Adversaires

PSG/Bayern – Coman « Je ne crains pas un pincement au cœur…Je ne me disperse pas »

PSGBayern - Coman Je ne crains pas un pincement au cœur...Je ne me disperse pas
Publie le 24/09/2017 a 12:30



  • Mercredi soir, le Paris Saint-Germain reçoit le Bayern Munich lors de la 2e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions. A quelques jours de cette rencontre, l’ailier munichois de 21 ans formé à Paris Kingsley Coman s’est confié auprès du Journal du Dimanche. Il s’exprimer sur son choix de quitter la capitale en 2014.

    « Le Parc j’en rêvais depuis petit. Je ne crains pas un pincement au coeur. Je ne suis pas à plaindre, je pense avoir effectué les bons choix. Certains joueurs marchent à l’affectif, moi pas du tout. La confiance en mon potentiel me suffit. Je n’ai pas besoin qu’on vienne me dire quelque chose de gentil ou me serrer la main.

    Pour le reste, je prends ma profession au sérieux, je soigne mon hygiène de vie, ma récupération. Je ne me disperse pas, ce qui aurait été tentant à Paris. J’ai côtoyé les plus grands et leur professionnalisme faisait la différence. 

    Mbappé? S’exiler c’est un choix de vie, plus difficile. Mais je comprends Kylian, chacun son histoire. J’ai pu ainsi évoluer avec des légendes comme Tévez, Ribéry, Robben, Lahm… » 

    Un choix plutôt payant, même s’il n’est pas forcément apprécié.

    Coman avance donc sans rancune ni regret. Ce que l’on peut comprendre puisqu’il est déjà en Equipe de France et joue plutôt régulièrement avec le Bayern Munich. Même s’il n’est pas un titulaire indiscutable, c’est déjà une plutôt belle place à 21 ans. Visiblement, il a su grandir pour comprendre l’importance du sérieux et du travail pour faire une grande carrière. A lui de continuer sur cette voie.

    Quant à son retour au Parc mercredi, l’accueil est difficile à prévoir. En général, les Titis parisiens ont le droit à des applaudissements. Mais son départ dès 17 ans et les critiques envoyées au PSG ensuite provoquent la colère de certains supporters. On espère en tout cas qu’il sera très déçu du résultat.

    Publie le 24/09/2017 a 12:30

    PSG/Bayern – Coman « Je ne crains pas un pincement au cœur…Je ne me disperse pas »

    Mercredi soir, le Paris Saint-Germain reçoit le Bayern Munich lors de la 2e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions. A quelques jours de cette rencontre, l’ailier munichois de 21 ans formé à Paris Kingsley Coman s’est confié auprès du Journal du Dimanche. Il s’exprimer sur son choix de quitter la capitale en 2014.

    « Le Parc j’en rêvais depuis petit. Je ne crains pas un pincement au coeur. Je ne suis pas à plaindre, je pense avoir effectué les bons choix. Certains joueurs marchent à l’affectif, moi pas du tout. La confiance en mon potentiel me suffit. Je n’ai pas besoin qu’on vienne me dire quelque chose de gentil ou me serrer la main.

    Pour le reste, je prends ma profession au sérieux, je soigne mon hygiène de vie, ma récupération. Je ne me disperse pas, ce qui aurait été tentant à Paris. J’ai côtoyé les plus grands et leur professionnalisme faisait la différence. 

    Mbappé? S’exiler c’est un choix de vie, plus difficile. Mais je comprends Kylian, chacun son histoire. J’ai pu ainsi évoluer avec des légendes comme Tévez, Ribéry, Robben, Lahm… » 

    Un choix plutôt payant, même s’il n’est pas forcément apprécié.

    Coman avance donc sans rancune ni regret. Ce que l’on peut comprendre puisqu’il est déjà en Equipe de France et joue plutôt régulièrement avec le Bayern Munich. Même s’il n’est pas un titulaire indiscutable, c’est déjà une plutôt belle place à 21 ans. Visiblement, il a su grandir pour comprendre l’importance du sérieux et du travail pour faire une grande carrière. A lui de continuer sur cette voie.

    Quant à son retour au Parc mercredi, l’accueil est difficile à prévoir. En général, les Titis parisiens ont le droit à des applaudissements. Mais son départ dès 17 ans et les critiques envoyées au PSG ensuite provoquent la colère de certains supporters. On espère en tout cas qu’il sera très déçu du résultat.




  • Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire

    Comments are closed.

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    LDC - Domenech "quand on voit les réactions du côté espagnol, ils ne sont pas fiers non plus

    LDC – Domenech « quand on voit les réactions du côté espagnol, ils ne sont pas fiers non plus

    Autour du PSG

    Le tirage des huitièmes de finale de Ligue des Champions n’aura pas été clément pour le ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa publié un new post."PSG/LOSC - Amadou "On a des regrets, on les a trop respectés en première mi-temps""
    5 days ago
    NicolasBa publié un new post."PSG/LOSC - Marquinhos "On restait sur deux défaites de suite et on ne voulait pas que ça continue""
    5 days ago

    Actualité Féminine

    Le staff des féminines du PSG a presque fait grève et demande plus de moyens, annonce RMC

    Le staff des féminines du PSG a presque fait grève et demande plus de moyens, annonce RMC

    Actu Féminin

    La défaite 1-0 à Lyon lundi soir a fait du mal à la section féminine du ...

    Vidéos PSG

    PSG/Bayern – Coman « Je ne crains pas un pincement au cœur…Je ne me disperse pas »

    PSGBayern - Coman Je ne crains pas un pincement au cœur...Je ne me disperse pas <Adversaires , Anciens , LDC

    Mercredi soir, le Paris Saint-Germain reçoit le Bayern Munich lors de la 2e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions. A quelques jours de cette rencontre, l’ailier munichois de 21 ans formé à Paris Kingsley Coman s’est confié auprès du Journal du Dimanche. Il s’exprimer sur son choix de quitter la capitale en 2014.

    « Le Parc j’en rêvais depuis petit. Je ne crains pas un pincement au coeur. Je ne suis pas à plaindre, je pense avoir effectué les bons choix. Certains joueurs marchent à l’affectif, moi pas du tout. La confiance en mon potentiel me suffit. Je n’ai pas besoin qu’on vienne me dire quelque chose de gentil ou me serrer la main.

    Pour le reste, je prends ma profession au sérieux, je soigne mon hygiène de vie, ma récupération. Je ne me disperse pas, ce qui aurait été tentant à Paris. J’ai côtoyé les plus grands et leur professionnalisme faisait la différence. 

    Mbappé? S’exiler c’est un choix de vie, plus difficile. Mais je comprends Kylian, chacun son histoire. J’ai pu ainsi évoluer avec des légendes comme Tévez, Ribéry, Robben, Lahm… » 

    Un choix plutôt payant, même s’il n’est pas forcément apprécié.

    Coman avance donc sans rancune ni regret. Ce que l’on peut comprendre puisqu’il est déjà en Equipe de France et joue plutôt régulièrement avec le Bayern Munich. Même s’il n’est pas un titulaire indiscutable, c’est déjà une plutôt belle place à 21 ans. Visiblement, il a su grandir pour comprendre l’importance du sérieux et du travail pour faire une grande carrière. A lui de continuer sur cette voie.

    Quant à son retour au Parc mercredi, l’accueil est difficile à prévoir. En général, les Titis parisiens ont le droit à des applaudissements. Mais son départ dès 17 ans et les critiques envoyées au PSG ensuite provoquent la colère de certains supporters. On espère en tout cas qu’il sera très déçu du résultat.

    By
    @https://twitter.com/BottemanneNicol
    OTER ?>