Club

Sirigu «Jusqu’à présent on a prouvé qu’on était une équipe de merde»

Sirigu "Le problème, ce n’est même pas que je ne jouais pas, c’est que je n’étais pas pris en considération"
Publie le 03/03/2016 a 08:00



  • Titulaire hier soir pour le quart de finale de la Coupe de France face à Saint-Etienne, Salvatore Sirigu avait toutes les raisons d’être satisfait après la victoire des siens (1-3). Interrogé par L’Equipe il a répondu non sans ironie à quelques questions :

    «On ne s’attendait pas à une qualification facile. On a fait un bon match, la qualification fait du bien. On a rencontré des difficultés mais on a bien géré le match. Blaise ? J’espère que ce n’est rien de grave

    Puis lorsque le journaliste lui a demandé comment l’équipe avait digéré la défaite face à Lyon, l’international italien a répondu en ces termes :

    «Perdre un match, des fois ça fait du bien aussi, ça fait réfléchir. Il faut prendre les choses de manière positive. Est-ce que je suis inquiet ? (Ironique)Jusqu’à présent, on a vraiment démontré qu’on était une équipe de merde donc on se pose beaucoup de questions

    Si la défaite a pu permettre de mettre certaines têtes à l’endroit il ne fallait pas non plus tout remettre en question. C’est précisément cette propension des médias à tout exagérer qui semble avoir déplu à Sirigu.

    Parisien depuis 2011,  il a souvent eu à faire à des journalistes peu pertinents et il ne se gêne pas pour leur faire comprendre. La défaite du PSG dimanche dernier a permis de faire couler beaucoup d’encre. Avec cette victoire à Geoffroy Guichard, le PSG a partiellement remis les pendules à l’heure, le message est clair, les joueurs ne lâcheront rien.

    Publie le 03/03/2016 a 08:00

    Sirigu «Jusqu’à présent on a prouvé qu’on était une équipe de merde»

    Titulaire hier soir pour le quart de finale de la Coupe de France face à Saint-Etienne, Salvatore Sirigu avait toutes les raisons d’être satisfait après la victoire des siens (1-3). Interrogé par L’Equipe il a répondu non sans ironie à quelques questions :

    «On ne s’attendait pas à une qualification facile. On a fait un bon match, la qualification fait du bien. On a rencontré des difficultés mais on a bien géré le match. Blaise ? J’espère que ce n’est rien de grave

    Puis lorsque le journaliste lui a demandé comment l’équipe avait digéré la défaite face à Lyon, l’international italien a répondu en ces termes :

    «Perdre un match, des fois ça fait du bien aussi, ça fait réfléchir. Il faut prendre les choses de manière positive. Est-ce que je suis inquiet ? (Ironique)Jusqu’à présent, on a vraiment démontré qu’on était une équipe de merde donc on se pose beaucoup de questions

    Si la défaite a pu permettre de mettre certaines têtes à l’endroit il ne fallait pas non plus tout remettre en question. C’est précisément cette propension des médias à tout exagérer qui semble avoir déplu à Sirigu.

    Parisien depuis 2011,  il a souvent eu à faire à des journalistes peu pertinents et il ne se gêne pas pour leur faire comprendre. La défaite du PSG dimanche dernier a permis de faire couler beaucoup d’encre. Avec cette victoire à Geoffroy Guichard, le PSG a partiellement remis les pendules à l’heure, le message est clair, les joueurs ne lâcheront rien.




  • Tags de l'article : , ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • FlgCorp IronKeisyWear

      va t’on pouvoir passer cette défaite??
      ou ils vont rabâcher jusqu’a la find e la saison ou la prochaine défaite? sa soule

      • David

        C’est aux journalistes qu’il faut dire cela !

    • #PrayForCavani

      J’adore sirigu il répond tjrs mal aux médias j’adore ce mec 😂😂

    • psgsanglimite

      Bien envoyer salva !!!! .

      On n’est des merde

    • justo 1958

      Là, c’est Salvatore qui marque sur péno ! ^^

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    LDC - Rai "C’est un caprice des dieux... qui restera dans l’histoire du football"

    LDC – Rai « C’est un caprice des dieux… qui restera dans l’histoire du football »

    LDC

    Rai, ancien milieu offensif de 51 ans du Paris Saint-Germain (1993-1998), est revenu auprès de Marca sur ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia publié un new post."Verratti : Ménès « Le PSG ne peut se laisser dicter sa loi par un gamin de 24 ans »"
    19 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."CDF : Un tifo exceptionnel prévu par les supporters de l'US Avranches"
    3 days ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Jean-Michel Aulas "jurisprudence PSG à tous les étages !"

    Féminines – Jean-Michel Aulas « jurisprudence PSG à tous les étages ! »

    Actu Féminin

    Jeudi soir, si le Paris Saint-Germain s’est incliné contre le Bayern Munich (1-0), l’Olympique Lyonnais a ...

    Vidéos PSG

    Sirigu «Jusqu’à présent on a prouvé qu’on était une équipe de merde»

    Sirigu "Le problème, ce n’est même pas que je ne jouais pas, c’est que je n’étais pas pris en considération" <Club , Coupe de France

    Titulaire hier soir pour le quart de finale de la Coupe de France face à Saint-Etienne, Salvatore Sirigu avait toutes les raisons d’être satisfait après la victoire des siens (1-3). Interrogé par L’Equipe il a répondu non sans ironie à quelques questions :

    «On ne s’attendait pas à une qualification facile. On a fait un bon match, la qualification fait du bien. On a rencontré des difficultés mais on a bien géré le match. Blaise ? J’espère que ce n’est rien de grave

    Puis lorsque le journaliste lui a demandé comment l’équipe avait digéré la défaite face à Lyon, l’international italien a répondu en ces termes :

    «Perdre un match, des fois ça fait du bien aussi, ça fait réfléchir. Il faut prendre les choses de manière positive. Est-ce que je suis inquiet ? (Ironique)Jusqu’à présent, on a vraiment démontré qu’on était une équipe de merde donc on se pose beaucoup de questions

    Si la défaite a pu permettre de mettre certaines têtes à l’endroit il ne fallait pas non plus tout remettre en question. C’est précisément cette propension des médias à tout exagérer qui semble avoir déplu à Sirigu.

    Parisien depuis 2011,  il a souvent eu à faire à des journalistes peu pertinents et il ne se gêne pas pour leur faire comprendre. La défaite du PSG dimanche dernier a permis de faire couler beaucoup d’encre. Avec cette victoire à Geoffroy Guichard, le PSG a partiellement remis les pendules à l’heure, le message est clair, les joueurs ne lâcheront rien.

    By
    @
    OTER ?>