, Mamadou Sakho a tout perdu.

    Élu meilleur espoir de la saison précédente, le numéro 3 francilien hérite du capitanat après le départ à la retraite de Claude Makelele. D’immenses espoirs portent sur ses épaules. Dès la 2e journée de Ligue 1, le jeune international français se blesse à la cuisse, face à Rennes (1-1). C’est en pleurs qu’il sort du terrain. Il faudra attendre près de deux mois avant de voir Sakho reprendre la compétition. Par la suite, l’identité de son coéquipier en charnière centrale ne cesse de changer. Que ce soit Diego Lugano, Zoumana Camara ou Milan Bisevac, son partenaire pour former le binôme idéal dans ce secteur de jeu ne sera jamais clairement identifié. A la fin de l’année 2011, Mamadou Sakho se blesse à nouveau, manquant ainsi les deux derniers matches de Ligue 1 de la première moitié de saison,  face à Lille et Saint-Etienne. Jusqu’ici, tout va pourtant -à peu près- bien.

    «  On ne peut pas être toujours au top »

    Lorsque Carlo Ancelotti succède à Antoine Kombouaré, « Kirikou » conserve son brassard de capitaine. Contre Locminé, lors des 32e de finale de la Coupe de France, le technicien italien n’hésite pas à le remplacer par Ceara à un quart d’heure de la fin de la rencontre. Pour le moment, sa place de titulaire n’est pas remise en cause et Sakho entame la quasi-totalité des rencontres jusqu’à la fin du mois de mars. Pourtant, force est de constater que son niveau est inférieur à celui qui était le sien lors de la saison précédente. Il n’hésite d’ailleurs pas à l’admettre. « Je suis peut-être un peu moins bien en ce moment. J’essaie de me réfugier dans le travail. On ne peut pas être toujours au top, il faut y faire face. J’ai perdu 2-3 kilos mais ça n’est pas une science exacte », confesse-t-il. Le pire est pourtant à venir.

    Cauchemar à Lille

    Lors du déplacement à Nancy comptant pour la 30e journée de Championnat (défaite 2-1), Ancelotti opte pour une défense centrale composée de Camara et Bisevac, reléguant Sakho sur le banc de touche. « C’est assez frustrant. En tant que compétiteur, j’ai toujours envie de jouer. Ce sont les choix du coach », déclare le joueur, un brin fataliste. Quatre rencontres plus tard, le natif de Paris va avoir l’occasion de récupérer sa place de titulaire, après la blessure de son coéquipier serbe au cours de la rencontre face à Lille (défaite 2-1). A la 69e minute de ce match, il juge mal la trajectoire du ballon et fauche Nolan Roux. Résultat : carton rouge direct et penalty pour les Dogues, alors que les Parisiens menaient au score à ce moment. Et s’il s’agissait du dernier match de Sakho avec les Rouge et Bleu ?

    Ciao l’Euro

    Après son entrée catastrophique face aux Lillois, il ne joue plus la moindre seconde et ne figure pas dans la pré-liste des joueurs convoqués par Laurent Blanc en vue de l’Euro 2012. « Ce n’était pas la meilleure chose pour lui de l’amener dans cette liste. Il aura d’autres challenges à relever avec son club ou le nouveau », explique le sélectionneur des Bleus le 15 mai dernier, ouvrant ainsi la porte à un transfert de Sakho pendant le mercato. Malgré le peu de confiance dont a fait preuve Ancelotti à son égard, il pourrait tout de même rester au club. « Il est jeune, il va s’améliorer. Tout le monde connait ses qualités. La saison prochaine, il peut rejouer sans problème pour le PSG. Si je veux le garder ? Bien sûr ! », s’est exclamé « Carletto ». Toujours est-il que la cellule de recrutement s’est mise en quête d’un nouveau défenseur central. S’il poursuit son aventure dans la capitale, Sakho ne partira certainement pas dans la peau d’un titulaire. Un véritable retour à la case départ pour le plus jeune capitaine dans l’histoire du club et de la ligue 1.




  • Toute l'actualité du PSG en vidéo
    Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Parisien9511

      Moi je prends le pari qu a la fin de saison prochaine il est de nouveaux titulaire..

    • Parisien9511

      A son age il peut encore en faire des euros et des cdm…! Cadre du psg des 15 prochaines années… Meme si il met 2 ans avant d etre au top il n aura que 24 ans… Il a été tres fort tres tot et il a encore bcp de marge de progression! Thiago silva – mamad dans l axe. Ca ferait trop mal!

    • N_ico

      Cet article ne sert à rien… Sakho sait très bien qu’il à perdu des choses cette saison et nous aussi… Maintenant, l’accabler en sortant de nouveaux articles qui ne parle de rien de nouveau, franchement c’est pas ce dont il a besoin. Il est en vacances, et pendant l’euro et le mercato on ne peut pas dire qu’il fasse l’actualité alors laissez le tranquille, se reposer en paix et laissons le revenir bien remonté et bien motivé!

      • Ivo671

        J suis d’accord…

    • L’erreur a été de le nommer capitaine de joueur plus expérimenté que lui dans un PSG nouvel génération dès le début de saison alors que c’est un joueur qui est en plein ascension
      Il a fait sa meilleur saison sous les ordres de Makélélé, comme quoi il a besoin d’être encadré pour continuer sa progression et atteindre son potentiel.
      Il reviendra plus fort cette saison, je crois en lui

    • Stan_74

      une blessure d’un futur titulaire et voila il réa-paré , c’est simple le football il faut pas oublier  ça

    • BOMBER

      Le gros problème de sakho c’est que ce mec n’a pas la personnalité pour être un bon capitaine. Il n’a pas le charisme, il est dans sa bulle. C’est pour moi un super coéquipier mais il n’a pas le mental.
      Aujourd’hui le capitaine qui représente le mieux le psg d’aujourd’hui c’est sirigu .

    • JeremyMenez

      L’anneé prochaine il va s’imposé je vous le dis,il a juste besoin de Sakhommodé……….

    • Michaelrobert_7

      Sakho c’est un patron et cette remise en question va le faire revenir encore plus fort! Et à la prochaine coupe du monde il sera capitaine de l’équipe de France!!

    • Elramacinho

       vous allez vor sans leuro il va ouvoir faire une bonne prepa et il sera un titulaire indiscutable avec alex!!!!

    • 2012nouvelleepok

      Footix tu te dis supporters et tappel notre coach carlos au lieu de carlo mdr

    • merci carlos, mercis carlos merri carlos d’avoir brisé la saison de mamad … tssss est apres ont appelle sa un grand entraineurs ….

      • Tetanic

        Je ne suis pas d’accord avec toi Pierrick. Mamad a eu sa chance. Il n’a pas été bon. Après, rien de grave. Il suffit pour lui de rebondir. Ancelotti est l’homme de la situation.

      • Annick-hubert

         c’est pas carlito qui a brisé la saison de mamad, mais c’est mamad tout seul, apparemment il avait besoin de se remettre en cause. Moi j’ai pas digéré son carton rouge face à Lille, je ne lui pardonne pas pourtant je suis fan. Je crois que c’est AK qui en lui donnant le brassard, lui a fait plus de mal que de bien, trop jeune pour une pression pareille on est au PSG MADE IN QUATAR, on joue plus les releguations mais le haut du tableau, pour moi il a pris la grosse tête.

      • Sefe

        De 1, c’est pas Carlos mais Carlo

        De 2, Sakho a été le titulaire sous Ancelotti durant tous les premiers
        matchs mais il a enchainé des prestations décevantes. Un coach ca doit
        savoir prendre ses responsabilités , il est pas là pour faire plaisir à
        Sakho ou a qui que ce soit mais pour faire tourner l’équipe. Nene a
        gouté au banc et s’est faire remettre en place également par Ancelotti
        et il est revenu diférent par la suite, meilleur que jamais pour la fin de saison.

        De 3, venir parler de la gestion d’Ancelotti alors qu’au delà d’etre
        considérer tactiquement comme un des 5 meilleurs au monde il est surtout
        mis en valeur pour sa gestion humaine et de groupe, de l’aveu meme des joueurs et des différents clubs où il est passé, c’est une hérésie
        totale.
        De 4, Sakho ne peut s’en prendre qu’à lui meme, si il avait été sur son niveau de la saison dernière il serait rester en place. Personne n’a de passe droit pour etre titulaire indiscutable , pas plus lui parcequ’il est made in PSG.

      • maxwell17

        il a rien briser du tout , il a mis titulaire 9 fois de suite a son arrivé ! c’est pas de sa faute si mamad a été mauvais . et oui c’est sa un grand entraîneur sa s’emmerde pas avec les joueurs non performant sa les fou sur le banc et sa l’es fait travailler pour revenir plus fort !

      • psg60180

        retourne sur maxifoot mec ;) c labas les footix pas ici 

      • ARTEM

        Foo Foo Footix

      • WWX

        Va acheter un Bescherelle et un livre sur la culture foot, puis reviens.

      • Poppus77

        Mdr c ki Carlos … mdr guignol

      • Tarik75

        Super Combo !!!
        T’es fâché avec l’orthographe, la grammaire et la syntaxe on dirait..  Mais le pire c’est que tu le sois avec le Football..  Quand à ta photo de profil sur fb…  on dira que t’es fâché aussi avec ton coiffeur et ton miroir..  
        à défaut de m’avoir intéressé, on peut dire que tu m’as bien fait rire.. 

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    L'actualité européenne

    Xavi Verratti fait partie des joueurs possibles pour le futur du Barça

    LDC – Les socios du Barça souhaitent plutôt affronter le PSG en huitième.

    Adversaires

    Lundi prochain à midi aura lieu le tirage au sort des huitièmes de finale de la ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa publié un new post."Bruno Salomon "Cavani a entièrement raison""
    2 hours ago
    NicolasBa publié un new post."Le PSG disputera le Trophée Ooredoo des Champions contre le Club Africain de Tunis le 4 janvier"
    15 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Delannoy "On espère qu’il y aura du monde pour nous soutenir au Stade Georges Lefèvre"

    Féminines – Delannoy « On espère qu’il y aura du monde pour nous soutenir au Stade Georges Lefèvre »

    Actu Féminin

    Demain après-midi, le Paris Saint Germain et Juvisy se retrouvent à nouveau en Division 1 féminine, ...

    Vidéos PSG

    Sakho, le grand perdant…

    <Club , Editos , Une

    Son brassard de capitaine, sa place de titulaire au PSG, son ticket pour l’Euro 2012… A l’issue de l’exercice 2011-2012, Mamadou Sakho a tout perdu.

    Élu meilleur espoir de la saison précédente, le numéro 3 francilien hérite du capitanat après le départ à la retraite de Claude Makelele. D’immenses espoirs portent sur ses épaules. Dès la 2e journée de Ligue 1, le jeune international français se blesse à la cuisse, face à Rennes (1-1). C’est en pleurs qu’il sort du terrain. Il faudra attendre près de deux mois avant de voir Sakho reprendre la compétition. Par la suite, l’identité de son coéquipier en charnière centrale ne cesse de changer. Que ce soit Diego Lugano, Zoumana Camara ou Milan Bisevac, son partenaire pour former le binôme idéal dans ce secteur de jeu ne sera jamais clairement identifié. A la fin de l’année 2011, Mamadou Sakho se blesse à nouveau, manquant ainsi les deux derniers matches de Ligue 1 de la première moitié de saison,  face à Lille et Saint-Etienne. Jusqu’ici, tout va pourtant -à peu près- bien.

    «  On ne peut pas être toujours au top »

    Lorsque Carlo Ancelotti succède à Antoine Kombouaré, « Kirikou » conserve son brassard de capitaine. Contre Locminé, lors des 32e de finale de la Coupe de France, le technicien italien n’hésite pas à le remplacer par Ceara à un quart d’heure de la fin de la rencontre. Pour le moment, sa place de titulaire n’est pas remise en cause et Sakho entame la quasi-totalité des rencontres jusqu’à la fin du mois de mars. Pourtant, force est de constater que son niveau est inférieur à celui qui était le sien lors de la saison précédente. Il n’hésite d’ailleurs pas à l’admettre. « Je suis peut-être un peu moins bien en ce moment. J’essaie de me réfugier dans le travail. On ne peut pas être toujours au top, il faut y faire face. J’ai perdu 2-3 kilos mais ça n’est pas une science exacte », confesse-t-il. Le pire est pourtant à venir.

    Cauchemar à Lille

    Lors du déplacement à Nancy comptant pour la 30e journée de Championnat (défaite 2-1), Ancelotti opte pour une défense centrale composée de Camara et Bisevac, reléguant Sakho sur le banc de touche. « C’est assez frustrant. En tant que compétiteur, j’ai toujours envie de jouer. Ce sont les choix du coach », déclare le joueur, un brin fataliste. Quatre rencontres plus tard, le natif de Paris va avoir l’occasion de récupérer sa place de titulaire, après la blessure de son coéquipier serbe au cours de la rencontre face à Lille (défaite 2-1). A la 69e minute de ce match, il juge mal la trajectoire du ballon et fauche Nolan Roux. Résultat : carton rouge direct et penalty pour les Dogues, alors que les Parisiens menaient au score à ce moment. Et s’il s’agissait du dernier match de Sakho avec les Rouge et Bleu ?

    Ciao l’Euro

    Après son entrée catastrophique face aux Lillois, il ne joue plus la moindre seconde et ne figure pas dans la pré-liste des joueurs convoqués par Laurent Blanc en vue de l’Euro 2012. « Ce n’était pas la meilleure chose pour lui de l’amener dans cette liste. Il aura d’autres challenges à relever avec son club ou le nouveau », explique le sélectionneur des Bleus le 15 mai dernier, ouvrant ainsi la porte à un transfert de Sakho pendant le mercato. Malgré le peu de confiance dont a fait preuve Ancelotti à son égard, il pourrait tout de même rester au club. « Il est jeune, il va s’améliorer. Tout le monde connait ses qualités. La saison prochaine, il peut rejouer sans problème pour le PSG. Si je veux le garder ? Bien sûr ! », s’est exclamé « Carletto ». Toujours est-il que la cellule de recrutement s’est mise en quête d’un nouveau défenseur central. S’il poursuit son aventure dans la capitale, Sakho ne partira certainement pas dans la peau d’un titulaire. Un véritable retour à la case départ pour le plus jeune capitaine dans l’histoire du club et de la ligue 1.

    By
    @
    OTER ?>