Club

Sirigu «Jusqu’à présent on a prouvé qu’on était une équipe de merde»

Sirigu "Le problème, ce n’est même pas que je ne jouais pas, c’est que je n’étais pas pris en considération"
Publie le 03/03/2016 a 08:00



  • Titulaire hier soir pour le quart de finale de la Coupe de France face à Saint-Etienne, Salvatore Sirigu avait toutes les raisons d’être satisfait après la victoire des siens (1-3). Interrogé par L’Equipe il a répondu non sans ironie à quelques questions :

    «On ne s’attendait pas à une qualification facile. On a fait un bon match, la qualification fait du bien. On a rencontré des difficultés mais on a bien géré le match. Blaise ? J’espère que ce n’est rien de grave

    Puis lorsque le journaliste lui a demandé comment l’équipe avait digéré la défaite face à Lyon, l’international italien a répondu en ces termes :

    «Perdre un match, des fois ça fait du bien aussi, ça fait réfléchir. Il faut prendre les choses de manière positive. Est-ce que je suis inquiet ? (Ironique)Jusqu’à présent, on a vraiment démontré qu’on était une équipe de merde donc on se pose beaucoup de questions

    Si la défaite a pu permettre de mettre certaines têtes à l’endroit il ne fallait pas non plus tout remettre en question. C’est précisément cette propension des médias à tout exagérer qui semble avoir déplu à Sirigu.

    Parisien depuis 2011,  il a souvent eu à faire à des journalistes peu pertinents et il ne se gêne pas pour leur faire comprendre. La défaite du PSG dimanche dernier a permis de faire couler beaucoup d’encre. Avec cette victoire à Geoffroy Guichard, le PSG a partiellement remis les pendules à l’heure, le message est clair, les joueurs ne lâcheront rien.

    Publie le 03/03/2016 a 08:00

    Sirigu «Jusqu’à présent on a prouvé qu’on était une équipe de merde»

    Titulaire hier soir pour le quart de finale de la Coupe de France face à Saint-Etienne, Salvatore Sirigu avait toutes les raisons d’être satisfait après la victoire des siens (1-3). Interrogé par L’Equipe il a répondu non sans ironie à quelques questions :

    «On ne s’attendait pas à une qualification facile. On a fait un bon match, la qualification fait du bien. On a rencontré des difficultés mais on a bien géré le match. Blaise ? J’espère que ce n’est rien de grave

    Puis lorsque le journaliste lui a demandé comment l’équipe avait digéré la défaite face à Lyon, l’international italien a répondu en ces termes :

    «Perdre un match, des fois ça fait du bien aussi, ça fait réfléchir. Il faut prendre les choses de manière positive. Est-ce que je suis inquiet ? (Ironique)Jusqu’à présent, on a vraiment démontré qu’on était une équipe de merde donc on se pose beaucoup de questions

    Si la défaite a pu permettre de mettre certaines têtes à l’endroit il ne fallait pas non plus tout remettre en question. C’est précisément cette propension des médias à tout exagérer qui semble avoir déplu à Sirigu.

    Parisien depuis 2011,  il a souvent eu à faire à des journalistes peu pertinents et il ne se gêne pas pour leur faire comprendre. La défaite du PSG dimanche dernier a permis de faire couler beaucoup d’encre. Avec cette victoire à Geoffroy Guichard, le PSG a partiellement remis les pendules à l’heure, le message est clair, les joueurs ne lâcheront rien.




  • Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • FlgCorp IronKeisyWear

      va t’on pouvoir passer cette défaite??
      ou ils vont rabâcher jusqu’a la find e la saison ou la prochaine défaite? sa soule

      • David

        C’est aux journalistes qu’il faut dire cela !

    • #PrayForCavani

      J’adore sirigu il répond tjrs mal aux médias j’adore ce mec 😂😂

    • psgsanglimite

      Bien envoyer salva !!!! .

      On n’est des merde

    • justo 1958

      Là, c’est Salvatore qui marque sur péno ! ^^

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Laurent blanc ancien entraîneur PSG

    Real Madrid/PSG – Blanc « Ce sera un grand match. J’attends du grand football »

    Anciens

    L’ancien entraîneur du Paris Saint-Germain, Laurent Blanc (2013-2016) a évoqué auprès de l’agence de presse espagnole ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Di Meco "Un triplé ou un quadruplé hier n’aurait rien changé pour lui""
    19 hours ago
    Erwin Kouassia mis à jour un post"PSG/Dijon - Meunier "Neymar s’est baladé aujourd’hui""
    2 days ago

    Actualité Féminine

    Katoto proche d'une prolongation de 4 ans au PSG, annonce Loïc Tanzi

    Katoto proche d’une prolongation de 4 ans au PSG, annonce Loïc Tanzi

    Actu Féminin

    Marie-Antoinette Katoto, attaquante de 19 ans du Paris Saint-Germain, fait partie des grands espoirs à son ...

    Vidéos PSG

    Sirigu «Jusqu’à présent on a prouvé qu’on était une équipe de merde»

    Sirigu "Le problème, ce n’est même pas que je ne jouais pas, c’est que je n’étais pas pris en considération" <Club , Coupe de France

    Titulaire hier soir pour le quart de finale de la Coupe de France face à Saint-Etienne, Salvatore Sirigu avait toutes les raisons d’être satisfait après la victoire des siens (1-3). Interrogé par L’Equipe il a répondu non sans ironie à quelques questions :

    «On ne s’attendait pas à une qualification facile. On a fait un bon match, la qualification fait du bien. On a rencontré des difficultés mais on a bien géré le match. Blaise ? J’espère que ce n’est rien de grave

    Puis lorsque le journaliste lui a demandé comment l’équipe avait digéré la défaite face à Lyon, l’international italien a répondu en ces termes :

    «Perdre un match, des fois ça fait du bien aussi, ça fait réfléchir. Il faut prendre les choses de manière positive. Est-ce que je suis inquiet ? (Ironique)Jusqu’à présent, on a vraiment démontré qu’on était une équipe de merde donc on se pose beaucoup de questions

    Si la défaite a pu permettre de mettre certaines têtes à l’endroit il ne fallait pas non plus tout remettre en question. C’est précisément cette propension des médias à tout exagérer qui semble avoir déplu à Sirigu.

    Parisien depuis 2011,  il a souvent eu à faire à des journalistes peu pertinents et il ne se gêne pas pour leur faire comprendre. La défaite du PSG dimanche dernier a permis de faire couler beaucoup d’encre. Avec cette victoire à Geoffroy Guichard, le PSG a partiellement remis les pendules à l’heure, le message est clair, les joueurs ne lâcheront rien.

    By
    @
    OTER ?>