Club

Thiago Silva, la force tranquille du PSG

Thiago Silva évoque sa complicité avec David Luiz et les compliments d'Ibrahimovic et Maldini
Publie le 16/12/2012 a 09:00



  • Depuis son arrivée à Paris, Thiago Silva ne cesse de monter en puissance. Le défenseur brésilien est un monstre en défense et se présente déjà comme le véritable leader de l’équipe parisienne.

    Incroyablement solide lors des trois derniers matches face à Porto, Evian Thonon-Gaillard et Valenciennes, Thiago Silva impressionne tous les observateurs, mais aussi ses coéquipiers. Thiago Motta, par exemple, n’hésite pas à dire que l’ancien Milanais est le guide de l’équipe. Et qu’il n’a pas forcément besoin de parler français pour jouer ce rôle. « Il est très timide, surtout en dehors du terrain. Mais, même d’un simple regard, il te fait comprendre ce qu’il pense. Il guide l’équipe. Il s’appuie sur son expertise de ces petites choses qui font un match. Par exemple, il va vous dire que, là, il faut se décaler de cinq ou dix mètres pour ne pas avoir à courir cinquante mètres si ça se passe mal. Il voit le jeu un peu avant », a observé le milieu de terrain italo-brésilien, séduit par les capacités d’anticipation de son capitaine.

    Thiago Silva semble donc faire l’unanimité, que ce soit dans le vestiaire ou ailleurs, et les anciens Parisiens sont également tombés sous son charme. José-Karl Pierre-Fanfan, qui a occupé ce poste de défenseur central au PSG lors de la saison 2004-2005, ne déroge pas à la règle. « Dans la lecture du jeu et la relance, il est vraiment exceptionnel, juge-t-il dans L’Equipe. En début de saison, il lui avait fallu digérer à la fois la déception d’avoir perdu en finale des JO de Londres face au Mexique et une blessure (à une cuisse) qui a un peu retardé son intégration. Mais, quelque part, la focalisation sur Ibra lui a permis de se préparer tranquillement. Désormais, son jeu juste et propre rassure sa défense en toute circonstance. Il diffuse sa sérénité. »

    Une efficacité et une sérénité qui avaient naturellement forcé Carlo Ancelotti à attribuer le brassard de capitaine à son défenseur brésilien. Un rôle qui lui va à merveille et qui permet à toute l’équipe de faire preuve d’un professionnalisme sans faille et d’un calme olympien, même lorsque le contexte est difficile.

    Publie le 16/12/2012 a 09:00

    Thiago Silva, la force tranquille du PSG

    Depuis son arrivée à Paris, Thiago Silva ne cesse de monter en puissance. Le défenseur brésilien est un monstre en défense et se présente déjà comme le véritable leader de l’équipe parisienne.

    Incroyablement solide lors des trois derniers matches face à Porto, Evian Thonon-Gaillard et Valenciennes, Thiago Silva impressionne tous les observateurs, mais aussi ses coéquipiers. Thiago Motta, par exemple, n’hésite pas à dire que l’ancien Milanais est le guide de l’équipe. Et qu’il n’a pas forcément besoin de parler français pour jouer ce rôle. « Il est très timide, surtout en dehors du terrain. Mais, même d’un simple regard, il te fait comprendre ce qu’il pense. Il guide l’équipe. Il s’appuie sur son expertise de ces petites choses qui font un match. Par exemple, il va vous dire que, là, il faut se décaler de cinq ou dix mètres pour ne pas avoir à courir cinquante mètres si ça se passe mal. Il voit le jeu un peu avant », a observé le milieu de terrain italo-brésilien, séduit par les capacités d’anticipation de son capitaine.

    Thiago Silva semble donc faire l’unanimité, que ce soit dans le vestiaire ou ailleurs, et les anciens Parisiens sont également tombés sous son charme. José-Karl Pierre-Fanfan, qui a occupé ce poste de défenseur central au PSG lors de la saison 2004-2005, ne déroge pas à la règle. « Dans la lecture du jeu et la relance, il est vraiment exceptionnel, juge-t-il dans L’Equipe. En début de saison, il lui avait fallu digérer à la fois la déception d’avoir perdu en finale des JO de Londres face au Mexique et une blessure (à une cuisse) qui a un peu retardé son intégration. Mais, quelque part, la focalisation sur Ibra lui a permis de se préparer tranquillement. Désormais, son jeu juste et propre rassure sa défense en toute circonstance. Il diffuse sa sérénité. »

    Une efficacité et une sérénité qui avaient naturellement forcé Carlo Ancelotti à attribuer le brassard de capitaine à son défenseur brésilien. Un rôle qui lui va à merveille et qui permet à toute l’équipe de faire preuve d’un professionnalisme sans faille et d’un calme olympien, même lorsque le contexte est difficile.




  • Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    1. fanpsg on 16 décembre 2012 at 16:19 said:

      il est fort se mec!! je crois qu il n y a que sa a dire aller thiago sylva emmène nous vers les sommet ALLEZ PARIS!!!!!

    2. emre_cwalk on 16 décembre 2012 at 12:22 said:

      Pour la première fois de ma vie lorsqu’un défenseur central a le ballon, je ne crains rien…

    3. PSG_Paris on 16 décembre 2012 at 11:35 said:

      un des meilleurs  pour ne pas dire le meilleur 

    4. Vincentduplessis on 16 décembre 2012 at 09:58 said:

      Thiago Silva sera peut-être un très bon entraîneur plus tard, grâce à sa vision du jeu.

      • Alors la je suis TOTALEMENT D’ACCORD! Ou plus dans l’ombre un parfait entraineur des défenseurs…

    5. paris60 on 16 décembre 2012 at 09:14 said:

      hs pierre fanfan quel joueur se mec dommage qui soit pas rester plus longtemps

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Casemiro Real Madrid

    Casemiro « Le match contre le PSG sera très important »

    Adversaires

    Le milieu de terrain du Real Madrid, Casemiro (26 ans), a évoqué a évoqué la préparation ...

    Actualité Féminine

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Quatre joueuses du PSG appelées en Equipe de France pour la SheBelievesCup

    Actu Féminin

    Corinne Diacre (43 ans), la sélectionneuse de l’équipe de France Féminine a livré sa liste pour ...

    Vidéos PSG

    Thiago Silva, la force tranquille du PSG

    Thiago Silva évoque sa complicité avec David Luiz et les compliments d'Ibrahimovic et Maldini <Club , Interviews

    Depuis son arrivée à Paris, Thiago Silva ne cesse de monter en puissance. Le défenseur brésilien est un monstre en défense et se présente déjà comme le véritable leader de l’équipe parisienne.

    Incroyablement solide lors des trois derniers matches face à Porto, Evian Thonon-Gaillard et Valenciennes, Thiago Silva impressionne tous les observateurs, mais aussi ses coéquipiers. Thiago Motta, par exemple, n’hésite pas à dire que l’ancien Milanais est le guide de l’équipe. Et qu’il n’a pas forcément besoin de parler français pour jouer ce rôle. « Il est très timide, surtout en dehors du terrain. Mais, même d’un simple regard, il te fait comprendre ce qu’il pense. Il guide l’équipe. Il s’appuie sur son expertise de ces petites choses qui font un match. Par exemple, il va vous dire que, là, il faut se décaler de cinq ou dix mètres pour ne pas avoir à courir cinquante mètres si ça se passe mal. Il voit le jeu un peu avant », a observé le milieu de terrain italo-brésilien, séduit par les capacités d’anticipation de son capitaine.

    Thiago Silva semble donc faire l’unanimité, que ce soit dans le vestiaire ou ailleurs, et les anciens Parisiens sont également tombés sous son charme. José-Karl Pierre-Fanfan, qui a occupé ce poste de défenseur central au PSG lors de la saison 2004-2005, ne déroge pas à la règle. « Dans la lecture du jeu et la relance, il est vraiment exceptionnel, juge-t-il dans L’Equipe. En début de saison, il lui avait fallu digérer à la fois la déception d’avoir perdu en finale des JO de Londres face au Mexique et une blessure (à une cuisse) qui a un peu retardé son intégration. Mais, quelque part, la focalisation sur Ibra lui a permis de se préparer tranquillement. Désormais, son jeu juste et propre rassure sa défense en toute circonstance. Il diffuse sa sérénité. »

    Une efficacité et une sérénité qui avaient naturellement forcé Carlo Ancelotti à attribuer le brassard de capitaine à son défenseur brésilien. Un rôle qui lui va à merveille et qui permet à toute l’équipe de faire preuve d’un professionnalisme sans faille et d’un calme olympien, même lorsque le contexte est difficile.

    By
    @
    OTER ?>