Restez connectés avec nous

Club

Tiéné : « J’ai envie de prolonger »

Titulaire sur le flanc gauche de la défense durant tout la première partie de saison, Siaka Tiéné a été poussé sur le banc par Maxwell, recruté au mois de janvier. 

Mais ce n’est pas pour autant que le latéral ivoirien s’avoue vaincu et ses dernières prestations ont prouvé qu’il pouvait beaucoup apporter à l’équipe lorsque le Brésilien était sur le flanc. Franck Belhassen, l’agent de Tiéné, sait que son joueur ne lâchera rien face à la concurrence, grâce à l’expérience engrangée depuis le début de sa carrière professionnelle. « Malgré sa situation, il ne se pose pas de questions et se réfugie dans le travail. Avant son arrivée en France, à Saint-Etienne (en 2005), son expérience de deux ans en Afrique du Sud (aux Mamelodi Sundowns) l’avait endurci », a déclaré le représentant du joueur parisien dans les colonnes de L’Equipe.

Lors de ses deux dernières apparitions, Siaka Tiéné s’est montré décisif en étant à l’origine du but de Nenê face à Ajaccio et en inscrivant un but très important sur la pelouse de Dijon, son premier sous le maillot du PSG. Ce qui a rendu heureux l’international ivoirien.

« Je ne me suis posé aucune question et j’ai suivi Hoarau qui impulse l’action ! Mon dernier but, c’était avec Valenciennes contre… Paris ! Ce but, c’était comme une délivrance. Il veut dire aussi : Je suis là et on peut compter sur moi. Il ne faut pas m’oublier, a rappelé Tiéné, qui se réjouit d’avoir comme concurrent un joueur comme Maxwell. Comment pourrais-je me plaindre d’avoir un concurrent qui vient de Barcelone ? Cela va m’aider à m’améliorer encore. Ancelotti demande un jeu compact et d’évoluer plus haut que mes arrières centraux. C’est quelque chose d’exigeant qui me va bien. »

Au moment de son départ à la CAN, le latéral parisien a eu vent des changements apportés par Carlo Ancelotti par ses coéquipiers. « Je suis parti quelques jours après l’arrivée d’Ancelotti, et il y avait des rumeurs d’arrivée de nouveaux joueurs. J’ai vraiment tenté de couper avec tout ça, même si des coéquipiers m’ont appelé. Ils m’ont parlé du nouveau staff, des GPS à l’entraînement ou des repas au camp des Loges. « C’est un truc de fous ! » me disaient-ils.»

Et à son retour à Paris, après la défaite en finale de la CAN face à la Zambie, la plus grosse déception de sa carrière, Tiéné a pu découvrir des nouveaux joueurs comme Le Crom, Alex, Maxwell et Thiago Motta. Et l’un d’entre eux semble l’impressionner plus particulièrement. « Thiago Motta. C’est quelqu’un qui a une belle vision du jeu et qui joue simple. Techniquement et tactiquement, il est complet. C’est un exemple, a-t-il confié dans le Parisien, avant d’assurer qu’il avait prévu de rester à Paris et qu’il avait même envie de prolonger son contrat. Je suis sous contrat jusqu’en 2013 ; donc oui, je serai parisien. Après, on ne sait pas ce qui peut arriver derrière. Mais je veux participer à ce projet du nouveau PSG. Et j’ai envie de prolonger. »

Derniers articles

Autres articles présents dans Club