Restez connectés avec nous
Didier Deschamps "Un retour de Rabiot ? On ne parle pas d'un joueur qui a réalisé des performances de haut niveau avec nous"

Autour du PSG

Didier Deschamps: « Un retour de Rabiot? On ne parle pas d’un joueur qui a réalisé des performances de haut niveau avec nous »

Écarté de l’Équipe de France depuis son refus de faire parti des suppléants pour la Coupe du Monde en Russie, Adrien Rabiot semble s’être tiré une balle dans le pied et son avenir en Bleu parait bien trouble. Nouvel exemple de cet état de fait avec la dernière sortie en date du sélectionneur tricolore, Didier Deschamps, qui a été invité à donner son avis sur le titi parisien. Et le moins que l’on puisse dire c’est que l’ancien coach monégasque n’y passe pas par quatre chemins : pourquoi parler toujours de Rabiot alors qu’il n’a jamais été important pour la sélection ? 

“Un retour de Rabiot en EDF en 2019 ? Je vais finir par le dire, ça va être repris et je vais faire le buzz mais ce n’est pas grave. On me pose très régulièrement la question. Je ne ferme pas la porte mais j’ai l’impression que vous me parlez d’un joueur qui a été très bon avec l’Équipe de France. Si c’est le cas, regardez les cinq matches qu’il a fait avec nous. Je n’enlève rien à la qualité d’Adrien Rabiot, ce qu’il peut faire au PSG même si depuis un certain temps c’est un peu plus compliqué pour lui sur le terrain, et apparemment en dehors, mais ça ce n’est pas mon histoire ça regarde lui et son entraîneur au PSG et son club. Mais on ne parle pas d’un joueur qui a fait des performances de haut niveau à chaque fois qu’il a été avec nous. L’équipe de France vit, j’ai appelé d’autres joueurs qui ont répondu à mes attentes. »

« Ce n’est pas une punition pour une punition. »

« Dernièrement, j’ai appelé Tanguy Ndombélé qui a répondu aussi. Il y a de la concurrence. Je ne fais pas une fixation, ce n’est pas une punition pour une punition, je ne vais pas aggraver la situation. Il ne faut pas minimiser la décision qu’il a prise. On parle de l’équipe de France, ce que représente ce maillot et la décision qu’il a prise… Il n’a rien fait de mal, il y a toujours des choses plus graves, mais par rapport au message que je porte aux joueurs depuis que je suis devenu sélectionneur en 2012, ce que j’ai toujours considéré dans ma première vie quand j’étais joueur,  je représente ce maillot et avoir cette attitude-là et cette décision-là, non ! Après, ce n’est pas une sanction, j’étais bien obligé d’accepter sa décision. Ça a des conséquences pour lui mais vis-à-vis du groupe aussi, il y a d’autres joueurs, il y a une concurrence. Et les joueurs qui ont été à la Coupe du Monde et après ont aussi répondu présents“, a déclaré Deschamps dans un extrait de l’émission beIN Bleu.

Rabiot, un joueur lambda pour la France.

Forcément, on est obligé de comprendre la situation dans laquelle se trouve Didier Deschamps : Rabiot a, de son propre chef, décidé de s’exclure de l’Equipe de France. Une décision, selon toutes vraisemblances, prise en conscience de cause et donc, de manière réfléchi. De ce fait, le sélectionneur français n’a d’autre choix que d’accepter et d’en conclure que le titi parisien ne possède pas un attachement si fort que cela envers sa sélection nationale pour faire acte d’un tel refus. On imagine donc mal Deschamps rappeler le gaucher de 23 ans dans un futur proche, et quoi de plus normal ? Comme Didier Deschamps l’a également très justement exposé, Adrien Rabiot n’a jamais brillé avec la France, il n’en a donc jamais été un pion important.

On le sait, il a toujours fonctionné sur la confiance, parfois même un peu trop. En décidant de lui tourner le dos, Adrien Rabiot a très certainement dit adieux à son avenir sous la tunique française, du moins, tant que Deschamps sera en place. En outre, au vu de sa situation actuelle avec son club formateur du Paris Saint-Germain, la question ne se pose même pas puisqu’il réalise une première moitié de saison plus que décevante…

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG