Restez connectés avec nous

Anciens

Sirigu répond à Lama

Avec le départ de Bernard Lama en l’an 2000 pour Rennes, la tradition des grands gardiens de but a été rompue au PSG. L’arrivée de Salvatore Sirigu, l’an dernier, a permis de renouer avec.

Le portier italien fait l’unanimité depuis son arrivée. Enfin presque. Le Guyanais n’adhère pas vraiment à son style de jeu. « Il est bon, il fait des arrêts sur sa ligne, mais le problème est qu’il ne garde pas un seul ballon. Ça me gêne. C’est un bon gardien, mais sans plus. Il ne sera jamais un grand gardien. Sauf par la taille. Pour être un grand gardien, il faut savoir se déplacer, sortir de sa surface et jouer au pied. Et tout ça, il ne sait pas le faire », avait déclaré le champion du Monde 1998, le mois dernier, dans les colonnes de But !

Invité à réagir aux propos de l’ancien Parisien, qui a évolué à Paris de 1992 à 2000 (avec un intermède à West Ham lors de la saison 1997-1998), Sirigu joue presque la carte de l’indifférence. « Que voulez-vous que je réponde à ça ? Chacun a le droit de donner son avis (…). Il y a des fois où tu arrives à bloquer. D’autres fois où tu décides d’assurer le coup en mettant les poings parce que les conditions climatiques sont difficiles ou parce que les ballons, qui sont fait avec des matières un peu bizarres, sont de plus en plus flottants », a rétorqué  l’international italien, dans France Football. Pour mémoire, Lama était parfois nommé « le jaguar » en référence à son style.

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens