Club

Tiéné : «Ce ne sera pas un match facile»

Publie le 08/02/2012 a 18:20



  • Actuellement avec la sélection ivoirienne afin de disputer la Coupe d’Afrique des Nations, Siaka Tiéné et ses coéqupiers affronteront la Mali ce mercredi soir lors des demi-finales.

    Titularisé à plusieurs reprises sous le maillot des éléphants lors des phases de poule, Siaka Tiéné aura dur à faire face aux Maliens ce mercredi soir lors des quarts de finale de la CAN. Une rencontre qui s’annonce compliquée pour le défenseur parisien. « Ce ne sera sûrement pas un match facile. Les deux équipes vont arriver sur le terrain avec la même envie de gagner. Jusqu’à présent nous avons respecté la feuille de route mais, à chaque match, nous savons que nos adversaires disputent une véritable finale », a t-il déclaré avant de faire part de ses ambitions pour la compétition. « Nous sommes venus pour prendre le trophée et le rapporter à la maison comme l’avaient fait les anciens à Dakar. Nous avons les talents pour faire la différence, avec notre force de frappe de devant, Drogba, Gervinho, ou Yaya Touré et Zokora. L’état d’esprit de l’équipe a changé par rapport aux éditions précédentes où nous n’avions pas gagné alors que nous en avions les moyens. L’équipe n’est plus l’addition d’individualités mais un groupe de vingt-trois joueurs. Et l’entraîneur François Zahoui y est pour beaucoup. »

    En concurrence avec Arthur Boka sur le couloir gauche ivoirien, l’ancien valenciennois accepte cette situation et prime sur la solidarité. « Il a réalisé de bonnes performances et il retrouve ses sensations. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, je suis content et fier pour lui. Peu importe celui qui joue. Le plus important c’est la solidarité et l’union qui règne au sein du groupe. Si tout le monde a cet état d’esprit, je crois que nous irons au bout de notre objectif. »

    Publie le 08/02/2012 a 18:20

    Tiéné : «Ce ne sera pas un match facile»

    Actuellement avec la sélection ivoirienne afin de disputer la Coupe d’Afrique des Nations, Siaka Tiéné et ses coéqupiers affronteront la Mali ce mercredi soir lors des demi-finales.

    Titularisé à plusieurs reprises sous le maillot des éléphants lors des phases de poule, Siaka Tiéné aura dur à faire face aux Maliens ce mercredi soir lors des quarts de finale de la CAN. Une rencontre qui s’annonce compliquée pour le défenseur parisien. « Ce ne sera sûrement pas un match facile. Les deux équipes vont arriver sur le terrain avec la même envie de gagner. Jusqu’à présent nous avons respecté la feuille de route mais, à chaque match, nous savons que nos adversaires disputent une véritable finale », a t-il déclaré avant de faire part de ses ambitions pour la compétition. « Nous sommes venus pour prendre le trophée et le rapporter à la maison comme l’avaient fait les anciens à Dakar. Nous avons les talents pour faire la différence, avec notre force de frappe de devant, Drogba, Gervinho, ou Yaya Touré et Zokora. L’état d’esprit de l’équipe a changé par rapport aux éditions précédentes où nous n’avions pas gagné alors que nous en avions les moyens. L’équipe n’est plus l’addition d’individualités mais un groupe de vingt-trois joueurs. Et l’entraîneur François Zahoui y est pour beaucoup. »

    En concurrence avec Arthur Boka sur le couloir gauche ivoirien, l’ancien valenciennois accepte cette situation et prime sur la solidarité. « Il a réalisé de bonnes performances et il retrouve ses sensations. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, je suis content et fier pour lui. Peu importe celui qui joue. Le plus important c’est la solidarité et l’union qui règne au sein du groupe. Si tout le monde a cet état d’esprit, je crois que nous irons au bout de notre objectif. »




  • Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • il faut t’habituer tu auras le meme poste à paris :/

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    Verratti «Nous ne sommes pas au niveau du Bayern, du Barça et du Real»

    Verratti «Nous ne sommes pas au niveau du Bayern, du Barça et du Real»

    LDC

     Lors d’un entretien accordé à Rai Sport, le milieu du Paris Saint-Germain, Marco Verratti, est revenu ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    Flavien Casinia mis à jour un post"Mercato - Un échange Diego Costa / Pastore cet été ?"
    23 hours ago
    Flavien Casinia publié un new post."Mercato - Un échange Diego Costa / Pastore cet été ?"
    23 hours ago

    Actualité Féminine

    Féminines - Aulas 'il faut aussi faire attention à cette équipe parisienne"

    Féminines – Aulas ‘il faut aussi faire attention à cette équipe parisienne »

    Actu Féminin

    C’est fait, la section féminine du Paris Saint-Germain s’est qualifiée pour les demi-finale de la Champions ...

    Vidéos PSG

    Tiéné : «Ce ne sera pas un match facile»

    <Club , Interviews , Sélection

    Actuellement avec la sélection ivoirienne afin de disputer la Coupe d’Afrique des Nations, Siaka Tiéné et ses coéqupiers affronteront la Mali ce mercredi soir lors des demi-finales.

    Titularisé à plusieurs reprises sous le maillot des éléphants lors des phases de poule, Siaka Tiéné aura dur à faire face aux Maliens ce mercredi soir lors des quarts de finale de la CAN. Une rencontre qui s’annonce compliquée pour le défenseur parisien. « Ce ne sera sûrement pas un match facile. Les deux équipes vont arriver sur le terrain avec la même envie de gagner. Jusqu’à présent nous avons respecté la feuille de route mais, à chaque match, nous savons que nos adversaires disputent une véritable finale », a t-il déclaré avant de faire part de ses ambitions pour la compétition. « Nous sommes venus pour prendre le trophée et le rapporter à la maison comme l’avaient fait les anciens à Dakar. Nous avons les talents pour faire la différence, avec notre force de frappe de devant, Drogba, Gervinho, ou Yaya Touré et Zokora. L’état d’esprit de l’équipe a changé par rapport aux éditions précédentes où nous n’avions pas gagné alors que nous en avions les moyens. L’équipe n’est plus l’addition d’individualités mais un groupe de vingt-trois joueurs. Et l’entraîneur François Zahoui y est pour beaucoup. »

    En concurrence avec Arthur Boka sur le couloir gauche ivoirien, l’ancien valenciennois accepte cette situation et prime sur la solidarité. « Il a réalisé de bonnes performances et il retrouve ses sensations. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, je suis content et fier pour lui. Peu importe celui qui joue. Le plus important c’est la solidarité et l’union qui règne au sein du groupe. Si tout le monde a cet état d’esprit, je crois que nous irons au bout de notre objectif. »

    By
    @
    OTER ?>